Il est mignon, hein ?

Cíest pas dísa faute !

Il est mignon, hein ?Etre parents, comme vous l’avez remarquÈ sans doute, bande de parents vous-mÍmes, n’est pas un job de tout repos. Etre maÓtre de mammifËres velus non plus. Mais le cumul des deux confine au tour de force. Personnellement, il m’arrive d’Èprouver un certain sentiment de solitude. Voyez un peu :
– Maman, tu es drÙlement sÈvËre avec BÈbÈ.
Index en l’air, mon fiston est en mission humanitaire, pour autant que le terme s’applique lorsqu’il s’agit de secourir un spÈcimen de la gent fÈline.
– Maman, mais c’est son instinct qui l’oblige, pour marquer son territoire !
– Ici, c’est mon territoire, et j’ai moi aussi un instinct trËs puissant, de dÈfense de ma moquette. Dehors sale BÈbÈ. Punie, sale BÈbÈ.
Il faut vous dire que nous sommes les joyeux propriÈtaires de deux chattes, et que, depuis notre dÈmÈnagement, voici quelques mois, l’une d’entre elles, la susnommÈe BÈbÈ, juge utile (et peut-Ítre mÍme agrÈable, allez savoir) de s’oublier rÈguliËrement sur la moquette. C’est extrÍmement Ènervant. Surtout que la moquette est neuve. La quatriËme fois, j’Ètais ‡ un quart de poil de l’achatssinat, et puis elle m’a regardÈe avec ses yeux ronds tout jaunes, alorsÖ aujourd’hui, j’en suis ‡ comparer les prix des carrelages, plus commodes ‡ Èponger. L’an prochain, en Èconomisant un peuÖ
En attendant, dËs que j’ai le dos tournÈ, et parfois mÍme sans attendre qu’il le soit, la salissante fÈline poursuit son ouvrage, sans souci de mes opinions.
– Maman, Áa me fait de la peineÖ
Et voil‡, mon hÈritier au cúur tendre a les larmes aux yeux car, de l’autre cÙtÈ de la vitre, la poilue miaule ‡ vous fendre l’‚me. Quelle cruautÈ de la jeter dehors par 17 ∞C et soleil radieux – de son plein grÈ, elle ne met pas sa truffe rose dehors en dessous de 20 ∞C.
– OK, dis-je, fais-la entrer. Seulement, la prochaine fois, c’est toi qui nettoies. On a nettement moins de peine quand on nettoie, tu verras.
Etrangement, l’hÈritier ne bouge pas.
– Tu n’ouvres pas ?
– Non, finalement, je crois qu’il faut qu’elle apprenne.
– Et, sous mes yeux incrÈdules, il s’installe sur le canapÈ avec Le Tour de Gaule d’AstÈrix. C’est drÙle comme la compassion comporte des limitesÖ
Le dernier Èpisode de la pipi-story date de ce soir :
– Maman, regarde ce que j’ai pris ‡ la bibli du collËge : Le Chat expliquÈ. On devrait trouver tout ce qu’il faut pour empÍcher BÈbÈ de faire pipi sur la moquette.
– C’est super, fais-je sans cesser d’Ètendre le linge. Regarde dans la table des matiËres s’il y a un chapitre sur le sujet.
– J’ai trouvÈ ! Je te lis : ´ Il existe deux cas dans lesquels votre chat peut Èprouver le besoin de marquer son territoire en urinant dans votre appartement : si vous dÈmÈnagez, ou si vous avez plusieurs chats. ª
– GÈnial. On cumule les handicaps.
– Alors, tu vois que c’est pas d’sa faute, c’est mÍme Ècrit que c’est obligÈ.
(N’Èpiloguons pas).
– Bon, ils donnent s˚rement des solutions ?
– AttendsÖ Oui ! ´ Utilisez une Èponge humide, imbibÈe de produit ‡ vaisselle, puis rincez. Renouvelez l’opÈration jusqu’‡ disparition de la tache. En ce qui concerne l’odeur, les dÈsodorisants spÈcifiques vendus en supermarchÈ donnent des rÈsultats trËs satisfaisants. ª
No comment.
Allez, salut, bande de parents !
© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • BÈatrice 13 février 2011 at 15 h 24 min

    Renversante, cette chatte !!!

    • Muriel Gilbert 13 février 2011 at 18 h 28 min

      @ BÈatrice : N’est-ce pas ?

  • Begonia 13 février 2011 at 15 h 43 min

    Ma Choufille d’amour, elle n’a mÍme pas fait pipi quand on a dÈmÈnagÈ l’annÈe derniËre… Mais j’ai un chat maniaque qui gratte le sol jusqu’‡ ce que me bouge et que je nettoie son vomito quand il y a « incident »… alors…

    Je suis quand mÍme d’accord avec l’hÈritier : c’est pas de sa faute ! (il a nettoyÈ finalement ?)

    • Muriel Gilbert 13 février 2011 at 18 h 30 min

      @ Begonia : T’es pas un peu dingo ? Nettoyer ? Nan. Son indignation n’atteint pas le stade de la serpillËre.