L’héritier, ce créateur de pixels

robin llopis, dit "l'héritier"Depuis qu’il a cessé d’empiler les Lego, l’héritier empile les pixels.

Oui, l’héritier, là, lui dont il est question dans les histoires « Au secours, mon fils m’apprend la vie ».

Gad’ donc comme il a bien mangé sa soupe et tout, il est devenu tout grand.

Maintenant, il fait des blogs, il fait des blogs, il fait des beaux blogs tout roses pour sa mère. Il fait d’autres trucs à base de 0 et de 1 aussi, mais je peux pas trop d’esspliquer, c’est compliqué.

Je le savais que c’était pas possible que j’aie ramassé totalement en vain tous ces crachouillis de purée de carottes dans les recoins de la tablette de la chaise haute.

Voilà le résultat : un garçon bien nourri, intelligent et de bon goût, qui te pond du html aussi facilement qu’il te remplissait ses Pampers 7 fois par jour au moment où on s’est rencontrés. Bon, là, sur la photo, il se la pète, mais en vrai, en plus, il est sympa. C’est les carottes, ça.

Si jamais t’es jaloux ou louse, vu que le blog www.murielgilbert.com il est tellement beau que t’en as jamais vu de pareil, bon ben soit tu nourris ton héritier à la purée de carottes (ah, et aux nouilles au ketchup aussi) et tu attends une vingtaine d’années que des neurones html lui poussent au dedans de son crâne, soit tu essaies de suborner l’héritier.

Allez, je te donne un tuyau : il s’appelle Robin. Il est beau, hein ? Je t’ai déjà dit qu’il était sympa ? Et intelligent ? C’est mon fils.