Le Tour de France est passé dans ma rue

Vingt et unième sièclienne ou ien, tu connais l’exigence et la hauteur intello-culturelles de ce blog (presque) tout rose. Donc, nan, ça ne PEUT pas être moi, cette gonzesse en Birkenstock rouges qui saute frénétiquement bras en l’air sur son bout de trottoir au passage d’un troupeau de dodoches Cochonou.

Et euh, sinon, le Tour de France, tu connais ?

Jusqu’au 23 juillet 2011 inclus, pour la tôlière d’ici, le Tour, c’était ce programme télé qui faisait se traîner d’ennui les après-midis de juillet corréziennes dans la cuisine ombreuse des fermes familiales – tu préférerais aller te baigner à l’étang de Vigeois mais Mamie t’a déjà expliqué : ça fait pas trois heures que t’as déjeuné, aide-nous donc à écosser les petits pois au lieu de fabriquer des zoos de mouches sur la toile cirée avec le service de verres Duralex.

Je ne passe plus l’été à la ferme, pourtant, mes relations avec la Grande Boucle demeurent tendues : tous les juillet, à l’heure de l’arrivée de l’étape, ya pas, mon Jicé doit vérifier de visu personnellement qui c’est qu’a gagné, et avec combien de secondes d’avance sur le peloton, tandis que je préférerais par exemple que la télé reste éteinte vu que moi j’écoute la radio, comme tu sais. Une preuve de plus que les gars sont pas des filles comme les autres.

Et voilà t’y pas qu’aujourd’hui, dimanche 24 juillet 2011, j’entends des Klaxon comme pour une dizaine de mariages princiers.

Caisse je fais, je sors.

Jésus-Marie-Joseph !*, tous les voisins sont dehors, tout gais, en T-shirt de foot de toute la gamme des équipes possibles, secouant des drapeaux français, portugais, algérien, ya même un gars qu’a installé un microscopique fanion du Ghana au bout de son manche à balai, fanion qui tombe dans le caniveau dès quíil essaie de l’agiter. Jamais vu dans cette rue autant de monde aussi joyeusement délirant.

Tout à coup, vague d’acclamations : des flics à moto, dis donc – pas souvent qu’ils sont accueillis comme ça dans le neuf-quatre, ça repose des caillassages, j’imagine. Et attention, voilà un défilé de dingues. La Gay Pride déguisée en carnaval de Nice publicitaire qui joue les Père Noël merengue en balançant sur les trottoirs des cochonneries multicolores.

Citroen 2cv cochonou

2CV Cochonou, voiture-bouteille d’Evian, camionnette-trousse de stylos Bic, berline rouge CGT au slogan « un bon coup de pédale pour les salaires », bagnole-poulet, véhicule-petit chien, camion-pain, voiture-lessive, 15-tonnes-lit d’hôtel et grimpés là-dessus des jeunes gens en lunettes de soleil, beaux comme des candidats de télé-réalité, qui braillent leurs pubs dans des micros en dansant le cha-cha-cha et en balançant des colifichets.

Je vais t’avouer un truc : j’en avais pas un besoin viscéral, de cette carte des pistes cyclables du Luxembourg, pas plus que de ce cendrier de poche Bic, de ce bloc-notes Force ouvrière, de ce porte-clés Cofidis, de ce décapsuleur Panach, de cet échantillon de lessive X-Tra, de ces crocodiles acidulés Haribo, de ces sachets de saucisson Cochonou en boulettes, de cette casquette à pois rouges Carrefour, de ces échantillons de sirop Tesseire, ou de ce sac à pain Banette. Pourtant, mon sac à pain plein d’âneries, me voilà réjouie comme si c’était l’heure d’aller se baigner à l’étang avec ma bouée canard et mon bob à carreaux.

Ah, oui, après ça, les cyclistes sont passés. En 90 secondes – ya beaucoup moins de coureurs que de caravane. J’ai aperçu le maillot jaune. J’aime bien son nom, Cadel Evans. Comme tête, il ressemble à mon cousin Rodolphe**. Si ça se trouve, il est pas dopé.

Ensuite, la foule égayée s’est égaillée***, casquette moche sur la tÍte, les parents, les enfants, les poches et les capuches de sweat-shirt pleines de bombecs, de cochonnailles et d’échantillons de lessive, et on aurait dit la fin du feu d’artifice, quand tout le monde rentre chez soi content comme un troupeau d’enfants.

En tout cas, j’ai décidé ce que je ferai comme job d’été, quand je serai jeune : poulet dansant sur la caravane du Tour. J’espère qu’il faut pas trop de piston.

Allez, vingt et unième sièclienne ou ien, éteins la télé et viens prendre l’apéro dans mon jardin. Ya du sirop et des boulettes de saucisson sec.

© Muriel Gilbert


* Une interjection qui est malheureusement passée de mode. Remettons-la-zy (zy-la ?).

** En moins beau.

*** Tu la sens, ma grosse subtilité orthographique ?

Lire aussi...

  • BÈatrice 25 juillet 2011 at 9 h 13 min

    JMJ (en abrÈgÈ, Áa fonctionne aussi, l’interjection !) ben dis donc, tu as ÈtÈ g‚tÈe toi !!! (Áa se voit que c’Ètait la fin du Tour) 😉

  • Evelyne 25 juillet 2011 at 9 h 19 min

    C’est vrai que Áa passionne les gens ce cirque, j’en connais qui font des dizaines de kms pour se poster sur un des passages…

    Il y a quelques annÈes les cyclistes du tour de France sont passÈs dans mon bled (pourquoi passer par l‡ ???????), mais je n’ai entrevu que les barrages aux carrefours en essayant de rentrer chez moi…

    Mais bon, si Áa plaÓt…

    Les go˚ts sont dans la nature (il paraÓt)…

    Tant que les motards ou les pilotes des voitures n’Ècrabouillent aucun gamin…

  • mamanbavarde 25 juillet 2011 at 9 h 43 min

    JÈsus Marie Joseph!! J’ai vu la subtilitÈ du jeu de mots, je suis toute ÈgayÈe moi aussi par la lecture de ce billet!!! Alors mÍme que j’ai les poches vides de cochonaille et de bonbecs…mais j’viendrai bien prendre l’apÈro!

  • cathy 25 juillet 2011 at 9 h 54 min

    alors la c`est autre chose ! le tour de France en plus vrai que vrai….c`est beaucoup plus interessant que celui qu`on peut voir quand on est loin…tres loin !

  • Marie-Do Ado Mode d'Emploi 25 juillet 2011 at 10 h 30 min

    Moi ce qui m’a fait halluciner, ce sont tous ces gens charmants avec qui tu discutes avant le passage de la caravane publicitaire et qui se transforment lorsque celle ci arrive en ÈnergumËnes dÈchainÈs braillant, poussant, pour Ítre les premiers ‡ recevoir tous ces trucs publicitaires !!!

  • Poulette Dodue 25 juillet 2011 at 10 h 50 min

    Une institution chez mes grands-parents !! Le mieux c’est leurs commentaires, c’est Áa le clou du pestacle !!!!
    Ben figures toi que le 23 le tour Ètait chez moi (mais moi pas !!)
    Moi (-mode j’ai 7 ans-) ben j’ai vu Bernard Hinault faire pipi SUR son vÈlo en roulant !! HÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈ wouias !

  • sabine 25 juillet 2011 at 10 h 59 min

    le cendrier de poche Bic et le bloc-notes Force ouvriËre, j’en ai besoin moi!!

  • Angie91 25 juillet 2011 at 11 h 12 min

    Moi aussi, j’ai fait le singe , un jour au bord de la route, pour voir passer le tour de France! Je sautais comme une folle dans tous les sens au mÈpris de toute dignitÈ! Mdr!!
    Gros bisous (de CorrËze… o˘ il fait frais! Lol!)
    (PS : Il est super le Cochonou! Mdr!!)

  • as de trÍfle 25 juillet 2011 at 12 h 29 min

    Nous aussi, ils sont passÈs dans notre rue, hier, et on y Ètait Les ptits Ouille ont la mÍme casquette que toi, tiens!

  • Val1603 25 juillet 2011 at 13 h 49 min

    Ah le tour de France et la 2 CV cochonou !!!
    Heureusement tout ce cirque est fini… j’en pouvais plus… Mr ChÈri suit Áa avec acharnement !!!
    Moi, j’aime pas et encore moins le sponsor Cochonou !!!

  • Muriel Gilbert 25 juillet 2011 at 17 h 57 min

    @ BÈatrice : L’abrÈviation JMJ fait un peu trop Jean Paul II pour mon go˚t… Ah oui, j’avais pas pensÈ qu’ils Ètaient peut-Ítre moins gÈnÈreux dans les Ètapes prÈcÈdentes. Et encore, j’ai pas tout listÈ !
    @ Evelyne : Et moi, pour la premiËre fois de ma vie, je me suis passionnÈe pour ce cirque.
    @ Mamanbavarde : Avec plaisir. Bon, le saucisson, on l’a fini avec l’apÈro d’hier soir (c’Ètait des Èchantillons, j’avais dit), mais il reste du sirop.
    @ Cathy : Voil‡, cíest mieux en vrai. C’est ce que je viens de comprendre.
    @ Marie-Do : Ah ben non, chez nous les gens Ètaient agitÈs, mais comme yavait des tonnes de bibelots, yavait pas de quoi se bagarrer, c’est restÈ trËs sympa.
    @ Poulette : T’as vu son tu-sais-QUOI ?!
    @ Sabine : Le cendrier de poche Bic, l’hÈritier se l’est adjugÈ, mais je te garde le bloc-notes FO !
    @ Angie : C’est Áa, je l’avais pas dit comme Áa, mais c’est bien le singe que j’ai fait 😀
    @ As de trËfle : DÈception. Moi qui croyais que j’avais chopÈ un modËle haute-couture unique !
    @ Val1603 : Je te sens fatiguÈe. Allez, maintenant, mon JicÈ est passÈ ‡ la natation (les Mondiaux ou chÈpakoi). Pas Mr ChÈri ?

  • Mulautre 26 juillet 2011 at 10 h 47 min

    quel billet gÈnial…. tu es vraiment douÈe ma belle (ben ouais, chui rentrÈe dimanche).
    Nous on a regardÈ les belles Ètapes du Tour (celles des cols genre Tourmalet), j’ai mÍme pariÈ et gagnÈ 16 euros sur le site de PMU (faut croire que je touche ma bille en pronostic biclou). Ceusses qui me font craquer, ce sont les frËres Schleck, les petits Luxembourgeois fins comme des haricots. 😉

  • Muriel Gilbert 26 juillet 2011 at 11 h 51 min

    @ Mulautre : Par les pouvoirs qui me sont confÈrÈs, je te nomme prÈsidente ‡ vie de mon fan-club. Tu commences ‡ jouer au PMU ? Enfin tu te lances dans une activitÈ culturelle. Bravo 😉

  • Xtinette 26 juillet 2011 at 20 h 55 min

    C’est vrai que le Tour de France rime aussi avec cadeaux ! Le saucisson m’aurait bien plu !

    • Muriel Gilbert 27 juillet 2011 at 8 h 39 min

      @ Xtinette : Dommage, on a tout mangÈ ‡ l’apÈro !

  • sandrine 31 juillet 2011 at 16 h 31 min

    Je ne l’avouerai que sous la torture (devoir Ècouter Lady Gaga en boucle ou regarder la tÈlÈ-rÈalitÈ par exemple), mais il m’arrive de regarder quand le tour passe dans une rÈgion que je connais… Les commentaires, toujours en finesse, sont particuliËrement savoureux …

  • Muriel Gilbert 6 août 2011 at 22 h 56 min

    @ Sandrine : C’est vrai, on n’insiste jamais assez sur la finesse des commentaires 🙂

  • G 7 septembre 2011 at 17 h 56 min

    Merci beaucoup pour « la voiture lessive » (X-Tra), j’en Ètais un conducteur.
    Je vois que vous vous Ítes rÈcoltÈ un bien beau butin lol.

    • Muriel Gilbert 8 septembre 2011 at 10 h 08 min

      @ G : Wah, le conducteur de la voiture-lessive est venu sur mon blog-gueuh, le conducteur de la voiture-lessive est venu sur mon blog-gueuh, le conducteur de la voiture-lessive est venu sur mon blog-gueuh ! GÈnial.
      Ca doit Ítre un job d’ÈtÈ super rigolo ! Ousque je postule pour l’an prochain ?

  • Fanny 21 septembre 2011 at 6 h 51 min

    Faut venir ‡ la RÈunion o˘ « JÈsus Maris Joseph » n’est pas du tout passÈ de mode, mÍme mon fisl de 8 ans l’emploie parfois… (une contagion de la nounou crÈole?? :-))

  • Muriel Gilbert 21 septembre 2011 at 17 h 04 min

    @ Fanny : C’est o˘ qu’il faut s’inscrire pour aller ‡ La RÈunion ? J’y suis jamais allÈe.

  • Fanny 22 septembre 2011 at 12 h 36 min

    Opodo? Air Austral? Ou persuader vos employeurs que pour les besoins de la chronique, il est grand temps d’aller voir ce qui se passe dans une Óle o˘ les gens sont ‡ la bonne heure pour vous Ècouter! 🙂 (allez, je fournis le gite… )

  • Muriel Gilbert 22 septembre 2011 at 16 h 35 min

    @ Fanny : Je vais travailler sur l’option « conviction des employeurs ». «a va pas Ítre facile…