Au bonheur des fautes - Confessions d'une dompteuse de mots

Quand la fée Bernard Pivot se penche sur le berceau de ton petit dernier…

Il est né le 9 février, c’est mon petit dernier. Il s’appelle Au bonheur des fautes – Confessions d’une dompteuse de mots.

La 4e de couverture dit à peu près ceci :

« Comme le chien truffier aime les truffes, comme le chat aime les souris, comme ma grand-mère aimait traquer la poussière dans le moindre recoin, moi, j’aime les fautes. Les attraper, c’est mon gagne-pain : je suis correctrice au journal Le Monde.
Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle parfois des « perles » : beaucoup sont drôles ou instructives, certaines sont belles comme des bijoux précieux – celles des étrangers et des enfants, en particulier, si poétiques.
Tout le monde fait des fautes – oh oui, même les journalistes ! Ecrire, c’est forcément se tromper. L’important, c’est que les textes imprimés soient corrigés.
Ce livre vous ouvre la porte d’un monde étrange, celui des correcteurs, où l’on tutoie les dictionnaires et où fusent des questions mystérieuses sur la couleur des vaches, la différence entre une mitraillette et une mitrailleuse, les noms des fromages ou les accords pervers du participe passé.
Vous comprendrez que la correction est une sorte de toc, et le correcteur un toqué. Vous constaterez (attention, top secret) que les correcteurs eux-mêmes ne sont pas infaillibles, et apprendrez les trucs que j’emploie pour déjouer les ruses de la langue, agrémentés de quelques curiosités et friandises. »

Dimanche 12 février, la fée Bernard Pivot s’est penchée sur son berceau.

Bernard Pivot sur Au bonheur des fautes

Bernard Pivot – JDD – sur Au bonheur des fautes

Sans compter que la fée Sonia Devillers, de L’Instant M, sur France Inter, a elle aussi donné un bon coup de baguette magique au nouveau-né.

A bientôt, en librairie ?
Ou au Salon du livre de Paris, sur le stand de La Librairie Vuibert, samedi 25 mars après-midi.
Muriel Gilbert
Au bonheur des fautes – Confessions d’une dompteuse de mots (La Librairie Vuibert, 17,90 euros)

Lire aussi...

  • Béatrice 18 février 2017 at 19 h 27 min

    Wahou, la classe !!
    Bises !

  • Bonheur du Jour 9 mars 2017 at 6 h 06 min

    Je vais lire votre livre : je suis passionnée aussi par les mots et par l’orthographe. Bravo. Et toutes mes félicitations.