SOS lapin

Habitante et tant du siècle numéro 21, ya des jours dans la vie où elle est jolie. Dimanche il y a deux semaines, c’était un jour comme ça. Un jour lapin. Un jour au soleil tout doux, avec de longues oreilles et un petit nez qui remue.

J’en profitais pour laisser la surexcitée velue qui me tient lieu de chiotte (aka Miss Phoebe) dépenser un peu de son inextinguible énergie et vider l’excédent de son sac à conneries au parc des Lilas de Vitry-sur-Seine, un espace étrangement humain, façon Doisneau au milieu d’une banlieue un rien déprimeland, un soupçon de 1949 au milieu de 2014.

Miss Phoebe rencontre un âne au parc des Lilas de Vitry

 

Vlatipa qu’au moment de partir, mon regard est attiré par une boule de poils blanc et roux, un genre de chat ou de lapin, mais sans les oreilles.

Je m’approche, ça bouge pas. J’attache l’excitée de la truffe à un poteau pour m’approcher davantage, j’attrape le truc, c’est un lapin. Finalement, il a des oreilles, mais elles tiennent pas debout. Un genre de handicap esgourdique.

Il est léger comme une plume, il est doux comme une plume, il se blottit dans mes bras et me vlà bien. Un lapin sous le bras, une énervée au bout de sa laisse qui en goûterait bien un morceau, seule et à 5 km de mon bercail et de toute façon impossible de me lancer dans la cuniculiculture, ou cuniculture – note bien que ça veut pas dire me lancer dans le porno mais dans l’élevage lapinesque*.

Handicap esgourdique

Je téléphone à ma mère (dans la vie, quand tu sais pu mais pu du tout quoi faire, une mère, ya qu’ça d’vrai) surtout qu’elle habite à côté. A répond po. Merci. A quoi qu’ça sert d’avoir une mère, chteldemande. J’appelle tous les saints de mon répertoire iPhonique. Personne ne veut se lancer dans la culture du lapin désoreillé. Lequel finit par sauter par terre à la faveur d’une tentative de dégustation MissPhoebesque plus empressée que les précédentes. Un peu triste parce que le parc en question est fréquenté par les renards et les chiens errants et que le doudoux visiblement balancé là dans la journée par une famille attentionnée en fera le dîner de ce soir, je retournais vers ma voiture quand paf, j’avise une petite famille deux-parents-deux-enfants.
– Vous voulez pas un lapin ?
– Mais siiiiii, justement, on veut un lapin.

Miss Phoebe rencontre deux chèvres au parc des Lilas de Vitry

Ni une ni deux, on se rechope le handicapé esgourdique. L’aîné de la famille, format CP, me regarde avec des yeux en étoiles filantes, il me prend pour la fée clochette ou un truc comme ça, on prend des photos, on échange nos zéro-six, et tout le monde repart dans la joie et la liesse 30millionsd’amiesque. Le soir et le lendemain, je reçois des tas de mignons SMS sur la santé du lapin. Quelques jours plus tard, on m’avertit quand il traverse une rude épreuve de constipation, rapidement surmontée grâce aux bons conseils du vétérinaire : une tasse de jus d’ananas, et il n’y paraît plus**. Le dimanche suivant, on m’invite à prendre le thé et les petits gâteaux avec Lapinou, traité comme un coq en plâtre.

Voilà.

Conte de fées cunicultesque

Je m’apprêtais à te raconter ce conte de fées cunicultesque, habitante et tant du siècle numéro 21. Et pis voilà. Ya des jours dans la vie où elle est moche et tu comprends pas pourquoi. Ce matin, j’envoie un SMS pour prendre des nouvelles de Lapinou. Lapinou est à la fourrière. Pourquoi ? Ché pas. Le grand-père serait mort. La famille devrait aller l’enterrer. Ben oui mais après, vous le reprendrez, Lapinou ? « Je crois pas. »

Habitante et tant du siècle numéro 21, j’ai pas demandé pourquoi. J’ai juste le numéro de téléphone de la fourrière. Lapinou y est depuis hier soir. Son numéro, c’est 01 69 92 08 53. Il attend une nouvelle famille. Merci de faire suivre son histoire.

Muriel, fée désanchantée

PS du 31 mars 2014 en forme de tout-est-bien-qui-etc. :
Lapinou est arrivé dans sa nouvelle famille. Il habite Villejuif, chez Corinne qui fait des sacs et des abat-jour magnifiquement et gaiement multicolores, sous le nom de Début Avril, bref juste maintenant, et qu’on peut admirer ici :http://debutavril.com.
Ah, et la SPA (de Souzy la Briche) ayant décrété que Lapinou était de sexe féminin, elle s’appelle désormais Souzy.

Ouf, tout est bien qui finit bien au pays des grandes oreilles.

Un chat au parc de Lilas de Vitry

 

(*MurielGilbert.com est blog pédagodidactique à tendance récemment animalière, option mammifères, abonnement au prix modique de rien du tout remboursé intégralement par l’éducation nationale sur simple demande accompagnée d’un chèque postal d’un montant de 3 francs 42 à l’ordre du trésorier payeur, M. Frolic).

(**MurielGilbert.com est blog médicovétérinaire à tendance lapinesque, option handicap esgourdique, abonnement au prix modique de rien du tout remboursé intégralement par la Sécurité sociale sur simple demande accompagnée d’un chèque postal d’un montant de 3 francs 42 à l’ordre du trésorier payeur, M. Vitakraft).

Poules au parc des Lilas de Vitry sur Seine

Lire aussi...

  • Béatrice 27 février 2014 at 13 h 55 min

    J’espère que Lapinou retrouvera vite une famille …

  • Mentalo 27 février 2014 at 14 h 09 min

    HAN un lapin bélier comme mon Roger Fenouil à moi!
    Je crois que je risque le divorce si je te dis de me l’envoyer par Colissimo, mais dis moi que parmi tes douze millions de lecteurs y a bien une jolie âme non?

  • Cambroussienne 27 février 2014 at 21 h 09 min

    Impossible de prendre ce pauvre lapin, j’ai déjà un mari (pardon).
    Plus sérieusement, les enfants seraient ravis mais nous sommes trop loin. Je diffuse sait-on j’amais ?

  • poulettedodue 28 février 2014 at 10 h 20 min

    Je n’aime pas que tu sois désenchantée Muriel rose fée. Souhaitons que lapinou (trop meugnon) trouve une nouvelle famille <3

  • Pierre 28 février 2014 at 11 h 51 min

    Dans cette histoire, j’aime surtout les néologismes.

  • Clarabelle 28 février 2014 at 20 h 41 min

    Ah…. c’est moche…. je ne peux pas le prendre le lapinou, j’ai un vieux chat qui n’apprécierait pas la plaisanterie.
    J’espère qu’il trouvera une famille hospitalière.

  • Filo 1 mars 2014 at 5 h 55 min

    Ah zut pas cool pour lapinou (bélier, c’est lapinbélier avec les oreilles qui tombent façon labrador) j’espère qu’il trouvera une famille d’adoption…

  • Céquiaile 1 mars 2014 at 18 h 43 min

    Ouin-in-in. Faut lancer des z’ S.O.S. (verbeux et écrits) auprès des occupants des cahutes que tu as photographiées: ya du passage sur le parc et tous les passants sont pas aussi crétins que tes trop empressés à l’adoption.
    C’est là que j’ai recommencé ma collection de chats avec une BB minette toute noire abandonnée lamentablement à son sort.
    Découverte et ramassée en baladant… Zazie, en août 2012!

  • vivi 2 mars 2014 at 0 h 04 min

    Pauvre Lapinou. Abandonné deux fois de suite, c’est vraiment trop moche.

  • les cafards 3 mars 2014 at 17 h 34 min

    ah merde ! elle état tellement bien partie ton histoire ! Décidément quand ça veut pas …

  • Fabienne 3 mars 2014 at 22 h 12 min

    J’ai transmis oralement à tous ceux que je pensais intéressés, mais ça rend pas encore. Je garde espoir… J’envoie maintenant ton lien à des plus lointains, on ne sait jamais…

  • Véronique 4 mars 2014 at 19 h 36 min

    Bonjour! Du nouveau pour ce petit lapin? J’ai transmis partout où je pouvais mais rien non plus. On m’a conseillé le forum du site http://www.margueritecie.com/ pour passer une annonce.

  • Nanou 5 mars 2014 at 1 h 22 min

    Perso j’ai assez à faire avec moi (!) et le chat-débile Gizmo. Et puis une ancienne expérience avec lapin nain à high (and expensive) maintenance m’a un peu refroidie. Surtout que la bête est DCD d’une otite en moins de 2 mois. Mais je croise les doigts pour Lapinou. Y a bien Glenn Close, sinon (:-)

  • Muriel Gilbert 5 mars 2014 at 11 h 57 min

    @Tout le monde : Merci de vos tentatives diverses et compatissements variés. Je crois qu’on peut alléluier : Lapinou est en bonne voie de retrouver une famille. Grâce à ma mère à moi, comme quoi, mon premier mouvement avait été le bon : Mamaaaaaaaan ! Une certaine dame Corinne s’est portée volontaire pour le sauvetage. La fourrière doit garder le lapin jusqu’au 8 mars, c’est la loi, et après elle pourra aller le chercher. Je croise encore un peu les doigts pour que tout fonctionne. Des nouvelles ici bientôt. Merci tout plein encore !

  • Muriel Gilbert 5 mars 2014 at 12 h 07 min

    @Béatrice : T’as vu mes explications au-dessus ? Je croise les doigts…
    @Mentalo : La jolie âme n’est même pas une lectrice, mais elle a été touchée par un ricochet.
    @Cambroussienne : Tu en fais quoi, de ton mari, quand tu pars en vacances ?
    @Poulette : T’as lu ? Si tout se passe bien, c’est faait !
    @Pierre : Quoi ? Et les lapins ?
    @Clarabelle : Je crois que c’est bon. Biz à ton chat.
    @Filo : Bélier, pas handicapé esgourdique, OK 😉

  • Muriel Gilbert 5 mars 2014 at 12 h 11 min

    @Céquiaile : C’est une sorte d’Emmaus à animaux, là-haut. On y jette ceux qu’on veut plus… une chance qu’il y en ait qui ramassent.
    @Vivi : Et adopté bientôt 3 fois ! Espérons que ce soit la dernière.
    @Les Cafards : Quand ça veut pas… des fois ça finit par vouloir 🙂
    @Fabienne : Merciiii !
    @Véronique : Merci ! Je garde l’info, ça peut servir.
    @Nanou : Une otite dans une oreille de lapin, tu m’étonnes, c’est une gigamaladie, ça.

  • mia 12 mars 2014 at 0 h 11 min

    Euh… question pas animalière mais peut-être bête quand même, pourquoi 3,42€ ?

  • Muriel Gilbert 31 mars 2014 at 17 h 37 min

    @Mia : Ca me semblait la somme adéquate. Pas à toi ? Mais attention, j’ai dit 3 francs 42, pas 3 euros. Ca change tout.
    @Tout le monde : Lapinou est enfin arrivé dans sa nouvelle famille. Il habite Villejuif, chez Corinne qui fait des sacs et des abat-jour magnifiquement et gaiement multicolores, sous le nom de Début avril, bref juste maintenant, et qu’on peut admirer ici : http://debutavril.com.
    Ah, et la SPA (de Souzy la Briche) ayant décrété que Lapinou était de sexe féminin, elle s’appelle désormais Souzy.
    Tout est bien qui finit bien au pays des grandes oreilles.

  • Val 11 avril 2014 at 13 h 54 min

    Avec retard, je découvre cette jolie histoire,si bien racontée. qui finit bien, qui continue un peu mal et qui finit bien.. merci Muriel.. et merci aussi de nous faire découvrir Début Avril, qui va parfaitement avec le début du mois d’avril.. !!!
    Bizatoutes.

  • Muriel Gilbert 11 avril 2014 at 18 h 13 min

    @Val : Tu as vu, tous ces rebondissements ?!