argent billets

Ya pas de « h » à euro nom de Dieu !

Vingt et unième sièclienne ou ien, retiens-moi. Comme je t’avais confessé sur l’oreiller un soir d’ivresse (« J’ai bouquiné tout Canard WC »), je souffre de quelques menues marottes et obsessions orthographo-correctionnelles.

Si je supporte plutôt bien les fautes commises en amateur, les fautes de tout le monde, quoi, de celles qui pullulent sur le Web tel un joyeux troupeau de sauterelles saoules, et que je considère comme mon fonds de commerce, puisque ce sont les lacunes orthographiques de mes prochains qui me font gagner l’essentiel de mon Poilâne quotidien (voir là), j’ai une tolérance proche de zéro pour les fautes officielles.

Les fautes dans les discours républico-présidentiels, par exemple (« Si y en a que ça les démange d’augmenter les impôts », Nic 1er), ou les fautes dans les livres et dans les journaux, ça m’arrache le genre de gémissements que provoquent chez toi les ongles qui crissent sur le tableau noir.

Là où mon cas s’aggrave, c’est que même les fautes orales me trouent les tympans. Et yen a une, là, yen a une qui gagne depuis une dizaine d’années, qui envahit la France à la vitesse des troupes d’Hitler en 39, sans la moindre considération pour la triste ligne Maginot que je lui oppose de toutes mes forces. Allez, vingt et unième sièclienne ou ien, je te dis laquelle, et après tu viens m’aider dans ma croisade, et on boute l’ennemi hors de la bouche de nos contemporains, OK ?
Comme les ans, pas comme les francs
« 9 990 euros seulement ! », vient de s’ébaubir la crétine de la pub radio pour cette nouvelle bagnole. Aaaargh. Elle a prononcé « neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix « heuros » ». Où c’est qu’elle a vu un « h » à « euro » ? Et elle n’est pas la seule ! C’est tout le temps, tout le monde, de plus en plus !

Depuis la disparition du franc (paix à son âme), monnaie qui avait l’avantage considérable de commencer par une consonne, eh ben voilà, on dirait que les francophones ont oublié que, dans certains cas, ce qu’on appelle « une liaison » s’impose (pour éviter les « hiatus », le choc désagréable entre les voyelles).

Tout le monde prononce correctement « On n’a pas tous les jours 20 ans » (« vingt-t-ans »), ou « Mémé fête ses 80 ans » (« quatre-vingts-z-ans »), ou même « Il y a 9 990 ans, c’était la préhistoire » (« neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-z-ans »).

Ben c’est pareil nom de dieu : « Dans ma poche, j’ai vingt-t-euros, mais j’aimerais mieux avoir quatre-vingt-z-euros. En revanche, pour mille neuf cent quatre-vingt-dix-z-euros, il va me falloir une petite valise. »

Voilà. Les euros (les z-euros) c’est comme les ans (les z-ans) pas comme les francs. Capiche ? Alors, tu la rejoins, ma croisade anti-hiatus ?

Juste pour finir de te convaincre que les liaisons, en français, c’est essentiel, petit exemple « phonétique » de phrases sans liaisons : « Mes Hamis, vou Hêtes Harrivés ! Commen Hallez-vous ? Ne vou Hen faites pas : nou Hallon bien Haccueillir vo enfants. Vou Hen Havez combien ? Ils Haiment lé Hœufs ? Ils Hen Hauron tou Hà l’heure. »

Allez, vingt et unième sièclienne ou ien, va en paix et en liaisons de toutes sortes. C’est quoi, toi, les fautes qui t’énervent ?

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • la gnoute 10 janvier 2011 at 12 h 49 min

    Hello Muriel !
    Ce qui me crispe le plus ce sont les tics langagiers du type  » tout ‡ fait » : tous ces mutilÈs du neurone
    qui rÈpondent 40 fois de suite  » tout ‡ fait  » au cours d’une mÍme interview.
    Et tous les HandicapÈs du X aussi : non, non, je parle pas de porno mais de tous ces fainÈants qui disent  » essscusez-moi » par exemple ; tous ces X = ks devenus des sss …Je ne peux pas m’empÍcher de leur demander si, par hasard, ils n’auraient pas des problËmes sesssuels ! D’o˘ une grosse envie de les dissoudre dans l’acide !
    ( Tiens ! L’acide…c’est un truc que ton chÈri n’a pas essayÈ encore ! )

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 22 min

      @ La Gnoute : Je vais lui conseiller l’axide, plutÙt !
      Les « tout ‡ fait » ‡ rÈpÈtition ‡ la place des « oui » m’agacent aussi pas mal. Mais j’ai encore moins de pitiÈ pour des messages pub ou imprimÈs, sur lesquels on a normalement pris le temps de se pencher, Èventuellement ‡ plusieurs, avant de les rendre publics.

  • corine 10 janvier 2011 at 13 h 04 min

    Et cent zeuros Áa te chatouille pas ?
    Et vingt zeuros ? Pas mieux.

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 26 min

      @ Corine : C’est vrai, cent zeuros, c’est crispant aussi, mais au moins celle-l‡, ils la font pas dans les pubs et, comme je l’expliquais dans ma rÈponse prÈcÈdente, ‡ La Gnoute, « jíai encore moins de pitiÈ pour des messages pub ou imprimÈs, sur lesquels on a normalement pris le temps de se pencher, Èventuellement ‡ plusieurs, avant de les rendre publics ».

  • bm 10 janvier 2011 at 13 h 11 min

    Un jour j’ai entendu ‡ la radio les quatrezÈpoques!!! Voui Madame ‡ la radio!!!!
    j’avoue qu’il y a toujours une ou deux fautes qui
    traÓnent parfois dans mes chroniques (pour ne pas dire souvent) j’ai beau relire Áa m’Èchappe, mais lire un texte truffÈ de fautes me fatigue du coup j’abandonne….et parfois c’est dommage.

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 34 min

      @ bm : Je vais te dire : une faute ou deux, Áa permet de respirer 🙂
      (Mais des monceaux de fautes, c’est l’Ètouffement.)

  • la gnoute 10 janvier 2011 at 13 h 19 min

    Un jour fÙdra que ton geek m’explique pourquoi la babasse va ‡ la ligne quand t’as rien demandÈ ! ( Cf. les deux coms ci-dessus )

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 34 min

      @ La Gnoute : c’est quoi dÈj‡ « la babasse » ?

  • Sophie L 10 janvier 2011 at 14 h 00 min

    Je pars-z-en croisade avec toi Mumu!!

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 36 min

      @ Sophie L : Aaaaah, voil‡ qui est satisfaisant. Et ‡ nous deux, rien d’impossible !

  • LÈonie Canot 10 janvier 2011 at 15 h 57 min

    « Toute mai esskuzes » je croa que sa mÈnairve pa mal…

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 37 min

      @ LÈonie Canot : Tu veux dire les gens qui disent « mes esscuses » au lieu de « mes excuses » ?

  • BÈatrice 10 janvier 2011 at 17 h 42 min

    Punaise, va falloir que je me surveille, je crois bien que je dis « vingt heuros » …. 😉

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 38 min

      @ Beatrice : Aaaargh. Vouiche, surveille-toi. Le pire, c’est que c’est contagieux ! Evidemment, yen a partout, des 20 heuros, dans les pubs tÈlÈ, radio, dans la bouche des gens, partout ! RÈsiste BÈatrice.

  • Begonia 10 janvier 2011 at 19 h 26 min

    Je suis plutÙt la reine des liaisons fatales… A en inventer o˘ il n’y en a pas !!! Voire ‡ changer la derniËre lettre du mot qui prÈcËde pour faire plus chic et plus… scabreux !

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 39 min

      @ Begonia : Comment oses-tu ? File rÈviser tes hiatus 😀

  • Christian 10 janvier 2011 at 20 h 34 min

    J’ai pas le niveau pour partir en croisade, surtout avec mon accent germanique*, mais j’ai toujours cru qu’euro Ètait invariable, maintenant que je tiens une spÈcialiste qu’en est-il vraiment ?

    * l’accent germanique nous fait manger des schpaguetti par exemple

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 45 min

      @ Christian : Bienvenue ici !
      Tout le monde a le niveau pour la croisade anti-hiatus ! Si tu sais qu’on prononce « vingt-t-ans » mais « quatre-vingt-zans », tu peux faire pareil pour les « zeuros »… qui prennent un « s » au pluriel en franÁais, mais tu as raison, la question s’est posÈe au moment de « l’invention » de la monnaie unique, et pas mal de pays ont d’ailleurs choisi de le rendre invariable dans leur langue.
      PS : « schpagetthi », ch’est trËs choli. Tu es Allemand ?

  • sabine 10 janvier 2011 at 20 h 57 min

    Moi je pars -z-en croisade avec toi. : ) Des zÈros avec les-z-euros, nous en ferons des hÈros avec les-z-euros.

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 47 min

      @ Sabine : Yeeeeesssss ! Et avec toute la troupe que tu tiens sous ta coupe vengeresse, tu seras une gÈnÈrale efficace dans la guerre contre les hiatus, youpie !

  • FrenchNat 10 janvier 2011 at 21 h 39 min

    Je jubile…
    BranchÈe sur la radio toute la journÈe au boulot, mon poil se hÈrisse ‡ chaque spot de pub dÈclamant avec force voix sensuelle ou complice que tel ou tel produit indispensable ne co˚te que 2 300 heuros.
    Je me dis que, saperlotte, les « voix » et les chefs de pub qui les supervisent manquent cruellement de culture.
    PÈdante ? Oui. J’assume…

    • Muriel Gilbert 10 janvier 2011 at 23 h 46 min

      @ FrenchNat : Merci, merci, je ne suis pas seule. Moi aussi, j’Ècoute la radio ‡ longueur de journÈe (euh, pas au boulot, mais quand j’y suis pas). Nous sursauterons donc de concert. Magnifique.

  • Angie91 11 janvier 2011 at 2 h 27 min

    Je suis morte de rire!! Ta colËre me plait!! J’ai un peu la mÍme rÈaction quand il s’agit de journalistes ou d’hommes politiques (qui sont sensÈs avoir un niveau correct en franÁais)! Je pardonne plus volontiers aux gens qui n’ont pas eu la chance de faire des Ètudes. Moi ce qui m’Ènerve le plus c’est « malgrÈ que » (qui comme chacun sait n’existe pas!) ou « ils voyent », « ils croivent »!!! L‡ mes oreilles souffrent!!! Bisous!!

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 9 h 55 min

      @ Angie : C’est vrai, ceux-l‡ aussi sont horripilants. Mais heureusement on les entend peu dans les pubs et dans la bouche des politiques !

  • bbflo 11 janvier 2011 at 11 h 51 min

    moi aussi Áa me gonfle, cette non-liaison ! et je l’entends douze mille fois par jour, vu que je vends des jeux ‡ gratter ‡ deux Heuros, ‡ trois Heuros, voire ‡ dix Heuros !!!!
    (Muriel, hommage ‡ toi sur mon blog demain, ne le loupe pas)

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 9 h 57 min

      @ bbflo : Quoi ?! Hommage ‡ moi ? J’y cours, j’y vole ! Hommage ‡ moi chez bbflo-euh ! Hommage ‡ moi chez bbflo-euh ! Hommage ‡ moi chez bbflo-euh ! Hommage ‡ moichez bbflo-euh !

  • La Gnoute 11 janvier 2011 at 13 h 58 min

    Babasse = machine, bÈcane et , par extension ,ordinateur en jargon informatique; mais qu’est-ce qui fout l’hÈritier quand il ne fait pas de joli blog rose : t’as jamais de devoirs du soir , des tites rÈvisions ?!

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 11 min

      @ La Gnoute : RÙÙÙ, je crois que je t’avais dÈj‡ demandÈ ce mot. Ca va rentrer, Áa va rentrer, promis. L’hÈritier fait plein d’autres choses. MÍme qu’il est prÈsident d’un truc, alors. (Mon fils ‡ moi. PrÈsident. D’un truc.)

  • Lucie BÈluga 11 janvier 2011 at 15 h 19 min

    Moi, je marche dans ta croisade!

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 12 min

      @ Lucie Beluga : Bienvenue ici ! Quel joli nom, mon caviar, et merci pour la croisade, hardi les gens !

  • thenewme 11 janvier 2011 at 16 h 45 min

    Moi c’est la soeur ‡ truc ou le ballon ‡ machin qui m’Ènerve. Bon, pour les Heuros, le problËme vient effectivement de la pub o˘ on l’entend ‡ longueur de temps. Du coup, j’Ètais passÈe ‡ cÙtÈ (honte ‡ moi). Allez je pars en croisade moi aussi.

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 15 min

      @ Thenewyou : GÈnial, j’ai converti une impie ! Youpie, bÈnie sois-tu, TheNewYou (euh, je m’emporte un peu l‡, peut-Ítre…)

  • Lucky Sophie 11 janvier 2011 at 18 h 00 min

    DËs qu’on veut prendre mes -z- euros, je dis halte-l‡ ! (surtout si c’est encore pour Nic 1er) Ca va j’ai bon, maÓtresse ? 😉

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 16 min

      @ Lucky Sophie : TrËs bonne ÈlËve, t’as tout bon.

  • Poulette Dodue 11 janvier 2011 at 19 h 10 min

    Les liaisons c’est bon !
    Les « H » mal placÈs c’est ‡ chier !
    Heu par contre j’ai la trËs f‚cheuse de te foutre du « Y » partout (mais votre honneur j’ai des circonstances attÈnuantes c’est un « tic » de mon coin de France !!) !! A l’oral comme ‡ l’Ècrit (heu l’Ècrit bloguesque j’entend !! Genre : » faut y faire »,  » y vont pas commencer »….

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 17 min

      @ Poulette dodue : Moi aussi, je dis « y vont pas commencer » (mais pas « faut y faire »). Et j’aime beaucoup ton slogan « Les liaisons cíest bon ! Les ´ H ª mal placÈs cíest ‡ chier ! »

  • as de trÍfle 11 janvier 2011 at 23 h 05 min

    Alors comme Áa, tu as z-une petite valise avec 1990 z-euros dedans?

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 19 min

      @ As de trËfle : Tu veux m’envoyer des cambrioleurs, comme chez Michael Youn ? Bon, du moment qu’ils me rendent ma petite valise (c’est sentimental).

  • Grabadu 12 janvier 2011 at 9 h 42 min

    Bonsoir ,
    je suis un peu perdu sur ce site , je voulais juste vous remercier pour votre rÈaction ( vue sur yahoo ) ‡ propos du niveau de grammaire/ortographe chez nos compatriotes .
    Je suis heureux de constater qu’il y a encore quelques noyaux de rÈsistance ‡ la tendance ‡ la facilitÈ ambiante .
    Merci
    grabadu
    p.s. : j’ai un peu de mal ‡ me diriger sur le site .
    p.p.s. : je ne suis pas une femme , j’espËre que ce n’est pas un problËme 🙂 .

    • Muriel Gilbert 12 janvier 2011 at 10 h 21 min

      @ Grabadu : Un homme ! Au contraire, quel plaisir de vous accueillir (on en a quand mÍme quelques-uns ici…) Merci ‡ vous d’avoir fait le voyage !

  • La Gnoute 12 janvier 2011 at 15 h 13 min

    Merci de prÈvenir ton hÈritier en urgence : on commence par Ítre prÈsident et on finit par porter le nom d’un camembert…

    • Muriel Gilbert 13 janvier 2011 at 8 h 20 min

      @ La Gnoute : Mieux vaut le nom d’un camembert que certains autres noms de prÈsidents, finalement !

  • boljo 13 janvier 2011 at 3 h 38 min

    ArrivÈe ici, par une autoroute de l’info, me voil‡ ravit de rencontrer quelques rÈsistantes souhaitant prÈserver ‡ la fois l’orthographe et la langue. Je suis d’ailleurs ÈtonnÈe que personne ne mentionne le langage SMS, celui que mes enfants et ma petite soeurs utilise pour me berner et me faire croire qu’ils font ces horribles « fautes » exprËs. Alors, qu’un oeil sur leurs copies m’apprend que finalement, ils Ècrivent comme ils parlent mais aussi ils parlent comme ils Ècrivent.

    • Muriel Gilbert 13 janvier 2011 at 8 h 41 min

      @ boljo : Bienvenue ici ! Le langage SMS, effectivement, c’est mÍme un sujet ‡ part entiËre. Moi aussi, il m’avait bien semblÈ remarquer que certains petits malins s’en servaient pour masquer quelques lacunes…

  • Lilo 17 janvier 2011 at 8 h 08 min

    Je fais pleins de fautes donc je peux pas trop dire « il y a Áa Áa et Áa qui m’Ènerve » toutefois dans mes annÈes BTS une copine nous reprenait ‡ chaque fois qu’on disait « il faut que je VOYE » et du coup maintenant quand je l’entends mes oreilles font tilt.
    Et c’est tout ce que je dirais car je dois bien avoir fais une faute ou deux dans mon texte 😉

    • Muriel Gilbert 17 janvier 2011 at 16 h 36 min

      @ Lilo : Donc, tu me comprends. Moi, j’ai juste les oreilles qui font tilt plus souvent !

  • danielle 25 janvier 2011 at 16 h 52 min

    on leur fournit le texte ‡ lire – ils vont Ítre payÈs pour : c’est des pros! DerriËre, une boÓte de prod pour le moins. C’est enregistrÈ en studio : quelqu’un va bien Ècouter, vÈrifier ? rÈÈcouter peut-Ítre, non? – et Áa minaude 10 fois par jour ‡ mon oreille radiointerloquÈe »deux cents Heuros pour vingt Zoeillets en plastique c’est beaucoup trop zonÈreux. Je vous en donne cent zeuros : c’est juste pour faire un espËce de bouquet que je vais mettre dans un espËce de vase que j’ai trouvÈ aux puces.
    Ca m’chatouille pas, Áa m’gratte et pas que les puces! lls sont payÈs et parfois cher que diantre, ces cancres pas toujours anonymes!
    Et pas que les euros: toutes les espËces! Est ce qu’ils diraient « une genre de vase, un sorte de bouquet cette bande d’anaphalbÍtes ‡ manger du foin? Tout juste s’ils connaissent leur aphalbet, comme me disait une dame qui voulait faire br˚ler des Ètapes ‡ sa petite fille de 4 ans.
    Du coup,je propose ci-dessous de lancer un petit jeu de rÈhabilitation orthographico comprÈhensive:
    Nous l’intitulerions « A NOS PLUMES D’OIE » et chacun irait de sa petite trouvaille…
    si j’te dis: « arrÍte de ba- – -er aux corneilles » , Áa veut dire quoi ? t’Ècris Áa comment et pourquoi?

    • Muriel Gilbert 26 janvier 2011 at 14 h 34 min

      @ danielle : Aaaah, les « espËces », comme je te comprends. Quant aux corneilles, je donne la parole ‡ Expressio.fr :

      [ EXPRESSION ]
      ´ Bayer aux corneilles ª

      [ SIGNIFICATION ]
      Regarder en l’air, rester sans rien faire.

      [ ORIGINE ]
      Le verbe bayer qui signifie « avoir la bouche ouverte » ne doit pas Ítre confondu avec b‚iller.
      Quant aux corneilles, au XVIe siËcle, elles dÈsignaient des objets insignifiants, sans importance. Ce terme pouvait aussi bien dÈsigner l’oiseau (Lien externe), prÈsent en grande quantitÈ ‡ cette Èpoque, que le fruit du cornouiller (Lien externe).

      Bayer aux corneilles voulait donc dire « rester bouche ouverte ‡ regarder en l’air, contempler ou dÈsirer des choses sans intÈrÍts ».

  • maman perdue 28 janvier 2011 at 19 h 24 min

    En bonne suisse que je suis, je ne prÈtends pas savoir le franÁais aussi bien que vous autres, mais Áa m’horripile lorsque j’entends les franÁais (Áa n’arrive jamais aux suisses !) de ne pas prononcer les « r » ! Oui, oui, tu as bien lu, les « r ». Exemple : j’habite ‡ quate cents mËtres. Rien d’autre ne me vient Èvidemment ‡ l’esprit pour le moment, mais Ècoute bien ….

    • Muriel Gilbert 30 janvier 2011 at 11 h 45 min

      @ Maman perdue : Bienvenue ici, et merci, j’adore que d’autres soient aussi obsessionnelles que moi, Áa me rassure sur ma santÈ mentale ! Et en plus, je fais partie sans doute des Ènervants FranÁais qui ne prononcent pas les « r » : « j’habite ‡ quat’ cent mËt' ». Je reconnais que c’est mal. On est trop pressÈs, c’est pour Áa. Vous, les Suisses, vous prenez votre temps pour bien articuler, et comme vous avez raison !

  • Anne 2 février 2011 at 15 h 58 min

    Bonjour Muriel, juste un petit message pour la premiËre fois depuis le tps que je vous lis pour m’indigner comme vous sur les fautes d’orthographe, mais particuliËrement une, qui me fait bondir ‡ chaque fois que je l’entend : si j’aurais su, ….. Ce conditionnel mal placÈ ‡ le don de me vriller les oreilles. C’est grave docteur?

    • Muriel Gilbert 2 février 2011 at 18 h 26 min

      @ Anne : Bienvenue dans les commentaires et merci, Áa me fait trËs plaisir que vous en laissiez un. Les commentaires, c’est la seule faÁon de se rendre compte qu’on n’Ècrit pas « dans le vide » !
      Pour le « si j’aurais », je ne sais pas si c’est grave, peut-Ítre serait-il prudent de consulter. NÈanmoins, vous avez de la chance : les publicitaires n’en sont (allÈluia) pas encore l‡, donc vos oreilles sont ÈpargnÈes quand vous Ècoutez les mÈdias. Un avantage non nÈgligeable.
      @ Danielle : Les enfants, c’est des poËtes, c’est pas pareil : licence poÈtique.

  • danielle 2 février 2011 at 17 h 54 min

    c’est vrai que Áa vrille les zoreilles. Sauf dans la bouche de P’tit Gibus : « si j’aurais su j’aurais pas v’nu! »

  • danielle 2 février 2011 at 20 h 26 min

    Non? Si j’aurais su c’est Áa, alors j’aurais pas v’nu!

  • Mulautre 3 février 2011 at 11 h 04 min

    Enervement maximal : « Au jour d’aujourd’hui », toutes les liaisons « mal-ta-propos » trËs frÈquentes en radio, le faux langage populo du petit Nicolas, alors qu’il a toujours pÈtÈ dans de la soie.
    Attendrissement coupable : « On est « yallÈs » (du fameux verbe « yaller »), phrase criminelle que prononce rÈguliËrement mon fils malgrÈ mes cris d’orfraie.

    • Muriel Gilbert 5 février 2011 at 12 h 18 min

      @ Mulautre : Les enfants, j’ai dÈj‡ dit dans ma rÈponse ‡ un commentaire prÈcÈdent, ils sont hors concours. C’est des poËtes.
      @ Danielle : La pire mouilleuse de tous, c’est MAM !

  • danielle 3 février 2011 at 11 h 53 min

    et ceusses, adultes, qui mouillent tout en mettant des « illeu » partout? Ex: c’est parce queu yeueueu … j’entends par cela… yeu eueu
    Nicolas 1er, pas s˚r qu’il en fasse tjrs exkepres. Qui qui dit qu’il Ètait sous contrÙle avec « casse toi pÙv’ con »?
    mais le must, c’est les esplications du ministre de l’Èduc. J’en dÈduis que tous les instits devraient enseigner le verbe « yaller » pour Ítre surs d’Ítre sur la bonne longueur d’onde.

  • danielle 5 février 2011 at 13 h 08 min

    Mam, encore et toujours Mam: quelle surexposition yeueu ces jours ci!

  • danielle 5 février 2011 at 13 h 40 min

    PS Muriel, je crois que Mulautre ne s’Ènerve pas du parler du Petit Nicolas mais qu’elle a une dent de lait (ou une molaire) contre Nicolas le Petit!

  • cranemou 8 février 2011 at 17 h 58 min

    on t’a arrachÈ les dents ‡ la fin non???
    Ce qui m’Ènerve, c’est quand on emploi certaines expressions qui ne veulent rien dire.
    Le pire de tout? Quand j’entends « malgrÈ que » je frÈmis

    • Muriel Gilbert 8 février 2011 at 18 h 12 min

      @ Cranemou : Voil‡, sans liaisons, c’est comme si t’avais plus de dents. Pas sexy, hein ?

  • cÈmoi 001 9 février 2011 at 12 h 51 min

    Oyez braves gens: ya un tic langagier qui est en train de s’installer trËs fort, c’est « juste ». Sans doute importÈ de l’english « just »et positionnÈ dans la phrase l‡ o˘ jamais aucune froggie ne s’y serait risquÈe. Ca finit JUSTE par m’horripiler, d’autant que je l’entends jusque chez certains proches, pourtant chatouilleux dans le domaine du grincement des esgourdes.
    Tiens du coup j’enfile ma purka et juste je prends un pseudo !

  • cÈmoi 001 9 février 2011 at 20 h 37 min

    Ouaf? Ouaf ! ouaf! ouaf!
    L’inflation de JUSTES mis ‡ toutes les sauces ne m’amuse que dans le dialogue entre Thierry Lhermitte et Jacques Villeret dans le dÓner de cons.
    Ya qu’eux qui juste m’explosent.

  • Psycho 14 février 2011 at 20 h 42 min

    Ta croisade je la mËne chaque jour (enfin quatre jours par semaine moins les vacances scolaires) ‡ des gentils CM2… Bah y a du boulot tiens !

  • Psycho 14 février 2011 at 20 h 43 min

    Et l‡ elle se dit « bonjour l’instit, elle a une syntaxe de chiotte »… Donc je la mËne AUPRES de CM2, et pas A comme Ècrit dans mon comm prÈcÈdent !

  • Muriel Gilbert 15 février 2011 at 15 h 58 min

    @ CÈmoi : En fait, ces « juste » l‡, anglicisme, sont des « vraiment ». Ils sont pas faits pour Ítre rigolos.
    @ Psycho : C’est bien, youpie, j’adore savoir que je ne suis pas seule dans cette quÍte de l’impossible Graal. Et bravo pour ta syntaxe. La mienne n’est pas toujours impeccable dans les commentaires, o˘ je ne me relis pas assez. Allez, tu es absoute.

  • Salfeyp‚h 16 février 2011 at 23 h 00 min

    2 trucs qui m’Ènervent grave (sic) et que j’ai ouis (j’ai juste prof? l’ordi me dessine des zigouigouis de guirlande en dessous)) dans MON poste aujourd’hui:
    « Áa l’fait ».. (ou pas!)
    et puis l’autre….? j’a oubliÈ! J’te sonne qd Áa m’revient.
    Qui qu’a dit que ce « juste » d’anglicisme se voulait rigolo? Justement, Áa n’a rien de rigolo mais tout d’un tic de langage qui se croit Up to date.

    • Muriel Gilbert 17 février 2011 at 12 h 14 min

      @ Salfeypah : « J’ai ouÔ », avec un trÈma.
      Je te conseille un site gÈnial pour toutes les conjugaisons piËges : http://www.leconjugueur.com
      Tu tapes le verbe ‡ conjuguer dans la petite case, tu envoies, c’est magique !

  • Salfeyp‚h 17 février 2011 at 14 h 03 min

    Oui!!! bon sang mais c’est bien s˚r! l’autre qui m’Ènerve c’est « Áa marche! »
    Quel succËs pour cet article: un vrai rÈceptacle pour les petites agaceries du quotidien.
    signÈ: Salfey.

  • Christian 22 février 2011 at 21 h 54 min

    Salut Muriel, je t’ai entendu ‡ la radio (France Inter) un matin trËs tÙt. A la fin de l’Èmission tu as dit, au sujet des mauvaises liaisons : « je n’en ai pas hentendu’ . Oui tu as bien lu: hentendu au lieu de zentendu. Moi aussi, j’en fais plein des fautes comme celle ci. Tu es pardonnÈe !

    • Muriel Gilbert 23 février 2011 at 7 h 08 min

      @ Christian : Et tu ne sais pas tout : mon pËre m’a envoyÈ un mail pour me dire que j’ai dit « des vieux hAmÈricains »… ce qui est pire ! Merci pour ton pardon. J’en fais d’autres ! NÈanmoins, deux choses pour ma dÈfense : je critique avant tout les fautes enregistrÈes, validÈes, la pub quoi… et d’autre part, il me semble que l’erreur que tu relËves fait partie des liaisons facultatives, au contraire de celle ‡ « euro »… ou ‡ AmÈricains. Regarde l‡, dis-moi ce que tu en penses : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_%28linguistique%29#Liaison_facultative En tout cas, bienvenue ici et merci de ta vigilance !

  • SalframalgrÈtou 22 février 2011 at 23 h 31 min

    Je t’ai entenduE, mon cher Christian. Car tu as entendu qui? dis-moi qui tu as entendu?…
    Elle, La Belle Muriel!
    C.O.D., avec auxiliaire avoir placÈ AVANT le verbe.
    AÔe aÔe aÔe quel boulot. Je vais jamais pouvoir prendre ma retraite et Pan sur ton bec.
    Relis ta copie avant de venir me l’embÍter la prochaine fois , non mais EH EH!!
    PS: au lieu de dire « entendue », t’aurais pu te fendre d' »ÈcoutÈe ». J’eusse prÈfÈrÈ.
    J’t’absous sur ce coup -la, juste parce que tu t’appelles Christian: c’est une histoire entre moi et moi.

  • Christian 25 février 2011 at 19 h 43 min

    Les h-euros rentreront peut Ítre un jour dans les liaisons facultatives ? En rÈalitÈ mon dernier commentaire aurait pu Ítre rÈsumÈ (en mieux) par Victor Hugo :

    Le divin Mahomet enfourchait tour ‡ tour
    Son mulet DaÔdol et son ‚ne Yafour
    Car le sage lui mÍme a selon l’ occurence
    Son jour d’entÍtement et son jour d’ignorance

    Pour ma part, il m’arrive d’enfourcher les deux ‡ la fois, d’o˘ la faute d’accord relevÈe trËs justement par SalframalgrÈtou .
    P.S: Le jour de l’Èmission, je t’ai entendue plus que je ne t’ai ÈcoutÈe, au vu de l’heure matinale.

  • SalfraquandmÍme 25 février 2011 at 20 h 41 min

    SalframalgrÈtou… .mon nom dans la bouche de Christian…
    et toute cette poÈsie orientale, de roses–eu ZembaumÈÈ-e, [surtout ces jours-ci]
    j’me sens toute chÙse: faut que j’rentre vite.
    O˘ sont encore passÈs mes dromadaires ?
    Yadol , DaÔfour : au pied! (non mais…)
    Victor H., toutes mes escuses. Christian, 10/10 pour le PS!
    Rq: embaumÈE: because la poÈsie dans ma tÍte!
    PS/Moi ‡ 5h du mat, je dormais .Circonstances + qu’attÈnuantes pour les courageux. Et merci de ne pas m’avoir attribuÈ le bonnet d’‚ne de la rÈflexion imbÈcile.

    • Muriel Gilbert 25 février 2011 at 23 h 00 min

      @ Christian : Tu veux que je te dise ? Tu as raison, j’en ai peur : ‡ force que tout le monde fasse la faute, la liaison des zeuros deviendra facultative. J’aurai mÍme plus le droit de m’Ènerver. Quant ‡ l’heure matinale de l’Èmission, ne m’en parle pas : mon rÈveil ‡ moi avait sonnÈ ‡ 3 h du matin !
      @ SaframalgrÈtou-SalfraquandmÍme : Si tu changes de nom tout le temps, comment veux-tu que les autres commentateurs y retrouvent leurs dromadaires, hein ?

  • SalframalgrÈtou 26 février 2011 at 12 h 26 min

    J’m’ai trompÈ de couvre tÍte en sortant ‡ la va vite: j’ai pris celui qu’Ètait bien repassÈ, tout prÍt sur la gauche en sortant.
    Mais comment j’fais quand mon chador il est pas encore sec ou qu’il a plu dessus?
    Les autres commentateurs: euh… ‡ mon StaÔle?
    est ce que c’est trËs grave???
    Gilbert Muriel es-tu sure que ta croisade vaille un rÈveil ‡ 3h du mat? normalement quand on a fini ses ablutions on retourne se coucher!
    Qd mÍme, 5 — 3 = 2h: Áa fait pas un peu bcp pour passer ‡ la radio?
    Je crois que mÍme dans les monastËres c’est + cool.

    • Muriel Gilbert 26 février 2011 at 18 h 29 min

      @ SalframalgrÈtou : Ben ouais. Taxi ‡ 4 heures, rÈveil ‡ 3 heures. Moi, y’m faut Áa comme temps.

  • cÈmoi001 26 février 2011 at 16 h 32 min

    Je viens d’entendre un truc ‡ la radio qui m’Ènerve ENCORE PLUS que cent zeuro: c’est le 9–3!
    Áa s’appelle la Seine St Denis! ! D’accord mon pote , si t’habites dans le Var , c’est plus court ‡ dire. Mais si t’habites dans l’Ain, tu fais encore le malin?

  • Ally 1 mars 2011 at 22 h 13 min

    En regardant le journal de 20h sur France 2, je tombe sur un reportage au sujet de l’orthographe au travail.

    Une responsable dans une agence d’intÈrim fait son petit laÔus devant un groupe de personnes passant un examen d’orthographe: « nous mettons un point d’honneur ‡ former nos candidats,blablabla…. » et termine par un superbe: « parce que l’orthographe est trËs important ».

    J’avoue que j’ai ri jaune….

  • janpol 22 juin 2011 at 12 h 39 min

    Effectivement, le passage ‡ l’euro fut une occa
    sion pour beaucoup de commettre encore plus de fautes de liaison. On dirait mÍme que certains
    s’Èvertuent ‡ mal prononcer. Je ne reviens pas sur
    ce que tu as Ècrit, il y manque peut-Ítre le cent-z-euros, trËs frÈquent, j’ai mÍme entendu sept-z-euros. Mais cel‡ vaut bien les quatre-z-enfants d’une prÈsentatrice de journal TV sur la 3 au sujet de l’affaire du pËre meurtrier en fuite dont je ne me rappelle pas le nom. Ce qui m’agace aussi sont les « centimes d’euros ». depuis dix ans que c’est notre monnaie, je pense qu’il est dÈsormais inutile de prÈciser, surtout lorsque l’on dit : 0.5 centimes d’euros, ce qui ne reprÈsente donc qu’un demi centime, mais c’est passÈ dans le langage courant comme toutes les erreurs de liaison et il faudra des annÈes pour faire comprendre cela aux franÁais qu’ils massacrent notre langue, tant au parler qu’‡ l’Ècrit, sans compter les incohÈrences du type  » je me suis fait voler mon portefeuille » au lieu de « on m’a volÈ mon portefeuille », terme repris en choeur par tous les medium. L’un est actif, l’autre passif, il y a une belle diffÈrence dans la logique! Et tant d’autres choses. Il faudrait des volumes pour exprimer tout cel‡, mais je ne suis pas s˚r du rÈsultat !

    • Muriel Gilbert 23 juin 2011 at 11 h 04 min

      @ Janpol : Je n’avais pas remarquÈ le coup du 0,5 centime d’euro. Merci de cette pierre ‡ mon Èdifice d’agacement 🙂