Homéopathie et sorcellerie

« Bonne année, bonne santé », venons-nous de nous souhaiter collégialement, mutuellement et à qui mieux mieux, dans les vapeurs épaisses d’alcools variés, de foie gras, de confettis et de chapon farci à la graisse d’oie.

« Ah oui, surtout la santé », ont répondu les vieux, qui savent de quoi ils causent, car la santé – t’as remarqué ? – c’est important : essaie de passer une bonne année avec un cancer généralisé, c’est beaucoup plus difficile que sans.

Or, je vais pas me plaindre, tu me connais, c’est pas mon genre, habitant du siècle numéro vingt et un, néanmoins, si tu insistes, tu peux me plaindre, toi, car il se trouve que, depuis un certain temps, eeeh oui, je souffre d’une sorte de pet de travers. Le genre de désagrément qui ne passe pas, tout en n’ayant pas même l’avantage de te valoir un agréable congé maladie : un pet de travers chronique.

[On peut écouter cette chronique au lieu de la lire, youpi, en cliquant sur le logo France Inter ci-dessous]

logo france inter

Alors voilà. Comme tu le sais, je suis une femme moderne et informée. Je me suis dit comme ça : « Au lieu de m’empoisonner chroniquement au médicament, que des fois c’est pas bien bon pour la santé, regarde le Mediator, si plutôt je m’homéopathais ? » L’homéopathie, ya encore des ignares qui n’y croient pas, surtout des médecins, mais au moins tout le monde est d’accord sur le fait que nul n’en est jamais mort. C’est une bonne base, non ?

Je dois néanmoins à la vérité et aux auditeurs qui n’auraient pas encore testé cette thérapie de reconnaître que je lui ai découvert quelques effets indésirables. Aucune notice ne les évoquant, j’estime qu’il est de mon devoir de lancer cet avertissement.

Contre Alzheimer : l’homéopathie

Le premier effet secondaire d’un traitement homéopathique est le caractère interminable et alambiqué de l’ordonnance, dans le genre recette de sorcière de conte de fées. Pour mon pet de travers, par exemple, la prescription atteint une dizaine de spécialités à consonance bizarroïdo-latine, à ingérer de manière improbable mais ultraprécise : 50 gouttes de Lucifer carnivorus 15 minutes avant chaque repas, à mélanger avec un peu d’eau, 35 gouttes de Ravigotus communis et 40 de Canibales frisotus, mais ça seulement les jours impairs. Sans oublier, à distance des repas, du brossage des dents et du café, cinq granules de Justinus bridolia, mais uniquement les dimanches et mercredis, et si tu y touches avec les doigts, gare à toi, toute la magie s’en va. Et ce n’est qu’un extrait.

L’effet tertiaire qui découle de cet effet secondaire, c’est la fatigue : tu dois te lever vingt minutes plus tôt le matin pour compter les gouttes. Et évidemment, effet quaternaire, l’homéopathé ne se déplace jamais sans une valisette de 3 kg de fioles diverses. L’avantage, c’est que s’il lui prend l’envie de ne pas passer l’aspirateur, par exemple, il peut facilement laisser croire à sa famille qu’il est à l’article de la mort.

Et puis, tout revers ayant sa médaille et réciproquement, cette complexité présente un avantage collatéral conséquent : au bout d’une petite vingtaine d’années de traitements homéopathiques, ton cerveau, exercé régulièrement à l’addition de gouttes et à la mémorisation de processus tarabiscotés, bénéficie d’un entraînement d’athlète olympique neuronal qui constitue, l’académie est formelle, la plus efficace des préventions contre la maladie d’Alzheimer. Si ça c’est pas de la médecine magique. Aaallez, bonne année, bonne santé, heureux habitant de l’année 2012.

Chronique T’as remarqué, en direct sur France Inter chaque lundi à 5 h 50, dans la joyeuse émission de Brigitte Patient, Un jour tout neuf.
Ou alors, en cliquant plus haut, sur le logo France Inter, on écoute en podcast quand on veut, youpi.

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • LÈonie Canot 2 janvier 2012 at 9 h 14 min

    :)))))))))

  • BÈatrice 2 janvier 2012 at 9 h 14 min

    Alzheimer doit dÈj‡ m’atteindre, j’oublie systÈmatiquement mes granules (mais pas celles des gamins) …
    Bonne annÈe et bonne santÈ Mumu !!!

  • la mËre cane 2 janvier 2012 at 9 h 41 min

    la valisette ah ah ah !! ma súur me fait le coup a chaque fois!!! Une fois je lis une Ètiquette pas hasard du truc qu’elle venait de boire en soupirant genre je suis obligÈe de prendre ce mÈdicament il en va de ma vie… c’Ètait des gouttes homÈopathiques pour des cheveux plus forts et soyeux…
    Plus foutage de tronche y’a pas…

  • Poulette Dodue 2 janvier 2012 at 9 h 43 min

    M’enfin pourquoi tu pËtes de travers ? (un problËme d’axe ? huhuhu !)
    Bien la bise

  • Zette 2 janvier 2012 at 10 h 08 min

    Le pet de travers, c’est l’antidote au tortillement du cul pour chier droit.
    Mais pour en revenir ‡ l’homÈopathie, j’ai une petite blague:

    C’est un petit vieux qui s’asseoit sur un banc.
    Et il est devant une pharmacie qui fait aussi de l’homÈopathie.
    Il soupire et dit « Ohhhh…. Pauvre Juliette. »

  • Cathy 2 janvier 2012 at 12 h 31 min

    Zette, tu m’as coupÈ l’herbe sous le pied ! Sinon c’est casse pieds les granules, je prÈfËre me shooter aux bons Xanax gros comme des pains de campagne, comme Áa je peux me laver les dents tant que je veux et tripoter mes mÈdocs avec les doigts.
    Bonne annÈe Muriel !

  • electromenagere 2 janvier 2012 at 13 h 38 min

    C’est pour Áa que moi j’ai dÈcidÈ d’arrÍter d’Ítre malade, Áa devient beaucoup trop compliquÈ de se soigner.

  • Nolan 2 janvier 2012 at 16 h 20 min

    Et tu trouve plus compliquÈs les noms latins des produits utilisÈs en homÈopathie que ceux souvent obscurÈment incomprÈhensibles des matiËres actives des « mÈdocs » allopathiques?

  • Nolan 2 janvier 2012 at 16 h 22 min

    Est-tu s˚re que Lao Tseu cause comme un charretier?

  • Kinou Ze English Prof 2 janvier 2012 at 17 h 23 min

    Happy New Year !
    😀

  • Muriel Gilbert 2 janvier 2012 at 19 h 59 min

    @ LÈonie : Tiens, un smiley qui roule…
    @ BÈatrice : Normalement, en continuant de compter les granules de tes gosses, tu devrais faire reculer ton Alzheimer.
    @ la mËre cane : Fais-lui passer l’aspirateur !
    @ Poulette : Tu l’as pas encore compris, je je suis dÈsaxÈe ?
    @ Zette : « Pov’e Juliette », non ?

  • Muriel Gilbert 2 janvier 2012 at 21 h 34 min

    @ Cathy : Eeeuh, le Xanax, n’abuse pas quand mÍme, hein ? Reste dans les doses… homÈopathiques, tiens !
    @ Electro : Voil‡ une bonne rÈsolution pour 2012. «a me rappelle Devos, qui avait dÈcidÈ d’arrÍter de vieillir, parce que c’est mauvais pour la santÈ. Bon, il est mort quand mÍme.
    @ Nolan : Je prÈfËre mille fois líhomÈopathie ‡ l’allopathie. Seulement, les noms des mÈdicaments homÈopathiques sont nettement plus rigolos. Et ils sont plus compliquÈs ‡ prendre. Une mÈdecine qu’il faut mÈriter, mais que je pratique avec bonne humeur. Quant ‡ Lao Tseu, comme dit Larousse ‡ l’adjectif « salaud », il ne s’exprimait qu’en langue trËs familiËre, mais sans jamais se laisser aller ‡ jurer comme un charretier, ainsi que d’Èminents sinisants l’ont rÈvÈlÈ ‡ l’acadÈmie Èbahie.
    @ Kinou : Happy new year to you too 🙂

  • Zette 2 janvier 2012 at 21 h 53 min

    vouvoui c’est vwai.

  • Maya Lou 3 janvier 2012 at 0 h 20 min

    Et en plus il te faut  » courir  » pour trouver une pharmacie digne de ce nom qui te prÈpare ces potions …
    Je dirais donc :  » pour garder la forme , l’homÈopathie  » !
    Bonne annÈe !
    GaietÈ et …bonne santÈ !

  • Marion 3 janvier 2012 at 14 h 01 min

    TrËs humoristique mais trËs vrai, j’en fais l’expÈrience. Je commence ‡ oublier de plus en plus souvent mes gouttes, alors serait-ce que l’Alzheimer serait dÈj‡ l‡ ?

  • dominÓmes 3 janvier 2012 at 16 h 46 min

    tu commences une annÈe bien compliquÈe, prends plutÙt des rillettes !

  • Muriel Gilbert 3 janvier 2012 at 17 h 09 min

    @ Maya Lou : C’est vrai, l’homÈopathie, ya mÍme du sport dedans, du coup !
    @ Marion : Ne l‚che pas. Le simple effort de mÈmorisation du traitement est un traitement prÈventif de l’Alzheimer.
    @ DominÓmes : Aaaah, la thÈrapie par les rillettes, ya kÁa d’vrai.

  • BeaLeB 4 janvier 2012 at 13 h 18 min

    et dans tous ces xxxius et xxxia, y a quelque chose contre la flemme chronique, parce qu’il y a urgence l‡ !
    J’ai juste envie de ne rien faire !

  • Fabienne 4 janvier 2012 at 23 h 49 min

    GÈnial, comme toujours! Moi je me contente d’Arnica montana, qui dÈgonfle les bosses des gosses, et de Nux vomica, qui vous dÈzingue les nausÈes. Ah voui, Mercurius solublis, anti-aphtes, c’est super. Sinon, je considËre que j’ai assez de mal comme Áa ‡ lutter contre mes troubles obsessionnels chroniques pour ne pas m’en balancer une petite lampÈe supplÈmentaire…

  • Muriel Gilbert 5 janvier 2012 at 10 h 39 min

    @ BeaLeB : Si ya une mÈdecine qui a une chance de soigner la flemme chronique, c’est bien l’homÈopathie. Zyva.
    @ Fabienne : Je note tes recettes, en tout cas !

  • Mme Statler 6 janvier 2012 at 11 h 00 min

    mouhahaha le coup de la valisette! c’est tellement Áa.
    ‡ ma mËre qui ne jure que par Áa et qui a un sac carouf pour ranger ses tubes bleus « tu es malade? » « non non c’est prÈventif »
    ha…

  • Muriel Gilbert 6 janvier 2012 at 15 h 06 min

    @ Mme Statler : Et tu sais quoi ? «a marche trËs bien ! Bon, moi j’ai une jolie valisette argentÈe, Áa fait plus sexy. Une idÈe cadal pour l’anniv de ta mËre ?

  • Mme Statler 6 janvier 2012 at 15 h 41 min

    trËs bonne idÈe! comme Áa il me reste 9 mois pour trouver un DIY et lui faire, se sera mon challenge 2102!

  • Michou 8 janvier 2012 at 10 h 16 min

    super 🙂 je m’Èclate quand je te lis mais c’est tellement vrai !!

  • Muriel Gilbert 8 janvier 2012 at 14 h 27 min

    @ Mme Statler : Tu me diras si elle a ÈtÈ contente.
    @ Michou : Eclate-toi tout ton saoul, c’est compris dans le prix 😀

  • Mulautre 12 janvier 2012 at 18 h 06 min

    GÈnial !!!!! Áa me rappelle quand j’essayais de soigner mon pipiou (tu sais, l’ex-petit frisÈ) aux granules pour ses otites. Ben Áa s’est terminÈ par un bon gros traitement allopathique c’t’affaire. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

  • Muriel Gilbert 13 janvier 2012 at 16 h 31 min

    @ Mulautre : Ouais, tu aurais tort de ne pas persÈvÈrer. C’est un peu plus compliquÈ, mais pour certaines choses c’est trËs efficace.