Salade de lentilles au saumon qui tue sa mère pour handicapé(e) culinaire

Cuisson des lentillesHabitante et tant du siècle numéro 21, la princesse rose, Palme d’or de la meilleure bille culinaire à Cannes 2013, a résolu de publier ses meilleures recettes. Ce qui est plus malin que ça n’en a l’air, vu que c’est vrai qu’elles sont bonnes, mais surtout elles sont honteusement doigt-dans-le-nezesques, mais ça, ça reste entre nous. Et après va pas te plaindre que je me suis pas cassé le tronc si jamais un jour je t’invite, autrement je t’invite pas, c’est tout vu.

Inaugurons donc aujourd’hui notre rubrique

« Recettes pour handicapé(e) culinaire »

avec la… ta-daaaa (sonnez hautbois, résonnez musettes)…

Salaaaaade de lentilles au saumoooon qui tue sa mère

(En plus, c’est une recette light.)

Il te faut, pour 4 personnes :

–       200 g de lentilles vertes
–       2 ou 3 échalotes
–       2 ou 3 tranches de saumon fumé (tu peux même acheter des dés ou des chutes de saumon, c’est moins cher et moins de boulot)
–       1 orange
–       1 grosse poignée de salade verte, celle que t’as dans ton frigo, je préfère la roquette mais puisque t’as décidé de me contrarier…

Peler les oranges à vif

Pour la vinaigrette :
–       2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
–       1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique
–       le jus d’un citron vert
–       sel, poivre

–       Tu rinces les lentilles, puis tu les fais cuire 25 minutes dans une grande casserole, ce récipient métallique avec une queue très commode pour le saisir une fois qu’il est chaud. Tu sales en fin de cuisson seulement.

– A l’aide d’un couteau, cet instrument tranchant équipé d’un manche qui permet de ne pas se couper les doigts, tu éminces les échalotes, coupes le saumon en lanières, pèles les oranges sans laisser (trop) de blanc dessus et hop tu les coupes aussi. Tention les doigts.

 

Couper le saumon en lanières

–       Tu égouttes les lentilles dans une passoire, cet outil que l’on vend fréquemment avec les seaux, les pelles et les râteaux de plage en plastique. Ensuite, tu les rafraîchis sous l’eau froide.

–       Dans un saladier, tu mélanges tous les ingrédients et tu sers bien frais. Prépare-toi aux applaudissements. Un César n’est pas impossible.

(Toutes les cascades sont de moi).

PS : Recette est librement inspirée du bouquin « Cuisine légère », de Marie-Laure Tombini, Mango éditeur.

© MurielGilbert.com

Salade de lentilles au saumon qui tue sa mère

 

Lire aussi...

  • Béatrice 19 mai 2013 at 22 h 55 min

    Miamm !!

  • Mme Statler 19 mai 2013 at 23 h 01 min

    Miammmmm

  • Muriel Gilbert 19 mai 2013 at 23 h 34 min

    @ Béatrice, @Mme Statler, une seule et même femme ? Ou bien deux femmes, un seul estomac ? Mystère sur la Toile !

  • MamyS 20 mai 2013 at 9 h 19 min

    Ralala! Les lentilles! On peut faire plein de trucs avec tous très bons: chaudes, froides, tièdes…. Surtout ne jamais couvrir la casserole pendant que les lentilles cuisent…..

  • Poulette Dodue 20 mai 2013 at 11 h 29 min

    Mumu « handicapé(e) culinaire » c’est tout moi !
    Je te remercie grandement pour cette nouvelle rubrique !!
    Oh ça à l’air fameusement succulent !
    Biz (affamée)

  • Céquiaile 20 mai 2013 at 11 h 36 min

    la même chose, moins le saumon, moins l’orange, moins la salade, + de l’échine de porc 1/2 sel, (ou plat de côte: miam miam)+quelques carottes en rondelles, + un bouquet garni , un oignon piqué de clous et un peu bien de l’ail, ça se déguste chaud et c’est pas mal aussi.
    Si t’as mis trop de lentilles tu manges les « en trop » en salade le lendemain ou toute la semaine avec ta vinaigrette échalotée et persillée.
    Seule différence de taille: c’est pô light.
    Bon appétit en ces temps hivernaux.

  • Muriel Gilbert 20 mai 2013 at 11 h 41 min

    @MamyS : Ah on sent le conseil de la non-handicapée culinaire !
    @Poulette : Ah oui, faut jamais lire des recettes à 11.30 😉
    @Céquiaile : Merci pour cette recette 😀 Tu as raison, la météo demande plutôt du plat chaud…

  • Vivi 20 mai 2013 at 14 h 29 min

    Bree Van de Kamp sort du corps de la princesse rose s’il te plaît je t’ai reconnue.

  • Chou 20 mai 2013 at 20 h 57 min

    Autrement, les lentilles c’est parce que ça vient des DOM-TOM ? Comme les viols en Réunion ?

  • Odile 23 mai 2013 at 20 h 44 min

    Euh. T as pas plus simple ? Genre : lentilles, et c’est tout ? Parce que je pourrais peut être y arriver. Peut être. (Maybe)

  • Muriel Gilbert 23 mai 2013 at 21 h 08 min

    @Vivi : Bree, elle t’aurait assorti tout ça d’un joli glaçage rose…
    @Chou : C’est ton côté chou qui est jaloux de la lentille ?
    @Odile : Alors, recette spécial Odile : tu mets de l’eau dans une casserole, tu mets des lentilles, à la fin tu mets du sel, si tu as du courage avant ça tu mets un oignon entier, tu égouttes, tu sers. Mais c’est drôlement moins bon.

  • les cafards 24 mai 2013 at 19 h 18 min

    avec un titre comme ça, sûr que tu vas faire un carton !

    • Muriel Gilbert 24 mai 2013 at 20 h 02 min

      @Les cafards : Eh ben nan. J’ai rarement aussi peu de commentaires. Ou alors, c’est parce que les zandicapés de la cuisine préfèrent l’anonymat ?

  • Bleck 25 mai 2013 at 9 h 43 min

    C’est assez rigolo parce que la Môme Tombini c’est la première petite que j’ai rencontrée en vrai après nos discussions internautiques… et pis y avait pas de musique imposée sur son forum rien de belles photographies, bon c’était au siècle dernier mais bon…

    Bleck

  • Muriel Gilbert 28 mai 2013 at 10 h 59 min

    @Bleck : Ah oui ? Elle doit être sympa, parce que ses recettes le sont, et son bouquin est joli.

  • corine 3 juin 2013 at 8 h 55 min

    Testée et approuvée ( voir article du jour )

    • Muriel Gilbert 3 juin 2013 at 9 h 39 min

      @Corine : Bravo pour ta version spécial tétraplégique !