La fourmi** ayant bossÈ toutouteÖ

Eh, vingt et uniËme siËclienne ou ien, je míÈtais dit comme Áa que, vu que je me prenais une petite rasade supplÈmentaire de vacances (rapport ‡ que jíavais bossÈ toutoute ñ tout ao˚t ñ, quand toi tu faisais la mÈduse aux Sables-díOlonne), jíen profiterais pour te mitonner plein de ces chroniques hilarodÈprimantes dont jíai le secret. Pis nan, dis. Finalement, le soleil soleille, les cigales cigalent, la plage plage, le shopping shoppe, les amis aminchent, et moi jíen profiteÖ et jíÈcris pas.

NÈanmoins, pour ne pas te laisser totalement orphelin/e, voici une petite rediff en forme díaveu.†«a síappelle ´†Je suis quíune fausse verte†ª. Sinon, pleure pas, je reviens la semaine prochaine.

** cligne-cligne Sophie L…

Lire aussi...