MurielGilbert.com - Le Blog Tout Rose
Subscribe via RSS
Muriel la blogueuse Euphorique

Mes chroniques radio sur France Inter : http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/139165

Post to Twitter Post to Facebook

Le 11 février 2014

Blogueuse parisienne - blog féminin d'une maman par Muriel Gilbert

Maman blogueuse optimiste et de bonne humeur - petites histoires de la vie


Dernières chroniques publiées

Espèces d’idiomes : attention, livre en marche !

Capotes anglaises et grippe espagnole, Chat dans la gorge et poule mouillée, Grosse légume et cerise sur le gâteau, Estomac dans les talons et yeux plus gros que le ventre, Sucrer les fraises et passer l’arme à gauche, Vertes années et colère noire : gallicismes, anglicismes, hispanismes… dans l’esprit de ces six épisodes de la chronique « Espèces d’idiomes » publiée en août 2014 dans Le Monde et ici même en [...]


Lire la suite → 10 commentaires

Vertes années et colère noire

Si toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ont les honneurs des expressions idiomatiques, elles ne sont pas interchangeables : en français, on peut être vert de rage, sûrement pas de colère. De colère, on ne saurait être que rouge. On peut aussi voir rouge, bien qu’il n’existe pas de colère rouge – la colère hexagonale est noire, exclusivement. Evidemment, il est plus agréable de voir la vie « en [...]


Lire la suite → 5 commentaires

Sucrer les fraises et passer l’arme à gauche

S’il nous arrive d’avoir la frite, la pêche ou la patate, bref, d’être frais comme un gardon, « plus sain qu’une pomme », comme on dit en Espagne, ou « plein de haricots », en Angleterre, ce sont surtout les tracas de santé, et de santé mentale en particulier, qui inspirent l’idiotisme. On peut simplement n’avoir pas inventé l’eau chaude, ou tiède, ou le fil à couper le beurre, bref, « l’assiette creuse » [...]


Lire la suite → 7 commentaires

Estomac dans les talons et yeux plus gros que le ventre

Les idiotismes à caractère anatomique feraient passer la vieille chanson d’Ouvrard, rate qui s’dilate et foie qu’est pas droit compris, pour de la petite bière. On a la gueule de bois, ou on en parle la langue, et il nous arrive d’avoir les yeux plus gros que le ventre, tout comme les Britanniques, les Brésiliens ou les Argentins. En Italie, on se contente de les avoir « plus [...]


Lire la suite → 6 commentaires

Grosse légume et cerise sur le gâteau

Gallicismes, anglicismes, hispanismes… balade estivale façon sauts de puce et coq-à-l’âne d’idiotisme en idiotisme, ces locutions aussi astucieuses que révélatrices des cultures qui les inventent. Les expressions idiomatiques ne manquent pas d’appétit. Quand les Français et les Italiens ont une faim de loup, les Allemands en ont une « d’ours » et les Britanniques « de cheval », certains pourraient même « manger un cheval ». Lorsque, pour [...]


Lire la suite → 5 commentaires
  • Espèces d’idiomes : attention, livre en marche !

    Capotes anglaises et grippe espagnole, Chat dans la gorge et poule mouillée, Grosse légume et cerise sur le gâteau, Estomac dans les talons et yeux plus gros que le ventre, [...]

  • Vertes années et colère noire

    Si toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ont les honneurs des expressions idiomatiques, elles ne sont pas interchangeables : en français, on peut être vert de rage, sûrement pas de colère. [...]

  • Sucrer les fraises et passer l’arme à gauche

    S’il nous arrive d’avoir la frite, la pêche ou la patate, bref, d’être frais comme un gardon, « plus sain qu’une pomme », comme on dit en Espagne, ou « plein de haricots », [...]

  • Estomac dans les talons et yeux plus gros que le ventre

    Les idiotismes à caractère anatomique feraient passer la vieille chanson d’Ouvrard, rate qui s’dilate et foie qu’est pas droit compris, pour de la petite bière. On a la gueule de [...]

  • Grosse légume et cerise sur le gâteau

    Gallicismes, anglicismes, hispanismes… balade estivale façon sauts de puce et coq-à-l’âne d’idiotisme en idiotisme, ces locutions aussi astucieuses que révélatrices des cultures qui les inventent. Les expressions idiomatiques ne manquent [...]

  • Chat dans la gorge et poule mouillée

    Gallicismes, anglicismes, hispanismes… balade estivale façon sauts de puce et coq-à-l’âne d’idiotisme en idiotisme, ces locutions aussi astucieuses que révélatrices des cultures qui les inventent. Du joyeux troupeau des expressions [...]

  • Capotes anglaises et grippe espagnole

    Gallicismes, anglicismes, hispanismes… balade estivale façon sauts de puce et coq-à-l’âne d’idiotisme en idiotisme, ces locutions aussi astucieuses que révélatrices des cultures qui les inventent. Il est toujours fort commode [...]

  • Cueillette idiomatique

    Habitante et tant du siècle numéro 21, mais qu’est-ce qu’elle fait la princesse rose, fessier en l’air, farfouillant sous les feuilles en ce printemps jovialement verdissant ? Eh bien, telle [...]

  • Château en Espagne ou bistrot en Bretagne ?

    Habitante et tant du siècle numéro 21, tu la remets peut-être pas tout de suite comme ça, mais tu connais déjà ma Nelly : c’est un des personnages récurrents du blog [...]

  • SOS lapin

    Habitante et tant du siècle numéro 21, ya des jours dans la vie où elle est jolie. Dimanche il y a deux semaines, c’était un jour comme ça. Un jour [...]

  • Un seul caca cette nuit

    Non ? Un SEUL ?! J’en reviens pas ! « Eh, elle a fait un seul caca cette nuit !, barris-je en direction du premier étage tandis qu’une larmiche d’émotion [...]

  • Miam-o-fruits : ça maaaaarche !

    Habitante et tant du siècle numéro 21, bien que n’étant pas une perdrix de l’année, il m’arrive encore d’avoir envie de croire au Père Nono, et parfois bien m’en prend [...]

  • La pâte brisée est dans le pré

    Habitante et tant du siècle numéro 21, j’ai pas encore trop envie de rigoler, mais c’est pas une raison pour ne pas te faire partager un plan infernal que j’ai [...]

  • « Profitez-en encore ce week-end »

    Habitante et tant du siècle numéro 21, comment on raconte ces choses-là ? On les raconte pas, c’est plus poli. Ou pas sur un blog presque rose. Habitante et tant du [...]

  • Boycottons les chariots ! (chronique vintage spécial rentrée)

    Parfois, ma propre générosité m’étonne. Juge par toi-même, bande de parents : je viens par la présente, totalement gratuitement et sans aucun engagement de ta part, apporter une solution simple [...]