ampoule ‡ Èconomie d'Ènergie

Des fois, il est o˘, le progrËs ?

ampoule ‡ Èconomie d'ÈnergieTu te souviens de notre causerie díy a deux semaines ? Mais siiii, juste avant que tu commences ‡ tíÈtouffer de dinde aux marrons sous les joujoux par milliersÖ On avait causÈ des trucs qui ont disparu et quíon regrette (comme le petit Ècouteur rond du tÈlÈphone gris), des trucs qui ont disparu et cíest tant mieux (comme la cervelle et les sous-pulls en nylon), des trucs qui ont disparu et on síen fiche (comme les cassettes et les speakerines), et des trucs nouveaux qui sont rachte bien (comme les boÓtes de conserve avec un anneau dessus pour les ouvrir) (1). Nos chemins síÈtaient sÈparÈs ‡ la caisse du supermarchÈ, mais je tíavais promis quíon síattaquerait un de ces quatre ‡ une derniËre catÈgorie : les trucs nouveaux que tu te demandes o˘ est le progrËs.

Ma prÈcieuse ampoule ´ verte ª

Chose promise, chose due. Ya plÈthore dans la catÈgorie, mais un truc me vient ‡ líesprit, spontanÈment, comme Áa. Tiens, telle que tu me vois, l‡, sur le riant parking díun hypermarchÈ de banlieue, rangeant par ordre alphabÈtique mes emplettes hebdomadaires dans le coffre díune petite bagnole rouge-orangÈ (2), je fais surtout bien gaffe ‡ ne pas cogner contre les grilles du Caddie ma prÈcieuse ampoule ´ verte ª ‡ 7,95 euros. Dans trente ans, si elle nía pas grillÈ avant, jíaurai ÈconomisÈ suffisamment díÈlectricitÈ pour avoir rentabilisÈ líinvestissement. Et crois bien, vingt et uniËme siËclienne, vingt et uniËme siËclien, que cette perspective me remplit díaise.

Je me rÈjouis aussi díavance de la lumiËre blafarde que cette ampoule mauderne va dispenser ‡ mon salon. Le problËme, cíest juste si malheureusement je la casse, par accident. L‡, banzaÔ, il faudra que je ramasse les morceaux de verre et que je les enferme dans un sac plastique au plus vite, sans les toucher avec les doigts, et si possible en míabstenant de respirer. Oui, parce que dans ma nouvelle ampoule verte, ya du mercure. Un poison pour les humains et pour líenvironnement. Je pense que, au cas o˘, je vais suspendre ‡ un clou dans le salon mon masque de plongÈe des vacances et les vieux gants de ski de mon fiston.

Bon, si elle meurt de sa belle mort díampoule, mon ampoule, il faudra Èvidemment que je la rapporte au commerÁant qui me lía vendue, pour un recyclage ultradÈlicat. Ben oui, tíes bÍte, vu que dedans ya du poison. Quand je pense ‡ la faÁon dont mes voisins ñ et mon JicÈ ñ trient le carton et le verre, jíai de dÈlicieux frissons dans le dos.

On ira aux toilettes avec une lampe de poche

Oups, jíoubliais : on nous informe encore que ces ampoules Èmettent un champ ÈlectromagnÈtique puissant, quíil ne fait pas bon síen approcher ‡ moins díun mËtre (3), et quíil est donc dÈconseillÈ díen Èquiper nos lampes de chevet ou de bureau, par exemple. Ah, vous Èviterez aussi de les utiliser dans les toilettes, cagibis et autres lieux o˘ líon níallume la lumiËre que briËvement, vu les deux minutes quíil leur faut pour Èclairer, et aussi parce que les allumages rÈpÈtÈs rÈduisent leur durÈe de vie. Quoi ? Dommage que les autres ampoules aient ÈtÈ retirÈes de la circulation ? Meuh non, vous verrez, ce sera rigolo, on Èclairera nos chambres et nos bureaux ‡ la chandelle. Et on ira aux toilettes avec une lampe de poche, Áa fera vacances au camping.

Perso, jíai juste une question : cíest qui, líindustriel (les actionnaires, les fonds de pension, rayez la mention inutile ou laissez-les toutes si nÈcessaire) qui síen met plein les poches, pendant quíon síempoisonne ‡ líÈconomie díÈnergie ? Rassure-moi, cíest pas des Ècolos quíont eu cette idÈe ?

Allez, profite du progrËs, heureuse vingt et uniËme siËclienne, heureux vingt et uniËme siËclien, et níoublie pas díÈteindre en sortant.

© Muriel Gilbert

PS 1 : Tiens, avant de partir, jíen ai un autre, de truc nouveau que tu te demandes o˘ est le progrËs. Tías remarquÈ que le balayeur des rues ‡ líancienne, avec son balai bizarre en branches díarbre, a ÈtÈ avantageusement remplacÈ depuis quelques annÈes par un type high-tech tout de vert vÍtu secouant devant lui une espËce de sËche-cheveux gÈant qui fait le bruit díune Mobylette mal rÈglÈe et qui sent mauvais comme une douzaine de scooters de livraison de pizzas ? Et qui, accessoirement, tíenvoie toutes les feuilles mortes et papiers gras aux quatre vents ?

PS 2 : Ya des trucs aussi qui sont tellement nouveaux, tu sais mÍme pas si cíest bien ou pas. Comme Twitter. Tout le monde en cause, eh ben tellement cíest nouveau, je comprends pas ‡ quoi Áa sert.

(1) Si tíes nouveau, nouvelle, ou Alzheimer, tu te rafraÓchis la mÈmoire en relisant la chronique ´ Ce qui me manque, dans la vie, cíest les Triscotte ª. Voil‡‡‡‡.

(2)†LíÈpopÈe choisissage de voiture, cíest l‡.

(3) Cíest pas une blague, cíest le Criirem qui le dit (Centre de recherche et díinformation indÈpendantes sur les rayonnements ÈlectromagnÈtiques).

Lire aussi...