BanzaÔ, les marques dÈbarquent

Tu te souviens peut-Ítre, bande de parents, quíil y a peu encore je me fÈlicitais en ces roses lieux díavoir engendrÈ un hÈritier indiffÈrent aux marques de fringues. Tu me vois aujourdíhui fort marrie†: les marques dÈbarquent, et mon livret díÈpargne en frissonne díhorreur.

Je reviens tout juste díune opÈration shopping chaussures. Il síagissait de prendre en compte le fait que mon fiston ait ñ encore ñ gagnÈ deux pointures en un mois. Au fait, si quelquíun cherche une collection de chaussures ‡ peine portÈes, pointures 42 et 43, yaka demander dans les commentaires ci-dessous. Evidemment, quand je dis ´†chaussures†ª, jíentends ´†baskets†ª, essentiellement. De jolies baskets, tout ‡ fait prÈsentables, je te jure, mais ni Nike, ni Reebok, ni Adidas, ni autre marque ruineuse ‡ la mode dans les cours de rÈcrÈ des collËges hexagonaux.

Cíest donc avec une relative tranquillitÈ que jíavais astiquÈ ma carte bancaire, prÍte ‡ dÈpenser royalement, voyons, 50 euros. Fiston et moi sortÓmes de voiture, devisant cordialement dans le parking du centre commercial. Nous pÈnÈtr‚mes dans le premier magasin de chaussures, rez-de-chaussÈe droite du temple de la consommation aux vitrines illuminÈes díhalogËnes hallucinants.

´†JíachËte des chaussures, pas des marques†ª

Je vous Èpargnerai la souffrance de nous suivre dans cette chasse aux chaussures, chemin de croix dont les Ètapes se rÈvÈlËrent aussi nombreuses que frustrantes. Sachez seulement que líendroit en question, comme beaucoup de ses semblables, compte trois Ètages et une dizaine de chausseurs, y compris les spÈcialistes du sport, et quíaucune des paires que je dÈsignai au regard de mon hÈritier ne provoqua davantage quíune moue o˘ le dÈgo˚t le disputait au mÈpris.

´†Elles sont pas mal, celles-l‡, finit-il par consentir dans une boutique du troisiËme Ètage.

-†††††††† Super, ouais†!†ª, fis-je, soulagÈe et enthousiaste, heureuse de voir le calvaire pompesque tirer ‡ sa fin. JíÈtais mÍme assez díaccord sur son choix†: des baskets sobres, beiges, simplement dotÈes de trois bandes sur le cÙtÈ. Hein†?! Trois bandes†? Au-secours†!, hurla líinstinct de prÈservation de mon livret A.

– Regarde le prix, articulai-je dans un souffle.

-†††††††† 119,90 euros.

-†††††††† Je míen doutais. No way.

-†††††††† Mais maman, mais cíest les seules chaussures potables de tout le centre commercial†!

-†††††††† JíachËte des chaussures, pas des marques. Dans le prix de celles-l‡, il y a au moins 50 euros de marque.

-†††††††† Cíest 50 euros de meilleure qualitȆ!

-†††††††† Cíest 50 euros de pub, voil‡ ce que cíest. Et puis, tu sais, la qualitÈ, quand tu changes de pointure tous les moisÖ†ª

50 euros de pub

Fiston est sorti du magasin. Visage fermÈ, il nía pas dit un mot tandis que nous redescendions vers le parking. Il marchait ‡ grands pas de ses grandes pattes, agacÈ, deux mËtres devant moi, tandis que je dÈveloppais ‡ líadresse de son dos ma panoplie díarguments antimarketing. Nous venions de nous rasseoir dans la voiture lorsque, soudain, son visage síÈclaira†:

´†Tu as bien dit que tu Ètais díaccord pour míacheter des chaussures†?

-†††††††† Bien s˚r.

-†††††††† Et que dans celles qui me plaisent, il y a 50 euros de marque†?

-†††††††† Oui.

-†††††††† Jíai une idÈe†: tu paies les chaussures, je paie la marque avec les sous de mon anniv†!†ª

Bande de parents, la nouvelle gÈnÈration, tu veux que je te dise†: je crois quíelle manque pas díavenir.

Allez, salut, bande de parents†!

© Muriel Gilbert

Lire aussi...

  • LÈonie Canot 30 mai 2011 at 8 h 13 min

    HÈ, n’empÍche, rÈglo le deal, non ?

  • Sandra 30 mai 2011 at 8 h 43 min

    il a de l’avenir ton fils ;-))

  • Mary 30 mai 2011 at 8 h 48 min

    Il changera d’avis le mois prochain quand il vera qu’il faut encore repayer 50 euros de marque.
    T’as regardÈ sur internet des fois ils font des bonne spromos

  • Filo 30 mai 2011 at 8 h 56 min

    Ah je m’y revois! Exactement les mÍmes, mÍme air boudeur, mÍme (trËs) grands pieds, et argumentation filiale identique, ‡ la virgule prËs!
    Et encore, tu n’as pas testÈ le shopping de chaussures de sport, les vraies, les « ‡ clous , vissÈs moulÈs avec pointes de rechange en tant de millimËtres (c’est pour courir ou pour te battre? ) etl‡ pas d’Èchappatoire, il faut que ce soit solide et surtout confortable….

  • Vinie 30 mai 2011 at 9 h 43 min

    Ah oui, il a de la suite dans les idÈes ton Fiston ! ^^

  • Val1603 30 mai 2011 at 12 h 53 min

    J’adore, c’est bien jouÈ et nÈgociÈ pour le coup !!!

  • Poulette Dodue 30 mai 2011 at 20 h 49 min

    T’as du stock de pompes en 32 ????
    Sans dÈc, sont malins pour arriver ‡ leurs fins !

  • Angie91 30 mai 2011 at 23 h 48 min

    Il est malin ce petit!! Lol!!! C’est pas bÍte le coup du partage!!! Bisous!!

  • Fr@mboize 1 juin 2011 at 14 h 22 min

    Il est bien moi je dit !!!
    Je mets une option sur les shoes en 42 43 … presque neuves tu disais … Si tu peux faire une photo avec proposition de prix de rachat … mail moi !

    Sinon, rien ‡ voir, je t’ai tagguÈe demain chez moi … oui tu me kiffes ! ?

  • vivi 2 juin 2011 at 15 h 11 min

    A l’adolescence, tout est nÈgociation ! Et ton fils s’en sort plutÙt bien sur ce coup-l‡ ! Je crois qu’il VEUT VRAIMENT ces chaussures-l‡. J’avoue avec soulagement que je n’ai jamais eu trop ‡ me prendre la tÍte jusqu’‡ prÈsent avec cette histoire de marques. Ouf !

  • Muriel Gilbert 2 juin 2011 at 16 h 01 min

    @ LÈonie : RÈglo, je reconnais.
    @ Sandra : N’est-ce pas ?
    @ Mary : Les changements d’avis, Áa me fait pas peur.
    @ Filo : Les chaussures ‡ clous, ma pauvre !
    @ Vinie : Pas mal de suite, oui.
    @ Val : Merci pour lui 🙂
    @ Poulette : Oh l‡ l‡, il est loin, le 32 !
    @ Angie : Les neurones, c’est tout moi.
    @ Framboize : AyÈ, elles sont parties, les godasses. Je vais voir le tag.
    @ Vivi : Et moi j’avais fini par croire que cette histoire ne m’atteindrait jamais…

  • maviedemere 19 juin 2011 at 17 h 11 min

    «a me fait penser que tout ‡ l’heure je demande ‡ mon neveu (7ans) sa pointure de chaussures, « 35 voir 36 tata » ! J’ose pas imaginer ‡ 16ans…

    Tu pense que si j’Èconomise maintenant pour les futures palmes de mon Tipou je vais m’en sortir ? faut que j’en profite tant qu’il n’en utilise pas. (Quoi que ! Celles du N∞1 de Cranemou lui vont comme un gant !)

    • Muriel Gilbert 20 juin 2011 at 10 h 46 min

      @mavuedemËre : Ton neveu, m’est avis qu’il a de l’avenir dans la godasse. Ordonne au tien de rester bien en ligne derriËre celui de Cranemou, et Áa devrait aller.