Thérapie par l’arc-en-ciel

Vingt et unième sièclienne ou ien, tu te rappelles, quand t’étais petit ? Quand t’es petit, tu penses énormément à quand tu seras grand. Et tu te figures que, quand tu seras grand, si jamais un jour tu le deviens enfin, tu seras comme ci ou comme ça, comme papa, comme maman, comme tata, comme les grands que tu connais.

Personnellement, j’étais persuadée que je chausserais du 37 parce que ma mère chaussait du 37, que je ne sauterais plus sur les lits parce qu’aucun adulte de ma connaissance ne se livrait à cet hilarant passe-temps, que je saurais plier les vêtements en jolies piles bien nettes, que je ne raconterais plus d’âneries, que je ne me laisserais plus débarbouiller avec délices par le premier joyeux clébard venu, et que ma couleur préférée ne serait plus le rouge pompier mais le bleu marine ou le vert sapin.

Quand je me suis mise à chausser du 38, vers l’âge de 15 ans, j’ai commencé à soupçonner que mes qualités d’extralucide n’étaient pas à la hauteur de mes espérances.

Et, en effet, si le remplacement des sommiers à ressorts par de bêtes engins à lattes a mis un terme brutal et définitif à mes bondissements, je brais (« hi-han ») toujours comme je respire (ce blog – presque tout – rose n’étant que la partie émergée d’un inavouable iceberg d’âneries), je m’accroupis volontiers pour discuter le bout de gras avec le moindre cabot égaré, et non seulement ma couleur préférée est toujours le rouge pompier, mais encore j’y suis devenue accro.

« Les couleurs qui font paf »

Quand j’étais d’âge maternello-élémentaire, j’argumentais, paraît-il, tandis que ma mère s’évertuait à m’habiller avec goût (enfin, le sien), que « mais moi, maman, j’aime les couleurs qui font paf ! » En passant par l’adolescence, m’avisant que mes assortiments colorés attiraient quelques regards pas toujours admiratifs de la foule gothico-babacoolo-collégeo-lycéenne, comme le veut cet âge moutonnier, je suis passée au noir et bleu marine. Les gars, ouf, enfin, j’étais du meilleur goût : celui de tout le monde.

Et puis ya un jour, comme ça, tu découvres quoi, comme une gourdasse ? Que le vrai toi, évidemment, c’était l’individu d’avant l’époque des goûts des autres.

Ni une ni deux, tu t’en vas quérir un clébard à la SPA, histoire d’avoir quelqu’un pour te débarbouiller à domicile, c’est plus hygiénique, on sait de quelle marque est l’haleine de croquettes, et tu refais ta déco en multicolore, avec garde-robe assortie.

Le devoir de couleur

Vingt et unième sièclienne ou ien, je sais pas toi, mais moi, les couleurs, c’est ma médecine douce. Ma luminothérapie d’habitante de la grise Ile-de-France. Entre béton et ciel plombé, on a tous un devoir de couleur. Quand les bâtiments gris vomissent sur les trottoirs noirs luisants des armées de parapluies sombres promenés par des manteaux noirs, je hurle au cauchemar. Si par hasard, au milieu de cette grisaille, sautille un parapluie rouge, jaune ou vert, c’est comme le printemps qui bourgeonne.

Franchement, le rouge, c’est la pêche, nan ? Et aussi le jaune. L’orange. Le vert. Le rose (tu savais). Le violet. Mais alors bien vifs. Si tu veux avoir une idée de la palette que ça donne, va regarder un épisode de www.jetuemafemme.com. Le décor est de moi. My name is Harth. Roger Harth.

Vingt et unième sièclienne ou ien, sans blague, t’as pas envie d’un peu de couleur ? A quoi ça sert qu’on ait inventé l’arc-en-ciel ? Help ! Allez, enfile ton imper rouge, ouvre ton pépin jaune et sors donc faire l’âne sur le boulevard. L’autre petite tache de couleur, là-bas, au fond, c’est moi.

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • Jaze 14 mars 2011 at 8 h 02 min

    J’aime tellement rouge que ma robe de mariÈe l »Ètait…

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 44 min

      @ jaze : si je m’Ètais mariÈe un jour, tu aurais pu me la revendre !

  • Madame Sophie 14 mars 2011 at 9 h 22 min

    Moi aussi, fan de rouge!

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 45 min

      @ madame Sophie : sur mon cúur !

  • Mulautre 14 mars 2011 at 10 h 46 min

    hiihihi, je te retourve bien l‡, homonyme rouge pÈtard 😉 bon, moi dÈsolÈe, j’ai fait le chemin inverse, aprËs des annÈes ‡ arborer des gammes Pantone, je me suis trouvÈe et je serais plutÙt bleu marine-gris et noir, mais la couleur, elle est toujours dans mon coeur… Comment Áa, on dirait du mauvais Cabrel ??

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 46 min

      @ mulautre : tu es pardonnÈe grace ‡ tes porte monnaie rose girly.

  • BÈatrice 14 mars 2011 at 12 h 41 min

    Le rouge ne me va pas, mais mon imper est vert prairie !!! (sinon le rouge c’est dans mon salon, merci l’Homme !!)

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 47 min

      @ BÈatrice : vert prairie, c’est bon aussi !

  • Psycho 14 mars 2011 at 13 h 19 min

    Moi j’applique cette thÈorie ‡ mes paupiËres :))

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 48 min

      @ psycho : seulement ? C’est pas mal, encore un effort…

  • bbflo 14 mars 2011 at 13 h 37 min

    Moi fan de vert. Mais plus Áa va, plus j’aime toutes les couleurs, vives de prÈfÈrence. Plus peur d’Ítre vue…

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 49 min

      @ bbflo : tu possËdes d’ailleurs une magnifique Ècharpe verte….

  • Sophie L 14 mars 2011 at 13 h 50 min

    Tu verrais ma nouvelle veste, tu serais hyper fiËre de moi: Un arc en ciel des plus Èclatants!

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 50 min

      @ Sophie L : une photo !

  • LÈonie Canot 14 mars 2011 at 14 h 18 min

    Mon dernier achat : un t-shirt rouge ! marre du noir!

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 52 min

      @ LÈonie : yeah, bravo, that’s my girl !

  • alorom 14 mars 2011 at 15 h 37 min

    J’ai un imper rouge, Áa marche????

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 15 h 53 min

      @ alorom : tu parles que Áa marche ! Un peu, ouais !

  • Sandra 14 mars 2011 at 16 h 03 min

    J’aime le noir ….pour moi discret, cache misËre mais aussi classe et si je me t‚che, Áa ne se voit pas !

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 16 h 08 min

      @ Sandra : ok pour le noir, avec un petit sac rouge ? Un foulard bleu ? Allezzzz !

  • nauche michele 14 mars 2011 at 16 h 03 min

    aujourd’hui mon manteau est rouge!!!et je promene mon petit chien blanc!!!
    bises

    • Muriel Gilbert 14 mars 2011 at 16 h 10 min

      @ MichËle : Áa, c’est ma petite tante, Áa. Bravo.

  • Angie91 14 mars 2011 at 18 h 29 min

    J’aime bien le turquoise… ou l’orange! Mais la plupart du temps … je suis en bleu!! Tous les bleus me plaisent!!! J’ai bien aimÈ le pyjama ruge! Mdr!!! Bisous!!

  • Poulette Dodue 14 mars 2011 at 23 h 20 min

    Haaaaaaaaaaaaaa Mumu tu me fais plaisir je suis une fille colorÈe itou ! Vert, rose, violet, rouge, orange …toutes, je les aiment TOUTES !!

  • cÈmoi001 15 mars 2011 at 0 h 22 min

    Tantine fait de la lËche avec son clÈbard de luxe au nom ‡ particule.
    A part Áa, c’est quoi cette dÈbauche de dÈclarations colorÈes? Une rÈaction allergique aux teu-chirts noirs/gris ou gris/noirs de Patrick???

  • Fleur 15 mars 2011 at 11 h 33 min

    noir c’est noir parait que Áa affine( enfin Áa fait moins grosse)
    mais l‡ j’ai des envies de rÙÙÙse

  • anacoluthe 17 mars 2011 at 12 h 38 min

    Oser la couleur, Áa prend du temps (enfin, moi, Áa m’en a pris beaucoup)
    Pas tant pour la dÈco que pour les fringues : quand on mesure 1m80, on a pas toujours envie de se faire remarquer avec de la couleur en plus… et puis, et puis, les annÈes passant…

    En fait, Áa prend du temps d’Ítre soi, oui !

  • sabine 20 mars 2011 at 16 h 20 min

    je n’ose pas 🙁 j’ai de fringues de couleur mais ne les mets pas… par contre j’ai des sacs qui flashent!

    • Muriel Gilbert 24 mars 2011 at 19 h 13 min

      @ Angie : Il y a aussi le canapÈ rouge, les chaises rouges, la doudoune rouge…
      @ Poulette dodue : Tu veux dire qu’on devrait t’appeler Perroquette dodue ?
      @ CÈmoi : Patrick et mon JicÈ ont en effet en commun ce go˚t des couleurs sombres qui met si bien en valeur mes atours bariolÈs.
      @ Fleur : Par exemple, on s’habille en noir, pour affiner, avec une belle Ècharpe et des ballerines roses, pour Ègayer.
      @ Anacoluthe : C’est vrai. Mais quel bizarre temps perdu, alors qu’on Ètait soi tout au dÈbut !
      @ Sabine En plus du sac, tu peux ajouter le foulard ou/et les chaussures dans le mÍme ton, et hop, tu resplendis.

  • de vaucorbeil 28 avril 2011 at 9 h 23 min

    Ce qu’il y a de bien en CalÈdonie, c’est que tout le monde s’habille comme il veut, on a toutes les couleurs, des Wallisiens avec leurs parÈos, les innombrables « robes mission » colorÈes des kanaks, le style super « pÈtasse », le grand n’importe quoi, et tout le monde s’en fiche, c’est trËs joyeux…
    Nous rentrons en « Fronce' » en ao˚t et mes copines me disent que tout le monde est en noir…snifffff !