Caninothérapie

Habitant du siècle numéro vingt et un, regarde-moi bien droit dans les yeux de ta radio. Ouh, tu as le blanc de l’œil pas net. Tu es grognon, sans entrain, flagada ? Tu doutes de toi, tu t’interroges sur ton potentiel de séduction, sur tes mérites d’époux, de parent, de contribuable ?

Toi, tu manques de chien.
Il faut envisager une sérieuse caninothérapie. T’as remarqué ? On ne pense jamais au manque de chien.

[On peut écouter cette chronique au lieu de la lire, youpi, en cliquant sur le logo France Inter ci-dessous]

on clique pour Ècouter !

C’est simple, il te faut un chien si :
– tu apprécies les gens qui portent la truffe au bout du nez,
– tu aimes les poils (autour de la truffe susmentionnée, mais aussi harmonieusement répartis sur la moquette),
– limite ça te soulagerait si les pieds des chaises Henri II héritées de tata Louise étaient un peu mâchouillés,
– tu rêves que ton lever et ton retour du boulot soient accueillis par un enthousiasme style fan club de Justin Bieber,
– tu préfères passer tes soirées chez toi plutôt qu’en boîte, et pourtant…
– tu as envie de nouvelles rencontres,
– tu ne répugnes pas à ramasser un caca tiède à travers un sac plastique de supérette, sauf si tu vis à la campagne – une bouse, c’est plus impressionnant qu’une crotte de chien, et généralement, on les laisse sécher là où elles tombent.

Une bouse, c’est plus impressionnant qu’une crotte de chien

Oui, le traitement le plus efficace et le moins chimique est clairement la caninothérapie. Recommandons le dégottage du chien prescrit auprès de la SPA, qui dispose d’une vaste gamme de modèles de toutes dimensions, couleurs et religions.
Ah, une précision au sujet de l’effet « rencontres » du promenage de chien. La rencontre de type « 101 dalmatiens » (jeune-homme-de-bonne-famille-équipé-de-chien-rencontre-jolie-jeune-fille-pourvue-de-chienne) existe essentiellement chez Walt Disney. Bref, faut pas non plus prendre ton chien pour un site de rencontres. Sur ton chien, tu peux pas cocher les cases « célibataire » ou « CSP+ », par exemple.
Déjà, il faut le savoir, le chien occasionne nettement plus de rencontres féminines que masculines. Est-ce parce davantage de femmes que d’hommes possèdent des chiens, ou parce que, quand le chien appartient à un couple, c’est tout le temps la femme qui le sort ? On peut légitimement s’interroger.
En tout cas, moi, depuis que j’ai adopté Mme Zaz, je me suis fait des tas de copines. Déjà, toutes les octogénaires et plus de ma rue, qui font un concours d’accrochage à la poignée de ma porte de sacs plastique farcis à l’os de poulet et au gras de rôti.

Ah, j’ai quand même fait une rencontre masculine inoubliable, l’an dernier, le soir de la Saint-Sylvestre. Pour fêter la nouvelle année, j’avais laissé Mme Zaz gambader dans la cité d’à côté. Soudain, j’avise un monsieur qui, confortablement allongé sur le gazon, vomit son réveillon. Si tu n’as pas encore de chien, tu ignores peut-être que Canis canis présente quelques différences avec Homo sapiens.

Tu vas vite le comprendre : tandis que je me demandais comment contourner le quidam, Mme Zaz se précipitait pour boulotter sa production. J’ai dû courir l’arracher au festin, et du coup, ne me demande pas par quel improbable enchaînement de circonstances, j’ai fini par porter sur mon dos le monsieur jusqu’à l’entrée de son immeuble, tout au bout de la cité. Heureusement, il n’était pas très lourd. Malheureusement, il ne sentait pas très bon.

Bref, habitant du siècle numéro vingt et un, tu as saisi : si ton existence manque de gonflant, pense à la caninothérapie.

Chronique T’as remarqué, en direct sur France Inter chaque lundi à 5 h 50, dans la joyeuse émission de Brigitte Patient, Un jour tout neuf.
Ou alors, en cliquant plus haut, sur le logo France Inter, on écoute en podcast quand on veut, youpi.

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • sandrine 5 décembre 2011 at 8 h 54 min

    Tu sais que, tel le chien de Pavlov, je clique sur le lien vers France Inter, ‡ chaque lecture de ta chronique ? Chronique dans laquelle, semble-t-il, une coquille s’est glissÈe (promenage).

  • Zette 5 décembre 2011 at 9 h 03 min

    Il est 9h03, bon appÈtit!

  • Zette 5 décembre 2011 at 9 h 05 min

    (je sais, c’est vraiment Ítre en dessous de tout que de produire un tel commentaire, alors que je devrais m’Ètendre sur les bienfaits de la vie avec un chien. Or, je ne les aime pas, mÍme si eux oui, l’un d’entre eux m’a tellement aimÈe qu’il m’a volÈ un bout de cuisse une fois.)

  • Muriel Gilbert 5 décembre 2011 at 9 h 24 min

    @ Sandrine : Tu fais bien d’Ècouter, ces chroniques-l‡ sont Ècrites pour Ítre entendues ! Quant au promenage, c’est un nÈologisme ‡ moi, que je prÈfËre ‡ la promenade 😉
    @ Zette : Les chroniques « chiens » sont trËs clivantes, la moitiÈ des habitants du siËcle numÈro vingt et un partageant ton aversion sinon pour les chiens, du moins pour… leurs crottes.

  • Poulette Dodue 5 décembre 2011 at 10 h 52 min

    Je rÍve d’un cleb’s (un grOs !) mais les hommes de ma tribu (3 !!! 2 gnomes et un papa) sont plutÙt fÈlin…RÈsultat walou pour le toutou ‡ sa Poulette !

  • Serge 5 décembre 2011 at 10 h 59 min

    Quelle est la diffÈrence entre la caninothÈrapie et la cynothÈrapie ?

  • Carole Nipette 5 décembre 2011 at 12 h 27 min

    Mon homme et ma fille en auraient trËs envie, moi bof mais je pense que je me laisserais attendrir… par contre je dÈteste les lÈchouilles de chien !

  • Mentalo 5 décembre 2011 at 13 h 04 min

    NEVER un quttre-pattes Èlit domicile dans le mien. C’est la seconde fois que j’Ècris ces mots aujourd’hui, et j’assume totalement!
    Pourtant, c’est pas faute d’avoir cohabitÈ 23 ans…

  • Charlotte 5 décembre 2011 at 13 h 12 min

    Quelque soit les sujet, cette chronique est ma bouffÈe d’oxygËne pour commencer la semaine.
    A cosommer et ‡ partager sans modÈration!!!

  • nauche michele 5 décembre 2011 at 14 h 53 min

    trop bien ton histoire!!!!!
    bises

  • Muriel Gilbert 5 décembre 2011 at 15 h 11 min

    @ Poulette dodue : Aaah, mais les deux cohabitent trËs bien. J’ai eu toute mon enfance (et plus tard aussi) des cohabitations canino-fÈlines qui se passaient parfaitement.
    @ Serge : C’est pareil, mais c’est plus marrant et moins scientifique. Bienvenue dans les commentaires du blog (presque) tout rose !
    @ Carole : Il comprendra trËs vite que tu n’aimes pas. Surtout si les deux autres acceptent, eux ! Moi, j’aime. Et quand j’Ètais allÈe adopter Mme Zaz ‡ la SPA, l’hÈritier m’avait donnÈ cette unique instruction : « choisis bien un chien qui lËche, surtout ! » Tu vois, yen a qui aiment Áa 😉
    @ Mentalo : Ouais mais Áa c’est juste parce que tu es une mauvaise personne, c’est pas grave 😀
    @ Charlotte : Bienvenue ici, et Áa on peut dire que Áa me fait trËs plaisir ! N’hÈsitez pas ‡ partager 😉 Pour n’en louper aucune, suffit d’enregistrer son mail, l‡ : http://www.murielgilbert.com/inscription-newsletter
    @ Nauche Michelle : Merci ma petite tante Web !

  • Charlotte 5 décembre 2011 at 15 h 33 min

    fl˚te , j’ai fait une fÙte, en tant qu’ancien prof…bravo!!
    « Les sujet…prends un S …..les sujets

  • Muriel Gilbert 5 décembre 2011 at 16 h 24 min

    @ Charlotte : Les commentaires du blog (presque) tout rose sont une zone franche pour les fautes. Elles comptent pas.

  • anacoluthe 5 décembre 2011 at 18 h 48 min

    Tu as ÈtÈ odieusement soudoyÈ par la mairie de Paris pour inciter les gens ‡ NE PAS avoir de chiens, non ? Avoue !

    • Muriel Gilbert 5 décembre 2011 at 18 h 55 min

      @ Anacoluthe : S˚rement pas ! Plus ya de chiens, plus je suis heureuse, crottes sur les trottoirs incluses. Rappelle-toi que pour moi, le bordel, c’est la vie 😉 Un chien (comme un bÈbÈ, hein, si on va par l‡), ben Áa te met les deux pieds (et les deux mains parfois) dans le trËs trËs concret de la vie (manger, lÈchouille, caca, vomi), c’est pas ce qu’il y a de plus glam, mais vaut mieux que les gens soient prÈvenus, Áa leur Èvitera d’abandonner leur chien ‡ la SPA…

  • BÈatrice 5 décembre 2011 at 20 h 04 min

    Moi je suis officiellement allergique aux poils de chiens !!! (en fait, surtout ‡ ceux de chat, mais j’ai Èlargi le panel et du coup je suis tranquille 😉 )

  • sabine 5 décembre 2011 at 21 h 40 min

    dans l’entreprise on a deux chiens, un grand et un petit. Les enfants sont contents, grand mari aussi et moi presque tout el temps 😉

  • Muriel Gilbert 5 décembre 2011 at 21 h 53 min

    @ BÈatrice : Je vais cafter ‡ tout le monde qu’en vrai t’es pas allergique aux poils de chien !
    @ Sabine : C’est Áa ! Moi aussi, presque tout le temps. Sauf quand je ramasse les dÈg‚ts.

  • broisha 8 décembre 2011 at 8 h 39 min

    Je suis dans la campagne profonde, mais j’ai des chats (et des chËvres mais c’est pour tondre la pelouse). J’aime bien les chiens (qui font plus de 30cm au garrot sinon c’est pas des vrais ^^) mais je n’ai pas le temps de m’en occuper…

    • Muriel Gilbert 8 décembre 2011 at 10 h 11 min

      @ Broisha : Waaa, mon rÍve, avoir des chËvres pour tondre la pelouse (et les gratter entre les cornes). J’adore les chats aussi. Bon, ‡ ta place, j’ajouterais un chien quand mÍme. Si tu veux, je te prÍte Mme Zaz, elle fait au moins 40 cm au garot.

  • Fabienne 12 décembre 2011 at 14 h 23 min

    Je suis trop paresseuse pour sortir le chien,alors je prÈfËre dorloter un chat ou des rattes. A la campagne, ce week-end, j’ai fait connaissance d’une femme merveilleuse qui avait recueilli 2 chiens maltraitÈs, avait par ailleurs une gorette, des poules, des dindes, des lapins, rien ne passe jamais ‡ la casserole. Plus 2 enfants et un mari charmant: la maison du bonheur! Et elle est maire de son village, Vaudeloges, en Normandie.
    Chambre d’hÙtes, le Jardin SauvagËre. For-mi-da-ble!

  • Muriel Gilbert 12 décembre 2011 at 19 h 27 min

    @ Fabienne : Je veux Ítre elle ! J’y vais. Tu prÈviens que je reviens pas bosser ?

  • the parisienne 18 décembre 2011 at 19 h 11 min

    j’ai cÈdÈ ‡ cette thÈrapie .. Et je ne l’ai jamais regrettÈ ne serait ce qu’un instant ! Une vraie merveille !

  • Muriel Gilbert 18 décembre 2011 at 20 h 03 min

    @ The Parisienne : Ca soigne bien, hein ?

  • AgnËs 20 décembre 2011 at 8 h 42 min

    « Une bouse, c’est plus impressionnant qu’une crotte de chien », certes, mais Áa sent moins. Le caca de vÈgÈtarien est toujours moins odorant que le caca de carnassier. D’ailleurs, quand on commence ‡ donner de la viande ‡ un bÈbÈ on sent tout de suite la diffÈrence !
    Moi dans les chiens, c’est aussi l’odeur (du poil) que je n’aime pas. Je prÈfËre aussi nettement le caractËre des chats. Mais dans mon appartement je ne veux ni l’un ni l’autre, j’aurais trop peur qu’il ne s’ennuie !

  • Muriel Gilbert 23 décembre 2011 at 22 h 33 min

    @ AgnËs : C’est vrai, c’est un aspect de la question que j’ai nÈgligÈ. Jen profite pour m’instruire (toutes mes excuses d’avance, mais je ne rÈsiste pas ‡ apprendre) : le caca de vÈgÈtarien humain sentirait donc bon comme celui du bÈbÈ ou de la vache ?