Agrandis l'image si tu vois pas bien le logo Desigual

Saint-Valentin : dé-marquons-nous !

En tant qu’originaire de l’autre siècle, il y a pas mal de trucs qui m’éberluent, en ce XXIe où pourtant il semble à peu près inéluctable que je passe le restant de mes jours. Va falloir que je m’acclimate.

Par exemple, ça t’ébaubit pas, vingt et unième sièclienne ou ien, que d’aucuns et cunes soient prêts à débourser le prix d’un dîner quasi gastronomique pour un tee-shirt maculé d’un « Nike » sur les nichons, celui d’une nuit à Bruges petit déj compris pour des pompes avec des « Puma » sur le gros arpion, ou d’une semaine à la playa pour un sac à main en vulgaire plastoc, au prétexte qu’il est envahi d’un troupeau d’initiales d’un certain M. Vuitton ? Ah, et le prix de l’or fin pour ces boucles d’oreilles au méga « C » en alu doré, juste parce que la troisième lettre de l’alphabet se trouve aussi être la première du mot « Chanel »?

Les marques ont réussi à rendre “chic” (avec une armée de guillemets) le fait de se déguiser en placard publicitaire à leur effigie. Au début du XXe siècle, on rémunérait les hommes-sandwichs. Aujourd’hui, ils se ruinent pour trimballer de la réclame. Comment les marques ont réussi ce tour de force, c’est une performance qui confine au prodige.

Note bien que toutes n’y sont pas encore parvenues, le tee-shirt Lidl et le sac Carrefour étant nettement moins cotés, va savoir pourquoi, que leurs équivalents avec pignon sur Champs (Elysées). Ces enseignes-là, la seule façon qu’elles ont trouvé de te transformer en sucette publicitaire, c’est de balancer leurs colifichets à poignées par les fenêtres des bagnoles de la caravane publicitaire du Tour de France. Et encore.

Bref, vingt et unième sièclienne ou ien, tu m’as compris tu m’as : si ya un truc que j’achète jamais, c’est ces frusques qui te transforment en spot de pub bénévole.

D’ailleurs, t’as vu la photo ci-dessus ? Ça, c’est le genre de fringues que j’aime. Sans blague, c’est pas le plus beau manteau of the weurld ? Mon Jicé m’a fait comme ça : « Viens, on va shopper pour la Saint-Val’. » « Pas de problème, j’ai dit,  je voudrais un truc plein de couleurs. » On est allés chez Desigual, parce que plus bariolé que Desigual, tu peux pas. J’ai essayé tous leurs trucs merveilleusement chamarrés, qui m’allaient environ comme un gant de crin à un manchot boudiné, et finalement, on est sortis enchantés, avec cette splendeur de manteau. Noir. L’ironie, c’est qu’on dirait tout sauf du Desigual, n’est-ce pas ? Oui. Pas que.

L’ironie est aussi dans le dos. Tu distingues ?

T’avais oublié qu’ “On m’appelle Cohérence” ?

Allez, vingt et unième sièclienne ou ien, appelle-moi femme-sandwich et on n’en parle plus, et dis-moi, sans blague, tu es toujours en accord avec toi-même ? Dis-moi noooon.

© Muriel Gilbert

Un post-scriptum issu de la presse sérieuse et tout ce qu’il y a de pas dangereusement révolutionnaire, j’ai nommé “Capital”, et son article “L’argent fou de l’industrie du luxe”. Edifiant.

Agrandis l'image si tu vois pas bien le logo Desigual

 

Lire aussi...

  • Covima 14 février 2011 at 8 h 59 min

    TrËs bon article auquel j’adhËre totalement. Et j’aime beaucoup ce trËs sobre manteau avec la discrËte signature bleue… J’ai du mal avec le reste de leur collection bariolÈe, mais les go˚ts et les couleurs…

  • La MËre Joie 14 février 2011 at 10 h 17 min

    Ben moi j’aime bien les sacs Carrefour figure-toi ! 😀

  • Mademoiselle Coquelicot 14 février 2011 at 11 h 27 min

    Le dÈbut de l’article m’a bien exaspÈrÈ. Je lis la chute : je souris 🙂
    Joli manteau!

  • Mooglosaurus 14 février 2011 at 11 h 31 min

    Bravo!!!!

  • thenewme 14 février 2011 at 12 h 18 min

    Je pense qu’il est humainement impossible d’Ítre toujours trËs cohÈrent… Tu as bien fait de ne pas prendre les manteaux bariolÈs parce que je trouve qu’on en voit dÈj‡ trop (pas un jour ne passe sans que j’en croise un).

  • BÈatrice 14 février 2011 at 12 h 37 min

    J’aime beaucoup ce manteau !!

  • Maya Lou 14 février 2011 at 12 h 47 min

    Effectivement Áa m’Èbaubit et ce jusque… dans le dos .
    J’espËre que tu touches des Zeuros .

    Quoi que ; j’aime cette touche de bleu et le style de cette marque en gÈnÈral .
    Qui a dit qu’il fallait mettre de la couleur dans sa vie ?

  • cranemou 14 février 2011 at 14 h 02 min

    j’aime ce manteau! mÍme avec la signature.
    Je t’avoue que je porte beaucoup de marque, mais de maniere discrete… quand c’est possible ;D
    Et je ne suis jamais cohÈrente, sinon, je serai encore plus chiante!

  • Poulette Dodue 14 février 2011 at 14 h 35 min

    T’es superbe sur cette photo !
    Si nous Ètions toujours cohÈrentes ce serait moins drÙle !!

  • Psycho 14 février 2011 at 15 h 21 min

    je suis pas d’accord avec le fond mais j’adore la forme – donc je reviens sur le fond… Pas d’accord avec ce que tu dis, tun’es pas si affranchie des marques que Áa car ton manteau Desigual qui n’est certes pas trËs bariolÈ pour du Desigual, n’importe quelle adepte de la marque telle que moi le reconnait en une demi-seconde (bon, j’ai quasi le mÍme, Áa aide…) Sinon j’adore vraiment ton style, alors je vais fouiner un peu dans tes billets…

  • quikcet 14 février 2011 at 15 h 30 min

    Non, tu l’as PAYE? Je croyais que c’Ètait un emprunt pour jouer dans le prochain Èpisode: on dirait le tissu de la banquette ‡ Mammy Perpezac , reteint.

  • Nikit@ 14 février 2011 at 15 h 40 min

    Excellent !! ;o)

  • electromenagere 14 février 2011 at 15 h 43 min

    Moi aujourd’hui j’ai un tee shirt sur lequel il est marquÈ : what a fucking tee-shirt by Kulte !

  • Fleur 14 février 2011 at 16 h 04 min

    n’est ce pas le propre de la femme de ne pas Ítre cohÈrente
    on en a l’honneur alors autant en avoir le profit
    et puis il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis
    et si on est l‡ o˘ on nous attend, c’est pas rigolo

  • Cynthia 14 février 2011 at 16 h 16 min

    Bha c’est pas grave pour cette fois-ci surtout que ce manteau est superbe 🙂

  • PÈtoulette 14 février 2011 at 16 h 35 min

    DÈ-marquons-nous ou re-marquons-nous? Je n’avais pas remarquÈ que tu voulais te dÈmarquer. Si on t’appelle CohÈrence, on m’appelle Mouton de Panurge!

  • Suzy 14 février 2011 at 18 h 13 min

    Erf… Le syndrome Homme-Sandwich a ruinÈ ma scolaritÈ ! Non sÈrieux ! Je n’avais pas le pull avec le bon logo, le jogging avec les bonnes pressions, le slip avec le bon Èlastique qu’on laisse bien visible entre le jean et le bourelet… PIRE : la trace de mes semelles faisaient des traces de semelles et ne diffusaient pas dans la boue des slogans publicitaires… Si c’est pas malheureux. Quelle misÈreuse je faisais.

    Et 10ans aprËs le lycÈe, ironie du sort, je me balade avec un t-shirt, arborant fiËrement le vichy et les lettres bleues de Tati. Chui devenue trop fasheunne.

  • cÈmoi 14 février 2011 at 20 h 21 min

    Comme Femme Sandwich et belle ‡ croquer comme tu l’es avec, tu devrais au moins demander un petit dÈdommagement ‡ DÈsigual quand tu promËnes le manteau!

  • the parisienne 14 février 2011 at 20 h 54 min

    trop fort la marque dans le dos ! Il est sublime ton manteau :))

  • Begonia 14 février 2011 at 22 h 39 min

    Un samedi soir, en discothËque, j’ai croisÈ un panneau publicitaire danÁant… Tee-shirt marque dite « de luxe » apparente, pantalon marque dite « de luxe » apparente, chaussures idem, ceinture idem… Ridicule ! Au point que tu te dis qu’‡ son jeune ‚ge, soit il gagne drÙlement bien sa vie, soit tout est contrefait ! Et au bout du compte, j’ai trouvÈ Áa trËs vulgaire.

    Mon luxe ‡ moi, c’est de parvenir ‡ m’affranchir du regard des autres…

    Et les fois o˘ je suis en contradiction avec moi, Áa n’est pas dans ce domaine !

  • Ginie et son paillasson 15 février 2011 at 3 h 15 min

    T’aurais aussi pu laisser l’Ètiquette, pour qu’on soit s˚r que c’est un vrai.

  • sabine 15 février 2011 at 14 h 49 min

    j’ai connu desigual ce week-end!! faut dire sur les champs (tout court) ‡ moi y’ a pas 🙂 Zorro a un tee shirt Cora et il l’adore!!!

  • Fabienne 15 février 2011 at 17 h 01 min

    Mais Desigual, c’est chic et couru? Je n’y connais rien de rien, mais c’est drÙlement beau, rien ‡ voir avec les sacs couleur caca de Vuitton. Tu vas peut-Ítre lancer leur marque (ou c’est dÈj‡ fait depuis longtemps)…

  • Muriel Gilbert 15 février 2011 at 22 h 11 min

    @ Toutes celles qui arrivent ici pour la premiËre fois via la « home » d’Hellocoton (ma premiËre, snif, Èmotion, champagne), bienvenue, contente de vous rencontrer, Áa va me donner l’occase d’aller fureter chez vous, youpie.
    @ Les autres : contente de vous retrouver et merci de prendre la peine de laisser un petit mot, Áa fait plaisir.

    @ Covima : Merci ! Tu vois, moi j’adore le reste de leur collection, mais c’est lui qui m’aime pas.
    @ LMJ : Je reconnais bien l‡ ton sens pratique. C’est vrai que je t’ai plus vue avec sac ‡ dos que sac Vuitton.
    @ Mademoiselle Coquelicot : Chouette d’Ítre parvenue ‡ faire sourire quelqu’une que j’avais commencÈ par exaspÈrer 🙂
    @ Mooglosaurus : Et bravo ‡ toi pour le joli prÈhispseudo !
    @ TheNewMe : Merci, tu es un rÈconfort sur pattes.
    @ BÈatrice : Au moins, tu sais o˘ le trouver !
    @ MayaLou : Je touche aucun zeuros, nom de dieu. Je vais de ce pas envoyer ce billet au marketing de Desigual.
    @ Cranemou : J’ai rien (ou si peu) contre les marques. Du moment qu’elles restent discrËtement sur l’Ètiquette du col, ‡ l’intÈrieur du vÍtement, quoi !
    @ Poulette : Juste sur cette photo ? Je sens que je vais mal de prendre 🙂
    @ Psycho : Comme je l’ai expliquÈ plus haut ‡ Cranemou, ce que je critique, c’est que les marques s’affichent trËs visiblement sur le vÍtement (eh oui, comme dans le cas de ce magnifique manteau, que j’aime quand mÍme)
    @ Quikcet : Tu as raison, il rappelle un canapÈ sixties… j’adore.
    @ Nikit@ : Merci !!
    @ ElectromÈnagËre : What a fucking electromÈnagËre !
    @ Fleur : Merci d’avoir su dÈtecter toute mon absence d’idiotie.
    @ Cynthia : Chouette que tu me pardonnes (pour cette fois).
    @ PÈtoulette : Pourquoi qu’on t’appelle mouton, ma biquette ?
    @ Suzy : J’adore ! La trace des semelles, bien s˚r ! O˘ Áa va se nicher, la fashieune victimisation…
    @ CÈmoi : Tu as raison, j’y cours.
    @ The Parisienne : Tu vas bientÙt le voir en vrai ! Je te laisserai le toucher, si t’es sage.
    @ Begonia : J’imagine assez bien le portrait. Quelqu’un qui manque tellement de confiance en soi qu’il doit s’emballer de marques reconnues…
    @ Ginie : Euh, j’ai trouvÈ que le gros logo dans le dos, Áa suffisait comme preuve.
    @ Sabine : Ca c’est mon Zorro, Áa. Bravo ‡ lui.
    @ Fabienne : Nan, Desigual c’est pas du tout une grande marque. C’est juste une marque espagnole, rÈcemment implantÈe en France (enfin, depuis quelques annÈes quand mÍme) et trËs trËs colorÈe… chez qui se suis allÈe me faire offrir un manteau noir.

  • Maman 3.0 16 février 2011 at 1 h 46 min

    Une vedette comme toi (actrice principale de Je tue ma femme!) qui porte son manteau avec la marque dans le dos et qui en parle en plus sur son blogue… je crois que tu devrais leur envoyer une facture, tu vas faire gonfler leurs ventes 😉

  • Muriel Gilbert 16 février 2011 at 10 h 26 min

    Je n’ai pas rÈsistÈ ‡ ajouter un post-scriptum ‡ la chronique sur les marques « Saint-Valentin – DÈmarquons-nous », aprËs avoir dÈcouvert ce matin dans « Capital », qu’on ne peut pas soupÁonner d’Ítre dangereusement rÈvolutionnaire, un article sur « L’argent fou de l’industrie du luxe »… http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/dossier/l-argent-fou-de-l-industrie-du-luxe-571431/la-fabrication-se-mondialise-dans-le-plus-grand-secret
    Edifiant.

  • Muriel Gilbert 16 février 2011 at 10 h 28 min

    @ Maman 3.0 : J’y vais de ce pas. Si on pouvait trouver un financement pour JeTueMaFemme.com, je serais mÍme prÍte ‡ jouer en manteau Desigual et chaussures Nike.

  • LÈonie Canot 18 février 2011 at 8 h 43 min

    J’adore cette marque, j’ai une jupe de folaÔlle de Desigual. Beau manteau !

    • Muriel Gilbert 19 février 2011 at 15 h 32 min

      @ LÈonie : J’ai bien l’intention un jour d’y trouver un truc colorÈ qu’il m’aille ! (Je VEUX voir cette jupe.)

  • Francette 21 février 2011 at 5 h 40 min

    Tiens, Áa fait du bien, je ne suis pas seule! J’ai toujours refusÈ d’Ítre une femme sandwich, mais une p’tite marque discrËte, Áa n’a jamais tuÈ nos inconsÈquences!!
    Continuez ‡ nous faire du bien ‡ nous les r‚leuses qui ne veulent pas se laisser faire, mais qui ont quand mÍme un peu d’humour. Merci

    • Muriel Gilbert 23 février 2011 at 7 h 02 min

      @ Francette : Bienvenue en ces roses lieux. Je continuerai avec plaisir, ne jamais r‚ler sans rigoler, c’est ma devise.

  • nauche michele 25 février 2011 at 17 h 12 min

    tu es tres belle ,avec ce manteau
    j’arrive de corse ou ce matin le soleul brillait.
    bises.ta tante

    • Muriel Gilbert 25 février 2011 at 22 h 48 min

      @ MichËle : Merci ma petite tante. Tu as bien de la chance d’avoir vu le soleil rÈcemment. Ici, on vit dans une Cocotte-Minute fermÈe : ciel gris et bas depuis quinze jours.

  • Mulautre 2 mars 2011 at 15 h 35 min

    Mulune !! Comment peux-tu te faire avoir par cette arnaque commerciale qu’on appelle « Saint-Valentin » 😉

  • Muriel Gilbert 2 mars 2011 at 18 h 23 min

    @ Mulautre : Licence poÈtique… j’ai dit que c’Ètait pour la St Val’ parce que j’ai publiÈ ce papier le jour de la St Val’, mais en fait c’Ètait pour mon anniv. Pour la St Val, j’ai quand mÍme eu un bouquet Ikea en fausses p‚querettes multicolores trËs jolies.