Alfred et l’hôtellerie

Habitante et tant du siècle numéro 21, ça fait une paye qu’on s’est pas croisés en ces roses lieux. C’est que la princesse rose prenait les eaux en Aoûtie, terre extrême-occidentale de la mythique tribu des Aoûtiens.
Mais là, ay-ho, ay-ho, c’est la rentrée. Regarde, chuis même allée au coiffeur.

« Une vie d’adulte réussie est un rêve d’enfant réalisé dans l’âge mûr », a bredouillé en substance Alfred de Vigny en reprenant des cacahuètes au comptoir du café de la Poste, la langue pâteuse, un soir de déprime arrosée au calva.
Perso, j’ai eu des tas de rêves d’enfant, dont certains que j’ai déjà réalisés, tu devineras peut-être lesquels : porter un appareil à redresser les dents, un plâtre avec la signature des copains dessus, des lunettes de vue, devenir fée, devenir invisible, devenir coiffeuse, devenir épicière avec un camion qui klaxonne en arrivant sur la place du village et une caisse enregistreuse qui fait ding en ouvrant le tiroir à monnaie, devenir serveuse de café et devenir patronne d’hôtel.

Histoire de réussir ma vie

A force d’être extraordinairement cultivée et de m’Alfred-de-Vignifier la table de chevet à qui mieux mieux, cette année, j’ai décidé de réaliser un rêve d’enfance, histoire de réussir ma vie. J’ai tiré au sort. C’est patronne d’hôtel qui est tombé. Profession que je me suis mise en devoir d’exercer à Trouville-en-Aoûtie, ousque mon Jicé et moi nous sommes assuré la location d’une maison pleine de chambres et de colombages, comme il convient. Les copains ont accepté de jouer le rôle des clients, et c’est parti. Trente-trois clients, on a eu, avec gestion sur tableau Excel obligatoire.
Bon, alors, pour l’essentiel, on a préparé à manger, on est allés à la plage, on a fait des châteaux, on a gonflé des bouées, on a discuté le bout de crêpe, on a regardé des conneries sur l’ordi, on a fait du bateau, on a fait des châteaux, on a lu, on a lu, on a discuté, on a mangé, on est allés à la plage, on s’est baignés, on s’est caillés, on a fraternisé avec les autochtones, on a visité Le Havre sur déprimeland, on a tout appris sur le goéland argenté, une grosse mouette qui n’aime pas les voitures et le manifeste de manière intestinale, on a fait le ménage, on a dansé, on a téléphoné, on est allés à la plage, on a promené Madame Zaz sur la plage, on a compté les enseignes de boutiques à jeux de mots affligeants, on a mangé des glaces aux couleurs étranges et on a regardé se coucher le soleil.
C’était super. L’an prochain, je réalise le rêve d’épicière à klaxon. Tu montes dans mon camion ? Je te laisserai découper les tranches de jambon avec la machine, là, tu veux ? Et toi, c’est quand que tu les réalises, tes rêves d’enfant ?

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • Lydie Gazouillis 1 septembre 2013 at 20 h 40 min

    Mes rêves d’enfant son impossible à réaliser… Mais bon, à mon avis, si t’as mangé une glace qui fait la langue bleue, on peut considérer que t’as réussi ta vie d’adulte !

  • Chou 1 septembre 2013 at 21 h 02 min

    Bon ben moi je veux bien faire pouet-pouet en arrivant dans le village, mais c’est pas moi qui tranche le jambon.
    Ni qui refile les boites de lentilles.
    Ni qui compte les sous et qui rend la monnaie.
    Le truc chiant, c’est qu’en plus, je conduis comme une brèle… pffff…

  • Nanou 2 septembre 2013 at 1 h 23 min

    Oh j’suis dégoûtée! Ca y est, tu reviens, et mon effing ordi bugge et refuse de me montrer ta vidéo. Mais j’ai lu. Et je réalise combien tu es chanceuse. Tant de trucs sur ta liste que je n’ai pas faits! D’un autre côté comme ça je ne suis pas blasée. Allez, on s’y met!

  • Pascal 2 septembre 2013 at 9 h 30 min

    Super ! Et j’ai aussi le droit de klaxonner ?

  • Ève 2 septembre 2013 at 10 h 09 min

    Bon Ben ouais….j’en ai eu aussi des rêves de petite fille…avoir mon magasin, si, si, moi aussi j’vous jure….et je l’ai eu, sur le tard , en 2000, mais quand la crise fut venue, la boutique a disparu, snif….rencontrer le prince charmant, là, j’ai rencontré en fait 3 crapauds pas trop charmants….mais je confirme à 60 ans j’ai bien l’intention de continuer à les réaliser puisque mes petits-enfants m’ont dit cet été , avec toi Mamie c’est rigolo, t’es un peu folle….houpi !!!

    • Ève 2 septembre 2013 at 10 h 12 min

      Ah et puis je clique trop vite, j’oublie de cocher pour la réponse….
      Bien contente que votre rubrique reprenne la rentrée a du bon, bonne continuation, au plaisir de vous lire.
      Eve

  • vivi 2 septembre 2013 at 10 h 42 min

    Justement, c’est la question que je me posais ce week-end.

  • Serge 2 septembre 2013 at 10 h 45 min

    A quand le roman : « Les Mémoires d’un Enfant » ?
    Difficile, très difficile à écrire…

  • Filo 2 septembre 2013 at 10 h 49 min

    Donc on peut en conclure que tu as passé d’excellentes vacances, non? (sauf pour le chapitre du goéland, qui m’a fait hurler de rire -pardon-, mais on a le même genre de volatiles ici, tout aussi mauvais et susceptibles, et goinfres en plus)
    Contente de te retrouver!

  • Muriel Gilbert 2 septembre 2013 at 11 h 21 min

    @Lydie : Alors fonce t’acheter une glace, kestattends ? 😉
    @Chou : Je pense que je vais choisir un autre collègue d’épicerie ambulante, alors, sans vouloir te faire de peine…
    @Nanou : Je sais pas ce qu’est un « effing ordo », mais sûr que c’est un fucking bastard d’ordi. En plus que tu n’y es pas pour rien, si ce petit film a fini par voir le jour.

  • Muriel Gilbert 2 septembre 2013 at 11 h 27 min

    @Pascal : Un peu oui, que tu pourras klaxonner, on va leur casser les oreilles copieux, aux villageois !
    @Eve : Merci ! Ah oui, surtout, continuez la barjoterie. Une mamie devrait toujours être dingo.
    @Vivi : Toi aussi, tu veux un camion épicerie ?
    @Serge : A toi l’honneur, tiens !
    @Filo : Contente de revenir. Entre toi et moi, tout n’a pas été rose, mais c’est pas mon habitude de partager ici le pas rose. Ici, c’est la vie en (presque) rose, n’est-ce pas ?

  • Pascal 2 septembre 2013 at 12 h 02 min

    Et si on installait aussi une sirène ?

    • Muriel Gilbert 2 septembre 2013 at 14 h 12 min

      @Pascal : Tu aurais pas un rêve d’enfant d’ambulancier à réaliser par hasard ?

  • Pascal 2 septembre 2013 at 14 h 26 min

    Comment as-tu deviné ? (l’autre rêve c’était conducteur de trains)

  • Muriel Gilbert 2 septembre 2013 at 17 h 54 min

    @Pascal : Aïe aïe aïe, ça va être plus dur à réaliser, ça. Au parc France miniature, peut-être…

    • Pascal 3 septembre 2013 at 8 h 54 min

      Chiche ?

      • Muriel Gilbert 3 septembre 2013 at 9 h 01 min

        #Pascal : Si tu le fais, tu m’envoies une photo de toi en conducteur de mini loco de France miniature, je la publie sur le blog 🙂

  • Béatrice 2 septembre 2013 at 18 h 27 min

    Muriel est de retour !! Youpi !!
    Moi je veux bien venir dans ton camion d’épicière … si tu me laisses faire pouet pouet en arrivant dans les villages ! 😉
    Bonne rentrée !

  • Sylvioch' 2 septembre 2013 at 22 h 33 min

    ouais moi j’adore les rentrées en fanfare pouet pouet a la Mu…! Et puis tu nous donnes plein d’idées. Manger du melon dans une camionnette en milieu rural, « c’est l’aventure »…youpi.
    Moi j’veux bien aussi réaliser un rêve de môme un peu très con, c’est rentrer dans une boulangerie et manger (gratis, sinon c pas drôle) tous les gâteaux et les viennoiseries qu’on lèche depuis dehors… J’veux bien aussi courir aussi vite et légèrement que Wonderwoman. Mais pour ça y a qu’à demander a Super Daf, non?!
    Et Bonne rentrée aux Zan fans!

  • Poulette Dodue 2 septembre 2013 at 22 h 46 min

    Si il est question d’apporter joie, pouet-pouet , tagada tsouin tsouin et cornichons avec le jambon dans les villages tu penses que j’en suis !!
    Que ça fait plaisir de te retrouver .
    J’aime toujours autant tes vidéos que ce soit dit et redit.
    Bécots

  • Nanou 3 septembre 2013 at 1 h 43 min

    Ayéééé! Je VOIS la vidéo et ça valait le coup d’attendre! Quel chef-d’oeuvre! Et comment s’il te plaît ai-je contribué au making of de cet opus? T’aurais-je inspirée par ma réussite éblouissante? (Tous les rêves d’enfant réalisés, check). Hum, non sans déc, j’aurais voulu être la seule fille, bassiste de préférence, dans un groupe de rock au succès planétaire. Bon, j’ai eu une basse, j’en ai joué. Mais jamais dans un groupe. En tous cas, super que tu sois de retour , surtout pour partager avec nous tes wacances trop gavé sympa (j’ai passé du temps avec des djeuns moi, cet été). Et aussi, ta coupe de cheveux est top!

  • Muriel Gilbert 3 septembre 2013 at 8 h 59 min

    @Béatrice : Mais oui, on se relaiera sur le pouet pouet !
    @Sylvioch’ : Ah, le melon, c’est ton ajout perso. Yavait pas de melon dans mon camion 😉
    @Poulette : Merci et tagada tsoin tsoin !
    @Nanou : Tu as contribué en me poussant aux fesses en période de flémingite webique. C’était indispensable. Merci 🙂

  • B.G 3 septembre 2013 at 10 h 25 min

    Dommage que l’on n’arrive pas encore à transmettre les odeurs en particulier celles du BBQ. Le reste c’est super, que d’agitations et celle que j’ai particulièrement remarquée c’est le souvenir laissé par les mouettes ou goélands. C’est chouette la mer!!

  • missrelie 3 septembre 2013 at 11 h 42 min

    salut
    welcome! des reves d’enfance piouf.. New york c’est loin…, maitresse faut bien que je m’avoue vaincue 30 gamins a gerer c’est pas pour moi,veterinaire c’est pas la joir a la campagne, que tous mes poils de jambes tombent la ça annoncerais rien de bon…, etre une princesse bon ok jsuis allée a disney mais ça n’a pas marché j’ai pas le bon gabarit!
    bises et sinon tu faisais cuisiniere aussi?

  • mia 4 septembre 2013 at 14 h 53 min

    Moi aussi j’ai réalisé mon rêve d’enfant cet été (être boulangère pour manger pleins de bonbons): je me suis avalé 5 sacs de gommes à la réglisse ! Et même pas d’indigestion. En revanche, ma balance… a pas supporté: elle m’indique désormais des faux chiffres !

  • Muriel Gilbert 5 septembre 2013 at 9 h 47 min

    @BG : Les odeurs du BBQ n’étaient pas toujours aussi chouettes que ça. On a fait beaucoup beaucoup de fumée en l’allumant aussi, et même il est arrivé que les voisins se plaignent…
    @MissRelie : Je faisais cuisinière, mais je partageais la tâche avec les volontaires. Yen avait quand même, heureusement !
    @Mia : Ouah, boulangère, ça me plairait bien aussi, tiens. Ya aussi une caisse enregistreuse avec un tiroir qui fait ding (jette ta balance).

  • Anna 5 septembre 2013 at 13 h 30 min

    J’ai trop peur de me couper un bout de doigt avec la machine à faire des tranches. Par contre, si tu pars élever des ânes, je viens. 😉

  • Brigitte 20 septembre 2013 at 6 h 43 min

    C’est cool de participer à tes rêves, prête pour le suivant…