un sein et un doigt dedans

Argh, la mammo

La mammo. La mammo, si tu as des raisons de te faire du mouron, genre antécédent familial de crabe désobligeant ou quadragénie galopante, c’est tous les deux ans. Bizarre comme ces deux années-là filent vite. Presque aussi vite que l’année qui s’écoule entre deux visites de contrôle chez le dentiste. Beaucoup plus en tout cas que les deux mois qui séparent deux rendez-vous chez le coiffeur. C’est là que tu découvres par toi-même que tout est relatif, comme disait Albert en substance et en allemand (ou alors in English, but avec un fort accent teuton), dans une fameuse théorie qui jusqu’ici t’avait seulement parue fumeuse.
« Prendre RV mammo », c’était dans mon agenda à la date du 4 janvier.
Objectivement, t’as pas plus de raison d’avoir un cancer du sein le 4 que le 2, pourtant subitement ya comme une petite envie de reculer qui monte. Juste au cas où.
C’est tout le paradoxe de la prévention. La mammo, c’est pour que si, par merdouille, tu avais un crustacé du nichon, on le découvre à temps pour te donner le max de chances d’avoir la vie – et peut-être même la glande mammaire – sauve. Mais une partie de toi – pas la plus rationnelle, reconnais-le – a l’impression que, quand tu ne t’occupes pas de ces histoires de fruits de mer, elles n’existent pas. Et pourtant si. Donc, tu y vas. Tu finis par y aller. Rationnellement.

Etau de crêpification mammaire

Je t’ai déjà expliqué mon aversion pour les films qui font peur ou pleurer. Pour moi, la vie réelle offre suffisamment d’occases d’être triste ou terrifié.
un sein et un doigt dedans
Bon. Je suis quand même allée à la mammo. J’ai progressé : je ne tombe plus dans les pommes en avisant l’étau de crêpification mammaire dans lequel on te galette-au-sarrasine les seins horizontalement puis verticalement. J’ai encore un peu de mal avec le suspense supplémentaire du « Vu la mammo, on va devoir faire une petite échographie de contrôle »… (J’ai les seins « denses », paraît-il. Prends-le comme tu veux, en matière de diagnostic fruit de mer, ce n’est pas un compliment.)
Bon. J’étais parvenue à quasi me montrer urbaine avec le gars qui m’avait collé du gluant d’échographie plein les roploplos – « Vous avez vu l’expo Hopper ? – histoire qu’il oublie que je transpirais sous les bras comme une vache terrifiée. « Vous pouvez vous rhabiller », allélouille-t-il. Vingt dieux, pour deux ans encore j’échappe au cauchemar, je n’ose même pas penser à mes potesses qui l’ont vécu, ou à celles avec antécédents familiaux, je suis vraiment une poule mouillée, je sais.
Hein ? Le revoilà ! « Redéshabillez-vous, je viens de voir un truc qui y était pas la dernière fois. » Alors là, fini Hopper, juste l’horreur qui prend forme, sur la pointe des pieds. Je veux sortir de la salle, je déteste les films d’épouvante j’ai dit !
Ça dure trois minutes, cinq peut-être.
Ya rien.
C’est des rois du suspense, les mammologues.
Plus jamais je vais voir autre chose qu’un Disney.
Et toi, tu l’aimes, la mammo, habitante du siècle n° 21 ? On y va en groupe, la prochaine fois ? En janvier 2018 ? S’te plaît ?

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • electromenagere 28 janvier 2013 at 9 h 09 min

    Il faut dire bravo, cela se fête ! (un nouveau soutien-gorge peut-être ?)

    • Muriel Gilbert 28 janvier 2013 at 9 h 18 min

      @ Electro : Pourquoi ? Tu n’aimes pas mon soutien-gorge violet ?

  • anacoluthe 28 janvier 2013 at 9 h 23 min

    Oui, mais tout est relatif. Si on était né homme, on aurait droit au toucher rectal de contrôle…

  • missrelie 28 janvier 2013 at 9 h 57 min

    euh comment dire je ne sais pas trop comment ça se passe je limagine du haut de mes 33 ans mais javoue c’est deja bien d’en parler et que se ne soit pas tabou, j’imagine ton stress..
    oui mon je feterais ça avec un nouvel ensemble de lingerie ( comme ça ça peut aussi faire kdo de st valentin a ton homme..)
    bises

  • Cathy 28 janvier 2013 at 10 h 07 min

    J’y suis allée sans angoisse pendant quelques années. Mes amies me disaient à quel point elles souffraient de se faire aplatir les seins entre les lames, moi je ne sentais rien.Bon la suée des 5 minutes d’attente, on peut pas y échapper, tu as raison je ne connais pas pire suspens que ce moment là. Mes deux dernières, j’ai découvert le martyr de se faire écrabouiller les glandes. Une torture que tu payes par dessus le marché ! Et toujours ces 5 minutes de sudation intense durant lesquelles tu vois ta vie se dérouler devant tes yeux.
    Je me demande ce que diraient les hommes si on leur écrabouillait les testicules entre 2 plaques de plexi …

  • Clarabelle 28 janvier 2013 at 10 h 17 min

    Je ne balise pas de la même façon : moi j’ai hâte qu’il arrive ce p—- de moment. Comme ça, je être fixée. Faut dire que le crabe il s’est bien éclaté dans la famille alors je préfère le voir venir de loin.
    Le pressage de nénés ce n’est pas un moment agréable mais j’avoue que j’oublie dès que c’est fini, trop contente d’être passée à côté une fois encore.

  • Vera 28 janvier 2013 at 10 h 25 min

    Puisqu’on est dans des trucs de filles : faut y aller juste après les règles, c’est là que les seins sont le moins douloureux. Surtout pas juste avant !

  • Anna 28 janvier 2013 at 10 h 46 min

    J’ai dû y aller une fois, moi aussi j’ai eu droit à l’écrabouillage rituel ET à l’échographie de contrôle. Pour finir il n’y avait rien, mais je ne suis pas pressée d’y retourner…

  • Vera 28 janvier 2013 at 11 h 40 min

    Puisqu’on est dans des trucs de filles : faut y aller juste après les règles, c’est là que les seins sont le moins douloureux. Surtout pas juste avant !

  • Poulette Dodue 28 janvier 2013 at 12 h 31 min

    Pirée me faire m’esclaffer à propos de mammo chapeau !!!
    Si nous n’étions pas si éloignées je t’aurai volontiers accompagne avec le sourire !
    J’aaaaaaaaaadore ces vidéos <3

  • MamyS 28 janvier 2013 at 12 h 37 min

    Argh! Juste te lire et j’ai mal. Quant aux visites de contrôle c’est assez curieux: je dois les faire (Comme tout le monde!) et pourtant à chaque fois j’ai droit à cette phrase: « En même temps, vu que vous en avez fait trois (cancers. Oui, le crabe m’a aimée dès ma tendre enfance et m’est resté fidèle dans l’âge adulte!) on peut supposer que vous ne risquez plus rien! »
    Résultat, j’ai décidé de ne plus y aller. Alea jacta est!

  • Lydie 28 janvier 2013 at 13 h 00 min

    J’ai eu autant la trouille pour ma première mammographie que pour mon premier test HIV ! (sinon plus). C’est que mes seins sont la seule chose que j’aime chez moi… Et j’ai d’abord pensé à la probabilité de les perdre avant d’envisager de perdre la vie.

    Bilan : ils sont fabuleux aussi à l’intérieur !

    La prochaine fois, j’appréhenderai de me les faire encore violemment aplatir ! Je crois que je préférerais le toucher rectal auquel fait référence Anacoluthe !! (ça n’est pas grand chose quand on a déjà passé son brevet colonial).

  • Léonie Canot 28 janvier 2013 at 15 h 40 min

    Cette photo me fait mal aux nénés rien qu’à la regarder… 😉

  • Béatrice 28 janvier 2013 at 18 h 03 min

    Janvier 2015, ça me va bien !! Tu prends rendez-vous ?

  • Muriel Gilbert 28 janvier 2013 at 18 h 43 min

    @ Anacoluthe : Tous les deux ans, le toucher rectal ?
    @ MissRelie : C’est lui ou moi qui régale ?
    @ Cathy : En fait, je serais prête à me faire écrabouiller les seins dix fois – le pire, c’est la peur !
    @ Clarabelle : Et comme tu as raison ! Je l’ai avoué, je suis une poule mouillée.
    @ Vera : C’est noté ! Mais c’est vrai que moi j’ai nettement plus de peur que de mal dans ces opérations-là… Je suis forte en peur.
    @ Anna : Tout pareil !
    @ Poulette : Je suis contente que tu les aimes parce que j’en chie pour les faire et personne ne m’en parle… Maintenant, c’est moi qui fais tout, même le montage en entier, et je suis ultrafière parce que ça n’a pas été sans mal.
    @ MamyS : Tu es sûre que c’est la bonne politique ? Jusqu’ici la prévention t’a sauvé la vie, non ? Je voudrais pas perdre une lectrice, moi…
    @ Lydie : Al là là, les tests HIV ! Le premier oui, quand tu lis « négatif » et qu’il te faut une seconde pour comprendre que, en l’occurrence, « négatif », c’est une bonne nouvelle…
    @ Léonie : Ah bon ? J’adore cette photo, moi? Elle fait confortable… En fait, c’est un nichon en plastoc, qui se vend sur des sites d’accessoires porno. Ce qui s’invente, hein ? Quand on pense que nous on en a sur nous naturellement et gratuitement…
    @ Béatrice : Yeah ! Une dans mon équipe de mammo ! Je note !

  • Mentalo 29 janvier 2013 at 9 h 39 min

    J’en suis. Ben oui, à 23 ans, déjà. Avec écho de contrôle, bien sûr, et surtout, attente et annonce du verdict les nichons à l’air. Maintenant que j’ai compris son manège, il m’aura plus. Et je compte allaiter jusqu’aux 35 ans d’Ultime, parce que pendant ce temps ils me foutent la paix, et que vu que j’y pense pas le crabe il peut pas venir hein.

  • Muriel Gilbert 29 janvier 2013 at 10 h 23 min

    @ Mentalo : Tu me prêtes Ultime ?

  • kicessa 29 janvier 2013 at 16 h 49 min

    Il conviendrait avant tout d’alerter les audio spectateurs de ce docu-réality-show sur son érotisme torride.
    Une mise en garde ou un rectangle blanc masquant la moitié inférieure du document s’impose.
    Question clinique: c’est quoi et ils sont comment les seins pas denses???

  • Muriel Gilbert 29 janvier 2013 at 16 h 54 min

    @ Kicessa : On va penser au rectangle… Pour la densité, alors tu vois les miens, de seins ? Bon, ben pas denses, c’est autrement que les miens, quoi.

  • AnneLaureT 29 janvier 2013 at 19 h 01 min

    Ah, chouette, je fais partie de celles qui n’ont pas eu le droit à l’écho de contrôle !!! Mais bon, j’ai pas apprécié pour autant…!

    Ma prochaine est prévue en décembre 2014, je peux la repousser d’un mois, on ira ensemble ! :p

    *

  • Muriel Gilbert 29 janvier 2013 at 19 h 09 min

    @AnneLaureT : Génial. On est déjà 3. J’aurai beaucoup moins peur comme ça, c’est sûr !

  • mère pas parfaite 29 janvier 2013 at 19 h 40 min

    Arf merde j’ai 29 ans et je dois y passer l’an prochain, ouai un truc de famille, c’te poisse… Du coup j’suis vachement rassurée,… Tu viens m’tenir la main l’année prochaine?
    ^^

    • Muriel Gilbert 29 janvier 2013 at 19 h 43 min

      @ MPP : Avec plaisir, je viens, j’aurai pas peur, je suis sauvée pour deux ans, moi !

  • Mme Statler 29 janvier 2013 at 19 h 47 min

    J’ai déjà eu pour mes 30 ans!
    voir ton tout petit nichon se transformer en crêpe joie…

  • Muriel Gilbert 30 janvier 2013 at 16 h 41 min

    @Mme Statler : Si c’est une crêpe garantie sans tache, c’est presque un plaisir 😉

  • Cambroussienne 30 janvier 2013 at 22 h 47 min

    Bon, entre nous, quand ils sont denses c’est plutôt bon signe pour la gourmande de crustacés que je suis. Sinon de tout coeur avec toutes hein, normalement je dois y passer l’an prochain (aïe ! mon poitrail !)

  • electromenagere 31 janvier 2013 at 7 h 12 min

    Loin de loin l’idée que tu doives revoir tes critères sous-vestimentaires. Je pensais plus à l’idée de féliciter tes seins avec un cadeau et mis à part un soutien-gorge, je ne sais pas ce qui peut faire plaisir à des seins ! 😀

  • les cafards 1 février 2013 at 10 h 01 min

    avec de vrais morceaux de nichons dedans ! Fallait la trouver celle-là ! Bizzz des Caphys

    • Muriel Gilbert 5 février 2013 at 10 h 03 min

      @ Les cafards : Je me suis dit que c’est ce qui définissait le mieux ce blog, vous trouvez pas ?

  • Mulautre 5 février 2013 at 10 h 30 min

    Et dire que pendant longtemps, j’ai fait un contrôle tous les ans because antécédent de crustacé dans la famille. Et puis finalement, après questionnement de ladite famille, c’était pas dans le sein l’antécédent (dans la lymphe, c’est pas mieux). Donc rythme de contrôle de croisière tous les deux-trois ans. Le truc marrant, c’est que ma dernière mammo, je l’ai faite au même endroit et c’était la même échographe que celle qui m’a annoncé que j’attendais un garçon (mon petite frisé aux pieds boules ) donc je me suis dit qu’elle ne me voulait forcément que du bien. Toutes mes mammos, j’irai les faire là-bas dorénavant 😉

  • MamyS 5 février 2013 at 15 h 48 min

    Ah! non! C’est par hasard qu’on a découvert les autres! Point de prévention, dans aucun des trois cas!
    Mais je ne mourrai pas de ça, je le sais! 😉

  • Muriel Gilbert 6 février 2013 at 9 h 52 min

    @ Mulautre : Je dois dire qu’en effet je pensais en partie à toi en parlant des copines qui ont des antécédents familiaux… Bonne idée, la boutique radio porte-bonheur !
    @ MamyS : Tu sais de quoi tu mourras ? Ouh, je préférerais garder le suspense, perso…

  • MamzelDree 11 mars 2013 at 11 h 38 min

    Ah les mammo l’horreur…
    C’est tellement flippant, surtout que tu sais que même si c’est un truc de routine, faut le faire car y a un « vrai danger » derrière…

    Pfiou ! J’aime pas^^

  • Muriel Gilbert 12 mars 2013 at 12 h 21 min

    @MamzelDree : Bienvenue ici ! Tu as raison… et le pire c’est que s’il n’y avait pas de risque… on ne ferait pas de mammo !

  • danceonair 12 avril 2013 at 11 h 17 min

    Haha je me suis poilée (oui je sais sujet pas forcément drôle). Joie des nouveaux 40 ans j’ai passé ma première mammo hier et bon j’aime pas trop dévoilé de mon intimité ici mais j’ai aussi le truc de la densité (parce que « vous êtes jeune » a dit le mammologue) (j’ai apprécié) donc j’ai eu droit à l’écho des seins. RDV dans 2 ans !

  • danceonair 12 avril 2013 at 11 h 19 min

    Argh la hontasse de la journaliste qui fait une faute sur le blog de la correctrice : « j’aime pas trop dévoilER » roh !

  • Muriel Gilbert 12 avril 2013 at 19 h 26 min

    @Danceonair : Aaaaah, mais s’ils me l’avaient présenté comme ça, je l’aurais mieux pris ! Moi aussi alors, c’est parce que je suis jeune, que j’ai les seins denses ? Ca c’est une bonne nouvelle.

  • Nanou 6 mai 2013 at 1 h 51 min

    Bon Dieu mais pourquoi entends-je Bruno Mars me brailler dans les oreilles sa pâle (et honteuse) copie d’un medley de Police??? Bon bref. La mammo, j’ai tout commenté chez Odile. Et pis en plus j’en ai encore jamais fait. Mais j’ai adoré cette vidéo aussi. J’avais reconnu Mickey tout de suite. Et ça m’a bien fait rigoler.

  • Muriel Gilbert 7 mai 2013 at 9 h 58 min

    @Nanou : Merci pour Mickey, je doutais… Quelle chance d’en avoir encore jamais fait, de mammo ! Enfin, moi je m’en fiche, je suis tranquille pour (presque) deux ans. Peut-être que d’ici là tu auras fait ta première 🙂