Marchand de sable et rites vaudous

T’as remarqué ? Quand tu dors avec quelqu’un pour la première fois, t’en découvres, des trucs !

Naaaaaaan, pas ça.

Par exemple, ce week-end, en stage de yoga, j’ai partagé ma chambre à l’abbaye de chépuquoi avec Marlène. Ben Marlène, avant de dormir, elle pchoute de l’essence de lavande dans la chambre, et de la fleur d’oranger derrière ses oreilles. C’est pas le comble de la féminitude, ça ?

De son côté, c’est avec un ahurissement poliment (mais pas très habilement) dissimulé qu’elle a pu constater que je me vissais un écouteur de radio dans le conduit auditif. OK, c’est moins sexy. Note quand même que l’écouteur, c’est par égard pour celui (d’habitude) ou celle (à l’abbaye) qui partage mes mètres carrés nocturnes.

[On peut écouter cette chronique au lieu de la lire, youpi, en cliquant sur le logo France Inter ci-dessous]

Si tu veux Ècouter, clique ici

Caisse tu veux, faut qu’on me cause pour que je m’endorme. Ça prouve que je suis restée jeune, je me dis – histoire de pas m’inscrire tout de suite sur la liste d’attente de l’hachepé. Mon Jicé refuse de me raconter Blanche-Neige, et de toute façon il se vexerait si je ronflais avant le « et ils eurent beaucoup d’enfants », alors à quoi bon. Du coup, en toute autonomie, je m’entétine l’oreille d’un écouteur, comme bébé s’entétine la bouche dans son lit à barreaux.

Aaallez, tu peux te gausser, habitant du siècle numéro vingt et un : tu l’as, toi aussi, ton rituel de coucher. Meuh si. Tout le monde en a un. Ces désenvoûtements nocturnes sont les doudous des grands.

Je me souviens par exemple avoir découvert avec force tombage de bras que ma follasse copine Joëlle marmottait une prière avant de s’endormir, qu’il était hors de question pour Anne de fermer l’œil sans s’être lavé les pieds, et qu’Irène, à pas loin de 30 ans, suçait son pouce dans son sommeil. J’ai même appris récemment que Maïté Vasseur, là, derrière la vitre, ne se couche jamais sans un bon cube de savon de Marseille au fond de son lit – si.

La liste d’attente de l’hachepé

Et tout ça, sans compter le régiment des incapables de s’abandonner à Morphée ailleurs que sous leur propre couette, ou équipés de leur oreiller fétiche, ou encore porte, fenêtre et volets hermétiquement clos (ou ouverts en grand), en pyjama pilou exclusivement ou en déguisement d’Adam point final !

Mon Jicé, lui, son rituel, c’est de déclarer « Je vais lire un peu » en levant doctement l’index, de déchiffrer un quart de paragraphe, de ronfloter, de ronchonner qu’il a oublié le début, de recommencer son paragraphe, de re-ronfloter, et ainsi de suite jusqu’à ce que son réveil marque « 0.00 ». Oui, parce que s’il éteint avant minuit, il est convaincu qu’il ne va pas dormir (il dort déjà, hein, note bien, il lutte contre le sommeil avec une ardeur qui force l’admiration, mais bon). Mon Jicé, c’est une sorte de Cendrillon du sommeil, sauf qu’au douzième coup de minuit, veine pour moi, il se transforme pas en citrouille – il se contente d’atterrir au Bois dormant.

C’est bien simple, ceux qui me racontent qu’ils ne se livrent à nul rituel nocturne sont des sales menteurs – ou à la limite des insomniaques. Il suffit de partager leur chambre une fois pour s’apercevoir que, pour s’endormir, il leur faut absolument le côté gauche du lit, et sous l’oreiller, un numéro chiffonné du journal L’Equipe de 1976, avec les Verts vainqueurs en couverture.

Allez, si tu m’avoues ci-dessous en commentaire ton truc vaudou à toi pour chasser les monstres avant l’arrivée du marchand de sable, habitant du siècle numéro vingt et un, je t’absous d’insomnie et de cauchemars jusqu’au 31 décembre inclus. Avoue.

En attendant, allez, on quitte son pyjama pilou, la douche et au boulot.

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • Jaze 24 octobre 2011 at 16 h 51 min

    et bien moi je dors en tenue d’Eve sauf mes pieds, toujours dans leurs chaussettes… C’est d’un sex-appeal torride ! Sinon un petit paragraphe et dernier geste, retirer mes lunettes…

  • BÈatrice 24 octobre 2011 at 17 h 03 min

    Costume d’Eve sans chaussettes , du cÙtÈ droit du lit quand tu le regardes, avec MON oreiller quand je ne suis pas chez moi et que c’est possible, petit paragraphe (et parfois plus) comme ton JiCÈ, et hop (avec un pipi rituel lui aussi vers 3h du mat …) !!

  • maviedemere 24 octobre 2011 at 17 h 18 min

    Quelques gorgÈes d’eau. Je vÈrifie que le tÈlÈphone soit bien en mode « avion » (histoire d’avoir l’heure mais de pas me faire rÈveiller par la copine qui envoi des messages ‡ 01h52), j’enlËve mes lunettes et je pique le traversin qui Ètait au milieu du lit pour me le garder pour moi toute seule. Un p’tit bisous ‡ LeMale, un bonne nuit au chien et j’attends que MorphÈe daigne s’occuper de mon cas. Dommage elle oublie toujours de me mettre dans les prioritaires…. :/

  • Mentalo 24 octobre 2011 at 17 h 20 min

    Quelle que soit l’heure, je fais un rapide calcul mental ‡ la minute prËs du temps qu’il me reste ‡ dormir. Dormir sans savoir l’heure, impossible!

  • Mentalo 24 octobre 2011 at 17 h 21 min

    QUI a dit control freak? 😀

  • Angie91 24 octobre 2011 at 18 h 17 min

    Je dors avec des chaussettes polaires… Lol! Et le chat attend que je sois l‡ pour se pelotonner contre moi, mais il reste SUR le dessus de lit!!

  • Sandrine (Cambroussienne) 24 octobre 2011 at 18 h 44 min

    J’ai besoin que l’on me sussure des mots doux ‡ l’oreille comme mon Demi est ascendant marmotte, je recours rÈguliËrement ‡ la radio ou ‡ la tÈlÈ…
    @mentalo : le p’tit calcul mental du temps qui reste ‡ dormir, c’est un coup ‡ m’empÍcher de trouver le sommeil Áa !

  • Begonia 24 octobre 2011 at 19 h 02 min

    A la maison, j’aime que Choufille (mon chat) vienne se blottir dans mon creux, mÍme si l’une ou l’autre va se lasser du truc ‡ un moment donnÈ !

    Partout : il me faut un kleenex !

  • Daydreamer 24 octobre 2011 at 19 h 06 min

    je peux m’endormir n’importe quand, n’importe o˘ (mÍme assise, Áa m’est arrivÈ) sauf si ChÈriChÈri ronfle (parce-que Áa me donne des envies de meurtre… mÍme si je ronfle moi-mÍme… mais je ne m’entends pas, alors je m’en fous)… Je peux mÍme m’endormir au milieu de la chambre de mes gosses avec leurs hurlements pour berceuse (vÈcu)… je me concentre sur un sujet intÈressant (mon fond d’Ècran, par exemple) et je laisse mon esprit vagabonder. Je tombe comme une m…. en moins de 2 minutes 🙂

  • Zette 24 octobre 2011 at 19 h 32 min

    Je ne l‚cherai pas le sacrosaint « Une tisane, une pipe et au lit », trop convenu.

    En revanche, le rituel auquel je me soumets est le suivant:
    -je relËve la poubelle renversÈe par les chats
    -je mets le lave vaisselle en route
    -je sors le linge mouillÈ et le fourre dans le sËche-linge
    -je repasse par la cuisine, reremonte la poubelle
    -je vais faire pipi, change le rouleau
    -je vais me brosser les dents, ramasse les serviettes par terre
    -j’en profite pour mettre une lessive en route, le linge sale s’Ètant mystÈrieusement rajoutÈ entre 20h et minuit, en mode « urgent stoplÈ pour demain »
    -je rebouche les 4 tubes de dentifrice
    -je vais refaire pipi, quitte ‡ repasser devant les wawas
    -je vais me coucher
    -MAIS JE DORS PAS puisque je dois attendre la fin de la lessive pour la fourrer au sËche-linge.

  • Filo 24 octobre 2011 at 19 h 33 min

    Apparemment, je fais partie des chanceux qui s’endorment dËs la tÍte posÈe sur l’oreiller (pouf, dodo). Seule l’Èpouvantabominable tÈloche dans la chambre m’empÍche de dormir, (saletÈ) alors je l’ai supprimÈe, na!
    Mais j’ai bien ri ‡ ton Èvocation de ton doudou et de tes mËtres carrÈs nocturnes!

  • Seb 24 octobre 2011 at 19 h 38 min

    Bon, premier post de mec dans ce monde d’Eves en chaussettes… Je me lance… C’est en tenue d’Adam, prËs de la fenÍtre et loin de la porte (madame sert de protection naturelle contre les invasions nocturnes ou matinales de bambins) que MorphÈe me cueille, sauf avis contraire de madame qui exige le caleÁon ‡ petits carreaux bleus. Et oui : lors des grands froids, il faut compatir devant l’incomprÈhension du « mais comment tu fais, je gËle! ». RAS, cÙtÈ vaudou sinon TOC de toquÈ : je vÈrifie 3 fois les portes de la maison et des voitures, mais pas le gaz, bizarre, non?

  • Cathy 24 octobre 2011 at 19 h 50 min

    J’adore l’expression de s’entetiner l’oreille !
    Je ferme les volets, j’avale ma came, je vire ce qui peux enfermer mes jambes, je m’Ècrase du cotÈ gauche mÍme si j’ai un 160 pour moi toute seule, je compte mes heures de dodo, je lis et maintenant je prie pour que ta proposition fonctionne jusqu’au 31 dÈcembre inclus !

  • Evelyne 24 octobre 2011 at 21 h 21 min

    Pas trop de problËmes d’endormissement (sauf en pÈriode d’ennuis extrÍmes). Des chats (vivants , poilus et ronronnant – quelquefois trop) en guise de doudous, je m’Ètale sur tout le plumard (160 cm de large, mais j’ai beaucoup de chats et nous sommes quelquefois concurrents sur certains cm2) et je remue les pieds compulsivement (je pense que Áa Èquivaut ‡ se bercer). Il fut un temps (trËs trËs long) o˘ je ne pouvais m’endormir que sur le ventre. Mais pendant ma grossesse il y a 6 ans et lorsque je me suis cassÈ le bras l’annÈe derniËre, il a fallu trouver d’autres positions propices ‡ l’endormissement, mais ce fut extrÍmement pÈnible et pas naturel du tout.
    Ah oui, pas de nuisette sexy et affriolantes, en ÈtÈ c’est culotte/t-shirt et en hiver c’est la totale : pyjama trËs Èpais et chaussettes ! Heureusement que le ridicule ne tue pas… Mais le repos des braves n’a pas de prix, personne ici ne me contredira, j’en suis presque s˚re.
    Sur ce, bonne nuit ‡ toutes et ‡ l’unique posteur sur ce sujet…

  • sabine 24 octobre 2011 at 21 h 22 min

    moi je lis, c’est obligatoire mÍme aprËs une fÍte bien arrosÈe et retour ‡ 5 h du mat’ 😉

  • Evelyne 24 octobre 2011 at 21 h 24 min

    Je corrige (je suis fatiguÈe excusez-moi, le marchand de sable est en train de passer) « affriolante » sans « s ».
    Et je rajoute que la plupart du temps je bouquine avant de dormir, plus ou moins longuement selon mon degrÈ de fatigue et l’intÈrÍt du livre lu !

  • Muriel Gilbert 24 octobre 2011 at 21 h 41 min

    @ Jaze : Eve en chaussettes, c’est vrai, c’est torride !
    @ BÈatrice : Toi, tu m’Ègales quasi en doudous de grands.
    @ MaviedemËre : Ah moi aussi, ya le bonne nuit au chien (‡ la chienne plus exactement), mais avant le chÈri, parce qu’elle ne dort pas dans la chambre. Le tien si ?
    @ Mentalo : Control freak, Mentalo ! (moi des fois vaut mieux pas que je calcule, sinon Áa m’angoisse !)
    @ Angie : Comme Jaze, reine des chaussettes !
    @ Cambroussienne : Tout comme moi, alors (y compris la rÈaction ‡ Mentalo) !
    @ Begonia : Je n’ai plus de chat maintenant, mais comme je te comprends. Pour le kleenex, moins 😀
    @ Daydreamer : Ah, je comprends ton pseudo, maintenant…
    @ Zette : ;D Mais pourquoi quatre tubes ? J’aime beaucoup le coup de la lessive antisommeil, en tout cas.
    @ Filo : Cruelle, va ! Et comme je t’envie…
    @ Seb : Ca faisait longtemps qu’on t’avait pas vu en ces roses lieux enchaussettÈs, re-welcome, Seb. Quand je pense que mon JicÈ insiste pour dormir du cÙtÈ de la porte « parce que les filles, Áa veut Ítre protÈgÈ des mÈchants ».
    @ Cathy : Ah tu recours ‡ la pharmacie, pour dormir ? Je te confirme, tu es absoute d’insomnie jusqu’‡ la fin de l’annÈe.
    @ Evelyne : Pour le pyjama, yen a pas beaucoup, mais pour les chaussettes, ya de la concurrence. Et ici, personne ne juge. Chacun son doudou. La lecture aussi, ya pas mal d’adeptes, je note.
    @ Sabine : Moi, retour ‡ 5 h du mat, c’est tout juste si je me dehsabille ! Je t’admire.

  • AntigoneStrange 24 octobre 2011 at 23 h 13 min

    Bah la lycÈenne elle dort avec un vieux jogging, des pulls vieux (comme sa mËre) et les rituels se limitent ‡ une vÈrification de l’heure du rÈveil, extinction du portable (parce que les pineco qui textote ‡ 3h du mat’ elle en a plein) puis comme alternative au mouton qui sautent la barriËre elle visualise son placard et tente comme si elle Ètait un sims (flippante, non ?) toute les associations de fringues possible sachant pertinemment qu’elle finira en jean et col V noir.

  • Clarabelle 24 octobre 2011 at 23 h 26 min

    Comme Sabine, je ne m’endors qu’aprËs avoir lu, mais il faut que ce soit ‡ la lumiËre discrËte d’une lampe de chevet. …ben oui….

  • GaÎlle 25 octobre 2011 at 11 h 47 min

    Je me couche toujours du mÍme cÙtÈ. Je dois dormir ‡ gauche (et l’idÈal, c’est aussi que la porte soit de ce cÙtÈ-l‡). Et puis je regarde le rÈveil pour compter combien de temps j’ai ‡ dormir (ce qui me stresse parfois plus qu’autre chose, mais je peux pas m’en empÍcher). Et enfin, un gros bisous ‡ Loulou qui se tourne ensuite de son cÙtÈ et je me mets en cuiller tout derriËre lui ! 🙂

  • Zette 25 octobre 2011 at 13 h 00 min

    Pourquoi 4 tubes?
    Faut leur demander.
    Aucune idÈe.

  • April 25 octobre 2011 at 13 h 10 min

    Le savon de Marseille dans le lit c’est pour les crampes ‡ ce qu’il parait alors elle est excusÈe MV…
    Perso j’ai pleins de rituels et tout dÈpend de mon envie du moment… ces jours-ci qu’il fait bien froid, je me blottis contre mon homme qui dort dÈj‡ et qui est tout chaud jusqu’‡ ce qu’il se tourne / bouge / me baffe, puis je me mets dans mon coin. Je prÈfËre le cÙtÈ fenÍtre (mais s’il faut je prends le cÙtÈ porte), la porte de la chambre est ouverte (mÍme quand il y a du monde ‡ la maison j’ai du mal ‡ la fermer), il me faut un coussin sous lequel je peux glisser la main (c’est pÈnible dans certains hÙtels), je prÈfËre le noir complet, mÍme si pour une sieste je peux dormir les volets ouverts. Ah si avant de me coucher, il faut que je vÈrifie (ou demande au ronfleur d’‡ cÙtÈ) que la porte d’entrÈe et les volets soient bien fermÈs (plusieurs fois s’il le faut).
    Le marchand de sable passe voir beaucoup de monde avant de penser ‡ moi… je psychote sur mon travail ou n’importe quoi d’autres en l’attendant… Je me relËve souvent pour faire une chose ‡ laquelle je pense, re-vÈrifier que tout est fermÈ, prÈparer une lessive, sortir mes habits pour le lendemain, Ècrire sur un papier un truc auquel je viens de penser et qui pourra peut-Ítre m’aider demain dans mon travail ou pour la liste de courses, vÈrifier si je peux retarder le rÈveil pour dormir un peu plus demain matin…
    C’est ‡ peu prËs tout je crois ! Quoi c’est trop ?

  • Muriel Gilbert 25 octobre 2011 at 14 h 19 min

    @ Antigone : J’avoue, les Sims avant de dormir, c’est gÈnÈrationnel ! Dis, il fait froid chez toi ? Jogging, pulls…
    @ Clarabelle : Oh l‡ l‡, et ton chÈri supporte la lumiËre toute la nuit ? Ou bien il l’Èteint quand tu dors ? J’adore ces histoires de sommeil !
    @ GaÎlle : Encore une qui aime dormir du cÙtÈ de la porte, tiens… Moi, la cuillËre, j’aime bien Ítre celle de devant !
    @ Zette : Mais enfin, tu les as bien achetÈs, ces tubes, ou alors ils se les offrent avec leur argent de poche ?
    @ April : Bravo, je pense que tu es une des pires ici ! Tu gagnes le trophÈe 2011 de la plus absoute d’insomnie et de cauchemars.

  • April 25 octobre 2011 at 14 h 34 min

    SUPER MERCI !!! Je vais dormir !!!!! Et bien dormir ! Merci ! Merci

    • Muriel Gilbert 25 octobre 2011 at 14 h 59 min

      @ April : Attends la nuit, quand mÍme hein ?
      😉

  • April 25 octobre 2011 at 15 h 05 min

    Oooops ! J’ai failli faillir … 😀 mais je suis sans faille alors je me remets au travail !!
    Pardon je crois que j’Ètais dÈj‡ dans mes rÍves ! OK Je sors… bonne fin de journÈe et BONNE NUIT 😀

  • maviedemere 25 octobre 2011 at 21 h 31 min

    Et si, on a pris la mauvaise habitude de laisser toutes les portes ouvertes. (sauf celles de Tipou sinon le chat va le rejoindre et Áa rÈveille le petit)
    Enfin c’est surtout que si on laisse pas notre porte ouverte le chat va gratter.

    Ps: nous aussi c’est une chienne :p

  • Fabienne 26 octobre 2011 at 13 h 13 min

    Moi, mon rituel, c’est me m’adapter ‡ celui de mon co-litier: j’ai dormi ‡ gauche avec qui dormait ‡ droite, ‡ droite avec qui dormait ‡ gauche. FenÍtre ouverte avec les rÈchauffÈ(e)s, pas un brin d’air avec les angineux. Noir d’encre ou loupiotte allumÈe, selon les go˚ts. Je prÈfËre les lecteurs(trices) avant dodo, mais tant pis si c’est hors de question. Sans parler des dÈtails plus scabreux qu’une discrÈtion bien naturelle me fera taire…

  • Muriel Gilbert 26 octobre 2011 at 17 h 31 min

    @ April : J’espËre que tu as bien dormi !
    @ Maviedemere : Du chat, du chien, quelle chance, j’adore les mammifËres. Quand je serai grande, j’aurai une ferme avec des tas de mammifËres dedans.
    @ Fabienne : Tu as l’air drÙlement accommodante, comme colitiËre. J’imagine quand mÍme qu’il faut assez de couette pour que tu ne meures pas de froid. Et merci de ne pas scabrifier le blog (presque) tout rose 🙂

  • April 26 octobre 2011 at 17 h 52 min

    Oui, merci ! Sauf qu’il a fallu que je me lËve ce matin… j’y serai bien restÈe encore un peu, sous la couette, ‡ faire mes beaux rÍves … ahlala vivement ce soir tiens !
    Bonne nuit !!

  • Tississou 29 octobre 2011 at 17 h 44 min

    Bonjour ! Alors pour moi c’est tenue d’Eve (enfin des fois c’est pyjama en pilou), cÙtÈ droit et parfois doudou sous le coude. Par contre si on dort ‡ l’extÈrieur et que le cÙtÈ droit est contre un mur, je dors du cÙtÈ gauche pour ne pas avoir ‡ passerpar-dessus mon mari pour mon petit pipi de 3h.

  • Olivia 8 novembre 2011 at 10 h 50 min

    Alooors…
    Je dois absolument aÈrer la chambre quelques minutes, peu importe le temps, sinon j’ai l’impression que je vais Ètouffer ou souffrir d’une migraine.
    Je m’endors en chien de fusil, d’abord couchÈe sur le cÙtÈ droit, puis je me tourne sur le cÙtÈ gauche et quand je sens le sommeil arriver, je me remets sur le cÙtÈ droit.
    Et, apparemment, mon pied bouge tout seul. oO

    • Muriel Gilbert 8 novembre 2011 at 13 h 56 min

      @ Olivia : Bienvenue en ces roses lieux ! Du coup, je suis allÈe visiter ton charmant chez-toi, et j’ai participÈ ‡ ta rÈcolte de mots. CondolÈances pour le pied qui bouge tout seul.