La guerre des chaussettes

Que ce soit dans les couples ou dans les familles, ce ne sont pas les sujets les plus cruciaux qui génèrent les agacements majeurs et les conflits monstres. C’est ainsi que j’ai bien cru, par exemple, assister à un divorce express en direct la semaine dernière, quand ma copine Valérie a découvert que la brosse à dents de compétition obtenue par sa fille à grand renfort de caprice au supermarché le samedi précédent avait été transformée en accessoire de plomberie par son époux bricoleur.

Etrange, le nombre de guerres familiales qui tournent autour du lavabo, quand on y pense. Chez les uns, ce sont les tubes de dentifrice pas rebouchés, chez les autres les poils de barbe mal rincés, à moins que ce ne soit l’utilisation du rasoir à barbe sur les poils de mollets.

Chez nous, côté lavabo, c’est calme. D’abord, l’héritier ne se rase pas encore. Quant au contenant du dentifrice, je suis suffisamment heureuse qu’il daigne parfois en ouvrir un tube pour considérer comme une bénédiction l’indice de brossage que constitue le fait que ledit contenant soit resté ouvert. Ce que c’est que l’abnégation d’une maman.

Une corne d’abondance à l’envers

Non, moi, le truc qui me défrise, c’est les chaussettes. Ça n’a l’air de rien, la chaussette. Pourtant, c’est un sujet central dans les relations familiales. Dans chaque foyer comptant au moins un enfant, il y a des cimetières de chaussettes seules, les jeunes générations en général ayant cette étrange particularité de ne jamais retirer les deux au même endroit et mon héritier en particulier poussant le vice jusqu’à rentrer parfois du sport ou de la piscine avec au pied (singulier) un seul des membres du couple laineux.

Mon fiston et les chaussettes, c’est un peu une corne d’abondance à l’envers. Un trou noir. J’ai beau gaver son tiroir de paquets soldés de dix paires coloris assortis pointure 42-45, et ce de façon quasi hebdomadaire, il n’en a jamais plus de trois (paires) dont les deux (membres) soient à la fois parfaitement jumeaux, disposent encore d’élastiques opérants et soient exempts de trous. Je me demande parfois s’il les revend pour s’acheter des glaces à la menthe, des fraises Tagada ou des places de ciné. Hélas, tout est envisageable, puisque sa propre mère, devenue un modèle de probité, troquait volontiers dans la cour de la maternelle ses mouchoirs illustrés Chaperon rouge contre des chewing-gums d’occasion.

Mon treizième mois pour des chaussettes

Mais revenons à nos troupeaux laineux. Si tu me vois aujourd’hui au bord de la crise de nerfs, bande de parents, tu me connais assez pour savoir que ce n’est pas pour de triviales raisons financières. Certes, je préférerais ne pas avoir à investir mon treizième mois dans des paquets de chaussettes. Mais si je m’agace si fort en ce frisquet matin de printemps c’est qu’à l’heure de partir au boulot aïe-ho aïe-ho, plongeant en toute confiance la main dans mon propre tiroir à chaussettes, je viens de l’en retirer désespérément vide. Le félon qui me tient lieu de fils a encore razzié ma réserve.

Depuis que nous avons sept pointures d’écart, je me croyais tranquille. Que nenni. Le problème s’est contenté d’empirer : il suffit désormais qu’il les porte une journée pour que mes chaussettes à moi soient bonnes à jeter à la poubelle. Les seuls cache-pieds auxquels il ne s’attaque pas sont les mi-bas et les collants. Il laisse aussi de côté mon tiroir honteux, celui des chaussettes qui ne s’assortissent avec rien, celles avec le Chaperon rouge ou Blanche-Neige que de généreux donateurs s’obstinent à m’offrir à chaque anniversaire. Bon, après tout, aujourd’hui, avec mon manteau rouge, celles du Chaperon s’assortiront parfaitement. Si jamais on se rencontre un jour, merci de ne pas regarder mes chevilles.

PS : Aujourd’hui, 8 mars 2012, pas mal d’années ont passé (voir ici), et c’est son anniv. Une ola de commentaires pour l’héritier, champion de l’égarement de chaussettes et fabricant du merveilleux blog (presque) tout rose.

Allez, salut, bande de parents !

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • Zette 8 mars 2012 at 10 h 41 min

    La chaussette orpheline devrait avoir son mausolée.

  • dominimes 8 mars 2012 at 11 h 04 min

    ah les chaussetes ! l’enfer ! chez moi c’est x par 5 !!!
    Bon anniversaire Robin !

  • maman est occupée 8 mars 2012 at 11 h 09 min

    Je n’ai pas de problèmes avec les chaussettes orphelines ici. Par contre, avec le lavabo qui ressemble à un pédiluve, oui !

    Bon anniversaire à l’héritier en passant !

  • Léonie Canot 8 mars 2012 at 11 h 12 min

    Chez nous, le cimetière à chaussettes ne désemplit pas. Le Triangle des Bermudes de la Chaussettes se trouve quelque part entre la machine à laver et le sèche-linge. C’est un mystère insondable qui me rend DIN-GUE. Mais sinon c’est vrai qu’il est beau ton fils, alors je lui souhaite un bon anniv’ plein de chaussettes. 🙂

  • Béatrice 8 mars 2012 at 13 h 06 min

    Joyeux anniversaire l’Héritier !!!!
    Ici, je croise les doigts, les chaussettes ont tendance à vivre en couple assez stable 😉

  • Mlle Mimosa - Lydie 8 mars 2012 at 17 h 14 min

    Joyeux anniversaire à celui qui nous fait rire au travers des récits de sa môman !

    Bises Robin !

  • thenewme 8 mars 2012 at 17 h 34 min

    Happy birthday The Heir! J’espère que tu vas lui offrir des chaussettes parce qu’il a l’air de bien aimer les tiennes 🙂

  • Robin L'héritier 8 mars 2012 at 18 h 18 min

    Merci, merci tout plein ! 🙂

  • broisha 8 mars 2012 at 19 h 07 min

    un joyeux anniversaire à l’héritier !
    Ici, j’achète les chaussettes par 10 aussi, mais de la meme couleur, elles sont toutes assorties entre elles ^^

  • Gaëlle 8 mars 2012 at 19 h 55 min

    On a tous des problèmes de chaussettes à ce que je vois ! Ici c’est le mari qui les sème 😉
    Joyeux anniversaire à l’héritier !

  • unehistoire 9 mars 2012 at 8 h 10 min

    Il était normal que Zette fut la première à le dire.
    Oui, il faut vénérer les vielles choses Zette !

  • fannette 9 mars 2012 at 9 h 35 min

    Pffff j’avais laissé un comm, plein d’esprit (comme à mon habitude bien sûr) et voilà, disparu dans la nébuleuse toile… (va savoir où il est maintenant…)
    Bon ben bon anniv à l’héritier , le pb des chaussettes se résout-il /résoud-il de lui -même avec l’âge?? Sinon et zou une cargaison de chaussettes (ou un déménagement là où on ne met que des tongs…)

  • MC 9 mars 2012 at 9 h 42 min

    Bel anniversaire Robin ! Merci d’être né ! Grace à toi j’ai de beaux moments de rires et sourires !

  • charlotte75 9 mars 2012 at 9 h 52 min

    Un grand mystère que celui des chaussettes orphelines..perdues à tout jamais dans les méandres d’un panier à linge!!!!

  • Poulette Dodue 9 mars 2012 at 9 h 57 min

    Comme Fanette j’ai posté hier un com en ode à ton héritier …ce com a rejoint les chaussettes dans un no-mansland intergalactique !!!
    Bref , bel anniversaire à toi fils de Mme Mumu.
    Quand aux chaussettes, pourvu de deux zébulons couillus, pour les étendre , les trier , je m’arrache les cheveux ! Mais globalement pas trop de perte…pour le moment !

  • nouette 9 mars 2012 at 10 h 05 min

    J’ai aussi mon panier à chaussette orpheline ( paco), il parait qu’il faut parler comme ça sur le net à présent….donc mon paco est plein, et oui….Comme nous toutes, mystère!! Enfin, j’en ai retrouvé deux, il n’y a pas longtemps en boule bien bien bien serrées dans un petit coin d’une housse de couette que je ne mettais plus depuis ???? Bref, bien évidement comme cela date à présent, les copines ont dû valser à la poubelle….pfffffffff

  • nouette 9 mars 2012 at 10 h 06 min

    Oups, Bon anniversaire Robin……

  • Anna 9 mars 2012 at 10 h 59 min

    Joyeux anniversaire, l’héritier !
    Sinon, je ne saurais trop te conseiller d’investir dans un cadenas pour ton tiroir à chaussettes.

  • unehistoire 9 mars 2012 at 11 h 11 min

    Il emprunte tes chaussettes mais c’eût pu être pire : tant qu’il emprunte pas tes Robin …

  • Fredix 9 mars 2012 at 12 h 13 min

    Ma Lucybelle a résolu le problème . Halte au diktat : deux chaussettes identiques ! Vive les couples recomposés !!!
    Bon anniv’ (avec du retard) Robin.
    Bonne fête à l’heureuse Maman, car j’ai décrété que c’est aussi l’anniversaire d’un jour merveilleux ( plus ou moins facile) pour la Maman. Pour l’anniv’ des 18 ans de mon héritier, je Me suis offert ( ne grimacez pas, j’ai aussi offert un truc à l’héritier )une babiole (une perle de Tahiti) pour Me récompenser d’avoir bien fait mon boulot .

  • MamyS 9 mars 2012 at 13 h 10 min

    Je souhaite un très bon anniversaire à cet héritier que tu chéris de tout ton coeur. Et comme je suis une vieille, je le bise, tiens!

    Quant au chaussettes, mon héritier à moi ne porte plus de paire appairée… Non non! jamais les deux mêmes en même temps. Au début, (il y a vingt ans!) c’était par flemme de les accoupler dans son tiroir. maintenant, c’est devenu sa marque à lui. Tu noteras au passage que du coup, on s’en fout que certaines disparaissent! Un peu moins de boulot pour mon adorable belle-fille!

  • charlotte75 9 mars 2012 at 13 h 38 min

    Si je te comprends bien, tu as mis au monde ton héritier, le 8 mars, journée de la femme, beau cadeau..Après il suffit de le modeler à ton image…pas facile…mais tant qu’il vit et sort avec des chaussettes dépareillées, plutôt drôle et inoffensif!!!

  • Céquiaile 9 mars 2012 at 16 h 14 min

    L’héritier doit être ravi que tu trahisses le côté éphémère de ses passages au lavabo et la longévité de ses brosses à dents aux vertus de type Duracell!
    Mais revenons à nos chaussettes: j’ai quant à moi le souvenir d’un gamin qui avait une prédilection pour LA chaussette neuve dans laquelle il allait pouvoir tailler en vue de se fabriquer une nouvelle marionnette … Là aussi ça faisait du veuvage éclair: à peine appariées, déjà séparées. Mais pourquoi fallait-il qu’il taille systématiquement dans les neuves? La réponse est tj attendue …
    RQ: Les chaussettes dépareillées c’est très rigolo non? Moi j’aime bien…

  • nauche michele 9 mars 2012 at 17 h 30 min

    nous penserons ,aux chaussettes pour le Noel prochain,
    bon anniversaire à mon petit
    bises pense bien à vous
    ta tante

  • Muriel Gilbert 9 mars 2012 at 19 h 51 min

    @ Zette : Ou son musée.
    @ Dominimes : Tu as 5 héritiers ?
    @ mamanestOQP : Chacune sa croix…
    @ Léonie : Du coup, je lui ai offert un bon pour des chaussettes.
    @ Béatrice : Nan mais comment tu fais ? T’as un truc ?

  • Muriel Gilbert 9 mars 2012 at 22 h 15 min

    @ TNM : Oui oui oui, c’est promis.
    @ Broisha : Pas bête, ça, je note !
    @ Gaëlle : La femme de mon fils dira peut-être ça un jour 😉
    @ Fannette : Un déménagement au pays des tongs, je suis pour !
    @ MC : Ca c’est un bel hommage…
    @ Charlotte : Yaurait de quoi écrire un polar. Tiens, mon image, ça doit être les chaussettes dépareillées…
    @ Poulette : C’est gentil, comme Fanette, d’avoir insisté. Et comment font ces gens qui ne perdent pas leurs chaussettes ?
    @ Nouette : Ah oui, j’ai aussi une chronique en réserve sur les housses de couette mangeuses de linge !
    @ Anna : Un cadenas, c’est une idée. Faudra pas que je perde la clé.
    @ unehistoire : « mes robes, hein », tu veux dire ?
    @ Fredix : C’est vrai, pour moi, c’est aussi un jour de fête, une sorte d’anniversaire. Celui du jour où je suis devenue maman. Je le considère bien comme ça.
    @ MamyS : Je crois que je vais mettre cette idée en pratique. Génial ton héritier.
    @ Céquiaile : Ben une marionnette avec une vieille chaussette, ça fait une vieille marionnette qui pue !
    @ Michèle : Voilà un cadeau qui sera toujours le bienvenu !
    @

  • Alain 9 mars 2012 at 23 h 28 min

    De temps en temps, une chaussette disparaît dans ma machine .. c’est vraiment un mystère … c’est peut-être la lessive qui est fautive ?
    Je vais donc les laver à la main maintenant …

  • Zette 9 mars 2012 at 23 h 28 min

    UN musée?
    Oh purée les miennes y sont alors!!!!

  • Filo 10 mars 2012 at 8 h 52 min

    M’enfin tu ne connais pas la théorie du trou-noir-à-chaussettes?
    C’est pourtant archi-connu, et tout le monde sait que la porte de ce trou noir se situe dans le lave-linge!
    Comme tout le monde j’ai naïvement pensé qu’elle réapparaîtraient un jour (futur) et gardé soigneusement le fameux « paco »(merci Nouette!) mais las, je n’en ai jamais retrouvé qu’une seule, qui avait tenté de s »évader dans le trou noir; opération manquée pour la chaussette, mais lave-linge cassé!

  • unehistoire 10 mars 2012 at 11 h 49 min

    @Muriel : Oui. Et ce cher Wood n’est pas de bois quand tu mets tes robes, hein ?

  • Muriel Gilbert 11 mars 2012 at 14 h 50 min

    @ Alain : La lessive ! J’y avais pas pensé. Une piste à suivre…
    @ Zette : C’est sûr. Sous vitrine alarmisée.
    @ Filo : L’essentiel, c’est que la chaussette n’ait pas réussi sa cavale : l’exemple aurait été nocif pour les autres.
    @ unehistoire : Oh si, il est de bois devant mes robes à moi, car ce Robin est mon fils. D’autres robes que les miennes, en revanche…

  • unehistoire 11 mars 2012 at 17 h 08 min

    @Muriel : mais je parlais pas de Robin, mais de Wood

  • Capucine 12 mars 2012 at 2 h 09 min

    Voilà une chronique de la vie quotidienne haut en couleur … Très drôle !
    Pour compléter l’histoire de la chaussette et avant d’ouvrir définitivement un musée, je tiens à apporter ma pierre à l’édifice ; Après ma fille, mon fils de onze ans me pique mes chaussettes !!!
    Belle journée.
    Capucine

  • Mulautre 12 mars 2012 at 10 h 20 min

    Bananiv en retard, l’héritier !! (l’est jamais trop tard…)

  • Muriel Gilbert 12 mars 2012 at 22 h 35 min

    @ Capucine : Toutes mes condoléances 😉
    @ Mulautre : Merci pour lui !

  • Fabienne 13 mars 2012 at 22 h 22 min

    Avec retard:très belle vingt-sixième année à l’héritier superbe!
    Moi, le mystère, c’est la disparition d’une chaussette de la paire après lavage en machine. Je sais , ça fait triangle des Bermudes en translation extrasensorielle dans le lave-linge, mais je l’ai plus d’une fois observé… Une des chaussettes serait-elle conçue en version soluble par les fabricants? On se perd en conjectures…

  • Cathy 15 mars 2012 at 12 h 05 min

    Ben mince, je suis en retard ! Joyeux anniversaire à l’héritier et une pensée émue pour celle qui ce jour là s’est tapé tout le boulot 😉